Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY / DOOM METAL  |  DVD

Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : Avatarium, Sorcerer
- Style + Membre : Candlemass, Concept Of God
 

 Site Officiel (412)
 Myspace Officiel (428)

SOLITUDE AETURNUS - Hour Of Despair (2007)
Par FREDOUILLE le 3 Décembre 2007          Consultée 3197 fois

Chouette alors! Un Dvd de SOLITUDE AETURNUS, les Heavy Doomers Texans, originaires de Arlington! Si ce n'est pas une bonne nouvelle ça!
Encore faut-il connaître cette formation qui fait pourtant partie et ce, de façon incontestable, des ténors de la scène heavy doom metal. Depuis maintenant de longues années et au même titre que CANDLEMASS. Et d'ailleurs, il ne m'étonnerait pas que ces Texans jusque là injustement méconnus (malgré 6 albums au compteur!), aient vu rappliquer quelques nouveaux fans avec l'arrivée récente au sein de CANDLEMASS (histoire de dépanner!), de leur chanteur, le charismatique Robert Lowe. Eh oui, un changement de vocaliste chez les cultes CANDLEMASS ne passe généralement pas inaperçu. Qui plus est lorsque le bonhomme réalise sur le dernier et excellent album des Suèdois "King of the grey Islands" (2007) une prestation de qualité. Une voix divine, à la limite du lyrisme, une puissance singulière, c'est aussi ça l'univers épique, raffiné, sombre de SOLITUDE AETURNUS. Robert Lowe, l'emblématique vocaliste du groupe apporte non seulement un plus aux compositions des Texans mais aussi une personnalité bien distincte.

C'est donc près d'un an après la sortie du dernier et excellent album de SOLITUDE AETURNUS, "Alone" (2006), que sort ce sobre DVD intitulé "Hour of despair". Au menu principal, un concert qui a été enregistré en Pologne, à Varsovie plus exactement, en février 2007. Un concert très honnête qui représente un échantillon de la carrière du groupe. La salle, à peu près aussi grande qu'un Elysée Montmartre (peut-être un chouia plus petite quand même au vu des différents plans visionnés sur le DVD), n'est malheureusement pas "Full" et est légèrement clairsemée pour l'occasion. Cela n'empêchera pas le groupe de réaliser là un show très professionnel, carré, et sans fioriture. On lui reprochera juste une prestation scénique moyenne. En effet, hormis John Perez, sacré soliste quand même, ses comparses de scène bougent à peine; Steve Moseley parait bien timide, le bassiste James Martin joue "tranquillou" sans bouger d'un poil et même Robert Lowe, le front dégarni, vêtu comme un prêtre (soutane noire, étole rouge, croix pectorale) et aux ongles vernis de noir ne possède pas un jeu de scène exceptionnel. Néanmoins, il s'agit là de heavy doom metal et il ne fallait pas non plus s'attendre à ce que tous les musiciens courent dans tous les sens. Même dans le public, on reste relativement calme. On a l'impression que le public découvre avec curiosité le groupe.
Il n'en demeure pas moins que les musiciens forcent l'admiration, à commencer par Robert Lowe qui, à défaut de mouvement et de communication avec le public, est fascinant tant il semble "habité" par les compositions du groupe. Sa voix est assez performante je dois dire et ne dépareille pas avec celle qu'on lui connait sur les albums studio. Un grand vocaliste assurément.
Steve Nichols est plutôt discret mais ça ne l'empêche pas d'être bougrement efficace derrière ses fûts. Enfin que dire des deux gratteux, Steve Moseley (son jeu me rappelle incontestablement celui de Tore Ostby notamment sur "Waiting for the light") et John Perez, assurément deux grands solistes, sur lesquels la caméra s'attarde volontiers à de multiples reprises.
A noter que la scène baigne surtout dans une atmosphère bleutée à l'image du début de concert. L'image reste néanmoins de qualité (plusieurs plans nous sont offerts) et le son nous est proposé en version Dolby Digital 5.1.

Parlons maintenant de la set-list. Au programme 12 titres pour environ 70 minutes de live. La set-list, assez variée, met bien évidemment en avant le dernier album "Alone" avec 4 titres ("Scent of death", "Is there", "Waiting for the light", "Sightless") mais aussi... "Through the darkest hour" (1994) avec 4 titres également ("Haunting the obscure", "The 9th day awakening", "Pawns of anger", "Falling"). Pas si étonnant que cela, puisqu'il s'agit là de l'album préféré de John Perez. Et il n'hésite d'ailleurs pas à le mentionner durant le concert.
On signalera également la présence de 2 titres ("Days of prayer", "Mental pictures") d'"Adagio" (1998), 1 seul titre ("Destiny falls to ruin") de l'excellent "Into the depths of sorrow" (1991) et 1 titre ("Phantoms") de "Downfall" (1996). Une set-list solide et variée donc, qui m'a d'ailleurs donné envie de redécouvrir et dépoussiérer des albums comme "Adagio" ou "Through the darkest hour" que je considérais quand même en deçà d'albums comme "Into the depths of sorrow" ou "Beyond the crimson horizon"(1992). Force est de constater pourtant que des titres comme "The 9th day awakening", "Pawns of anger" ou "Days of prayer" ne déçoivent en aucun cas en live et délivrent même un certain panache.
On pourra cependant regretter l'absence totale de titres issus du pourtant excellent "Beyond the crimson horizon" que je considère tout simplement comme le point culminant de la discographie du groupe. C'est bien regrettable même si le groupe nous en propose 2 titres sur 1 des bootlegs offerts en bonus. On va dire que c'est le seul bémol de ce concert qui démontre quand même que SOLITUDE AETURNUS est une bonne formation. A noter que les titres d'"Alone" passent parfaitement l'épreuve de la scène.
Pour celles et ceux qui voudraient découvrir le groupe, ce DVD me parait être un bon investissement d'autant plus que l'édition limitée comporte aussi l'intégralité du concert en CD.

* Concernant les bonus sur lesquels je ne m'étendrais pas plus que ça :
- 2 bootlegs vidéo, l'un enregistré en 1987 avec le premier chanteur, l'autre enregistré en 1992. A noter que l'image et le son sont d'une qualité déplorable (de toute évidence, les 2 bootlegs ont été enregistrés avec un vieux caméscope).
- 1 interview avec Robert Lowe et John Perez (plus de 36 minutes)
- La photo gallery de circonstance
- La biographie du groupe
- Leur discographie
- Les desktop Images.

Concert: 4/5
Contenu du DVD: 3/5

A lire aussi en DOOM METAL par FREDOUILLE :


SOLITUDE AETURNUS
Beyond The Crimson Horizon (1992)
Un joyau de heavy doom metal ! Succulent !




DISTRESS
The Mourning Sign (2004)
ATTENTION! CHEF D'OEUVRE!!!


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Robert Lowe (vocals)
- John Perez (guitar)
- Steve Moseley (guitar)
- James Martin (bass)
- Steve Ichols (drums)


1. Scent Of Death
2. Haunting The Obscure
3. Mental Pictures
4. Destiny Falls To Ruin
5. Sightless
6. The 9th Days Awakening
7. Phantoms
8. Is There
9. Pawns Of Anger
10. Waiting For The Light
11. Days Of Prayer
12. Falling



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod