Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (8)
Questions / Réponses (3 / 6)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (171)
 Myspace (162)

The CNK - L'hymne à La Joie (2007)
Par HORGH le 10 Décembre 2007          Consultée 11579 fois

Le voici enfin !!! Quelle attente, longue et insupportable, annoncé puis repoussé, puis censuré… Mais il est bien là entre mes mains : un digipack splendide, flirtant avec le politiquement incorrect, des slogans chocs parsemés ça et là, des dessins, des images regorgeant d’implicites ; je parle bien sûr du nouvel album de THE CNK !

Monsieur Nicolas Saint Morand aka Monsieur Rose Hreidmarr est un être de talent : après plusieurs années en tant que leader des divins Anorexia Nervosa, le revoici dans la deuxième production du Cosa Nostra Klub, anciennement Count Nosferatu Kommando, intitulée L’Hymne à la Joie… Préparez-vous !!

Le combat va commencer, titre numéro un, "l’Hymne à la joie" : applaudissements, roulements martiaux… Musique !!! Classique tout d’abord pour ce morceau ne dépassant pas la minute et demie. Puis c’est le premier round qui débute avec le morceau "C(osa) N(ostra) K(lub)". La musique classique est encore une fois de mise, les chœurs mêlés aux hurlements du Sir Hreidmarr fonctionnent à merveille et nous offrent un premier affrontement des plus réussis. Une première chanson sous forme de bloc, au refrain ravageur, qui nous est assénée tel un uppercut : violente mise en bouche…

C’est déjà l’heure du second round. "The Martialist". Malsain, psychédélique, lent, torturé, les coups portés cette fois-ci sont plus vicieux et à la limite du légitime. Les samples orchestraux et les chœurs font une fois encore merveille et apportent à ce morceau une nouvelle dimension. Les « All Hail Martialist !!” scandés par le général St Morand clôturent la chanson de fort belle manière.

Round suivant. Quatrième chanson nommée "Total Eclipse of Dead Europa". Et toujours cette batterie tranchante, ce chant craché, agressif à souhait, véritable exutoire à toutes formes de haine. Le refrain sent le discours politique à plein nez, je ne trouve aucun autre mot pour le qualifier… Monstrueux et surtout jouissif…Oh oui !

Puis l’on arrive sur "Vote for winners" à mon avis l’un des gros morceaux de l’album, chaque phrase de chaque couplet est un slogan génialement trouvé, politiquement incorrect, jouant sur les sens, les mots, les rimes et le mieux dans tout cela… C’est que la musique colle à la perfection ! Laissez vous bercer et chantez en cœur « Believe CNK, Stronger than CIA, NRA, DNA, KKK, JFK !! ».

Cinquième round. "Die Holzhammermethode". Un pavé non pas dans la mare mais bien dans l’océan. Le morceau le plus long de l’album (7 minutes 06 secondes), un chant entièrement en allemand et le retour des chœurs envoûtants. Autant dire que tout cela est réglé comme une pendule jusqu’à cette superbe fin où le binôme double pédale/chœurs nous enchaîne des crochets du gauche, du droit, des directs, sans même que l’on ne bronche…

Round suivant, la douleur commence à se faire sentir le combat est intense et renversant… Heureusement, une pause arrive, et le dîner est servi car voici "Dinner is Ready". Encore un point fort de cette galette traitant du cannibalisme. Rythme endiablé, samples effrénés, grosses guitares et refrain mid-tempo… Dantesque!A ne pas oublier, cette fin chantée par des petites filles : glauque et réfléchie…

La chanson suivante cogne vraiment fort. Lourde et pesante, lente et surpuissante, la fin est proche tant les coups portés sont inarrêtables mais surtout savamment calculés… "CyДHbIЙ Дeнb – The Doomsday" est un morceau étrange, déroutant. Difficile de pénétrer dans telle atmosphère…

Huitième et dernier round, "Inexorable parade" sent le K.O pour ne pas dire la mort. Ce piano, ces samples laissent aisément imaginer ce cortège suivant votre cercueil. Superbe morceau mélodique et apocalyptique explosif mais mélancolique tout en nuances. Une fin d’album parfaite tout simplement.

Vous devez sans doute vous demander pourquoi avoir divisé cet album en huit rounds ? Parce qu’il est un combat que l’on se doit de suivre du début à la fin sans jamais être dérangé par le moindre bruit, la moindre perturbation, si dense, si profond et beau L’Hymne à la joie est une réussite totale, une musique de hauts vols, des musiciens on ne peut plus charismatiques : rien à dire, c’est beau…

Et pour citer une dernière fois messieurs Hreidmarr, Heinrich Von B., Valnoir et Sylvicious, je dirai :

« MIDDLE FINGER ON THE TRIGGER GET IN THE KLUB, MOTHERFUCKER !!! »

A lire aussi en BLACK METAL par HORGH :


SHINING
V - Halmstad (2007)
Black dÉpressif

(+ 2 kros-express)



ARKHON INFAUSTUS
Orthodoxyn (2007)
Quatrième merveille des français!!!


Marquez et partagez






 
   HORGH

 
  N/A



- Jean Ebastien Ogilvy Aka Mr Heinrich Von (guitares, samples)
- Nicolas Saint Morand Aka Mr Hreidmarr (tous chants)
- Jean Emmanuel Artfield-lautrec Aka Mr Va (basse, backing vocals)
- Sylvain Deslaves Aka Sylvicious (batterie, samples)


1. L'hymne à La Joie
2. C(osa) N(ostra) K(lub)
3. The Martialist
4. Total Eclipse Of Dead Europa
5. Vote For Winners
6. Die Holzhammermethode
7. Dinner Is Ready
8. CyДhbiЙ Дeнb – The Doomsda
9. Ineroxable Parade



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod