Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Hammerfall, Nocturnal Rites

IRON FIRE - Blade Of Triumph (2007)
Par FREDOUILLE le 23 Juillet 2007          Consultée 3917 fois

Malgré quelques changements de line-up et une réputation qui n'est plus à faire (le groupe étant conspué régulièrement dans le milieu même du heavy metal - à tort d'ailleurs -), la faute à un second album ("On the edge") assez bancal, mou du genou et qui contrastait fortement avec l'esprit "True" et guerrier du 1er album, les Danois de IRON FIRE ne s'en sont pas laissés compter, puisqu'après une pause de 5 années, ils nous ont sorti l'année dernière un troisième album intitulé "The revenge". Album que j'ai quelque peu écouté (2-3 écoutes) et qui m'a apparu comme tout à fait correct : compositions accrocheuses, dénuées d'originalité certes (comme d'habitude me direz-vous!), mais avec un durcissement de ton (gros riffs musclés) fort bienvenu.

Ce troisième album semble en tout cas avoir redonné du courage et de la motivation à nos chers Danois. Les revoici déjà avec un 4ème album, le line-up inchangé, une pochette particulièrement réussie et réalisée par Eric Philippe (ARTENSION, MOB RULES, HOLY MOTHER, RHAPSODY...), une production confiée cette fois à Fredrik Nordstrom (DREAM EVIL).
Justement, parlons-en de la production. Elle est claire, soignée mais est beaucoup trop polissée pour un groupe qui avait justement durci le ton sur l'album précédent. Du coup, l'ensemble du skeud manque malheureusement et cruellement de puissance, de "peps". De ce fait, "Blade of triumph" sonne beaucoup trop "gentillet". Dommage!
Gentillet, un terme qui illustre d'ailleurs à la perfection le chant de Martin Steene. Une voix claire, lisse (trop?), mélodique (qui convient parfaitement à l'ensemble des compositions du disque) et même un brin délicate (pas péjoratif hein! puisque c'est même ce petit coté qui fait tout le charme de sa voix).

Coté musique? Et bien, IRON FIRE fidèle à lui-même oeuvre toujours dans un heavy metal traditionnel à fortes consonances épiques. Les morceaux sont pour la plupart simplistes il est vrai, avec ce sempiternel air de déjà entendu. Ne cherchez pas la moindre once d'originalité, il n'y en a pas. Vous êtes surpris? Ca m'étonnerait beaucoup quand même. Que pouviez vous bien attendre de la part d'un groupe comme IRON FIRE, franchement? Pour ma part, je n'en attendais pas grand chose ou peut-être que si... quelques compositions sympathiques, accrocheuses ; juste ce qu'il faut pour passer un moment agréable. Eh bien justement! "Blade of triumph", album plutôt tranquille, en est rempli.

"Blade of triumph" est un album qui se situe dans la plus pure tradition du "true" heavy metal scandinave. A l'instar des Suèdois d'HAMMERFALL ou de NOCTURNAL RITES (d'ailleurs ces derniers feraient mieux de se réveiller - the 8th sin est tellement désastreux), IRON FIRE nous distille juste ce qu'il faut de morceaux mélodiques aux refrains fédérateurs. S'inscrit d'ailleurs dans cette veine le très Hammerfallien "Dragonheart", lequel ouvre les débats sur un tempo très rapide. Un morceau très plaisant, au refrain fort, mais qui étrangement et à l'instar de "Bloodbath of knights" (intro qui sent le RUNNING WILD à plein nez) paraît un tantinet quelconque par rapport à des titres comme le très entraînant "Dawn of victory" et le très joli et épique "Lord of the labyrinth" sur lesquels une once de légèreté et de fraîcheur apparaissent. On pourra noter au passage les très belles mélodies de ces 2 morceaux.
Paradoxalement, c'est donc sur des morceaux plus mid-tempos que IRON FIRE sort davantage son épingle du jeu. Ainsi, des titres comme le speedé "Bridges will burn" (Martin Steene se permet d'ailleurs quelques fantaisies sur ce titre), le burné "Steel invaders" (là Martin se troue un peu sur la fin) paraissent quelque peu ordinaires à coté de titres plus posés comme le nuancé "Jackal's eye" ou la très belle ballade douce et épique "Legend of the magic sword" (petite flûte et guitare acoustique sont au menu).
Enfin, le titre éponyme de l'album, "Blade of triumph" qui du long de ses 7.26 min vient clôturer l'album, n'est pas génial génial. On aurait pu s'attendre à un titre ultra épique, histoire de terminer l'album en beauté, mais il n'en est rien. Le groupe accumule les passages speedés très quelconques (choeurs à l'appui), quelques passages plus calmes et soli harmoniques. Rien de bien exceptionnel malheureusement, "Blade of triumph" fait même partie des titres les plus faibles de l'album. Martin Steene y va même de ses quelques fantaisies lyriques. Raté!

Cependant, "Blade of triumph" reste un album tout à fait correct qui ne comblera qu'une faible poignée d'irréductibles, amateurs de heavy metal à la HAMMERFALL. Car si musicalement, IRON FIRE doit se rapprocher d'un groupe, c'est bien du coté des Suèdois d'HAMMERFALL qu'il faut se tourner. Preuve en sont encore les deux titres bonus qui agrémentent la version digipack de l'album ("Island of damnation", "Night of the demon"). "Blade of triumph" n'a en tout cas absolument pas à rougir aux cotés du "Threshold" des Suédois.
Je trouve même que ce "Blade of triumph" dégage au final une certaine fraîcheur, une certaine légèreté, une certaine tranquillité, ce qui est fort agréable.

Morceaux préférés : "Lord of the labyrinth", "Jackal's eye", "Legend of the magic sword".

A lire aussi en POWER METAL par FREDOUILLE :


ELDRITCH
Blackenday (2007)
Le meilleur album d'ELDRITCH à ce jour!!!




GAMMA RAY
Heading For Tomorrow (1990)
En route pour demain !!!

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Vocals: Martin Steene
- Guitar: Kirk Backarach
- Guitar: J.j.
- Bass: Martin Lund
- Drums: Jens B.


1. Dragonheart
2. Bloodbath Of Knights
3. Dawn Of Victory
4. Lord Of The Labyrinth
5. Bridges Will Burn
6. Follow The Sign
7. Steel Invaders
8. Jackal's Eye
9. Legend Of The Magic Sword
10. Gladiators Path
11. Blade Of Triumph



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod