Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK BLACK METAL ATMO  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


BROCKEN MOON - Mondfinsternis (2005)
Par HORGH le 7 Janvier 2008          Consultée 2997 fois

Rahhhh...le voilà l’album que je cherchais! J’ai mis le temps avant de le trouver, j’en ai écouté des cds inaudibles, des morceaux vaseux, et autres chansons longues... si longues... Il y en a eu des intros qui n'en finissent pas, du chant porcin, de la lourdeur insoutenable... mais ce temps est révolu. Mesdames et Messieurs, voici BROCKEN MOON...

Pour la petite histoire:non il n'y a pas de faute dans le nom du groupe. Ne traduisez pas par "la Lune cassée". Le mont Brocken est la plus haute montagne d'Allemagne du Nord (1142 mètrès). Mais rassurez vous, le binôme nous emporte plus haut... beaucoup plus haut, vers ces hautes sphères que peu de groupes arrivent à atteindre...

Un groupe quasi-inconnu, une pochette sobre, surement trop, un chant en allemand, des chansons longues et pourtant toujours trop courtes et surtout, une ambiance impressionnante... L’album débute sur "Die einsamkeit meiner Seele" et autant le dire d’emblée, cette chanson, devrais-je dire ce chef d’œuvre, est une perle. Un modèle sans pareille, toutes les émotions possibles et imaginables sont regroupées dans ces dix minutes et quatorze secondes de folk black metal atmosphérique... On ne se lasse pas de cet interlude débordant de mélancolie, de tristesse, de haine avant de retrouver ce chant si particulier:celui de Grim, également chanteur d'AASKEREIA.

Puis les secondes, les minutes s’écoulent: les oreilles, le cerveau, l’esprit, absorbés par telles mélodies, perdent peu à peu pied avec toute réalité: le corps tout entier se laisse embarquer et emprunte le chemin de la déroute, guidé par ces chansons si complètes, brillantes de limpidité et paradoxalement si profondes et labyrinthiques.

Des morceaux tels "Mein Herz Voller Hass" ou encore "Vollmond", ne sont que trop d’escaliers offrant l’ascension vers un paradis musical. On n'entend plus des riffs, des blasts, des cris, mais simplement un ensemble, une entité indéniable, une musique onirique pourtant bien réelle... Dans ces moments là seul le réveil est douloureux: il est comme une seconde naissance, on peut repartir les yeux grands ouverts en se disant que la musique a encore de beaux jours devant elle tant que les petits bastions tel BROCKEN MOON perdureront...

L’album se termine sur "Astralwanderung", septième chanson, muette et douce. Inutile de perrorer: c’est majestueux...

Je vois déjà certains lecteurs s’indigner devant tels éloges ; à ceux là je répondrai que je suis las d’écouter des daubes surproduites made in Roadrunner (Ok je généralise, mais c’est pour la bonne cause) et j’estime que mettre en avant de petites merveilles comme celle-ci ne fait de mal à personne... Ma chronique n’est que subjective, mais tâchez de dénicher cet album (qui, soi dit en passant, peut se trouver à 1 €uro chez certains disquaires) et osez dire que vous êtes restés insensibles à cet envoûtement!

A lire aussi en BLACK METAL par HORGH :


The CNK
L'hymne à La Joie (2007)
Clair, net et karrément trop bon!!!!




SHINING
V - Halmstad (2007)
Black dÉpressif

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   HORGH

 
  N/A



- Grim (chant)
- Humanhater (tout)


1. Die Einsamkeit Meiner Seele
2. Schattenwelt
3. Das Tränenmeer
4. Mein Herz Voller Hass
5. Vollmond
6. Klagelied Des Letzten Wolfes
7. Astralwanderung



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod