Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK METAL (EXTRêME?)  |  STUDIO

Commentaires (7)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Finntroll
- Membre : Shape Of Despair

KORPIKLAANI - Tervaskanto (2007)
Par VOLTHORD le 4 Juin 2007          Consultée 6771 fois

Vraiment, les années se suivent et se ressemblent.
Amélie Nothomb nous sort un bouquin qu'on a plaisir à lire et qu'on oublie après une semaine, Hollywood démolit en l'espace de deux heures un des mythes de notre jeunesse et KORPIKLAANI nous sort un nouvel album qui ressemble comme deux gouttes d'eau (non, là c'est une pluie torrentielle) à son prédécesseur.

Et oui, plus que jamais la formation poilue finlandaise vient nous prouver par A+B qu'il n'y a pas que dans le speed en plastique, le Metal goth de supermarché ou le Néo Metal qu'on peut voir sortir des beaux ratages sans aucun relief, et dont le vide intersidéral des quarantes minutes proposées n'a absolument rien d'éblouissant que les couleurs de son emballage kitsch au possible.

Tervaskanto est ce qui devait arriver tôt ou tard, alors que le clan de la forêt s'est définitivement enfermé dans un style qui peine tellement à se renouveler qu'il commence à faire vraiment pitié. En gros, un véritable glandage artistique où la sur-productivité et la composition à l'arrache-quéquette d'une torchée de mélodies folk souvent bonnes mais sous-exploitées, sur une production semblable au millimètre près à celle de TATR, semble tout à fait suffire au bonheur du groupe, et récoltera peut être même le suffrage positif de la plupart des critiques du web.

Et va donc que je te ponde du méga prévisible, que je t'appauvrisse toutes les trouvailles mélodiques en cédant à la tentation facile de transposer bêtement quelques guitares rythmiques en arrière plan, de foutre la batterie en pilote automatique bloquée sur le poum tchak poum tchak habituel au groupe, que je te merdouille quelques lignes de chants sans imagination et que je fasse vivre ça sur un air de fête, que j'arrose ça à la bière, ça masquera plus facilement l'indigence esthétique du truc. Sérieux, qu'est ce que t'aurais pas fait un FINNTROLL avec la mélodie de "Viima" ? Un truc bien ouais, avec un minimum de cassure et avec une ambiance.
Et le pire c'est que KORPIKLAANI serait bien capable de largement mieux, mais bon, c'est plus facile de se résoudre dans la platitude la plus commode, faire du recyclage miteux de mélodies humpa prévisibles MAIS trippantes… faudra pas non plus s'étonner si on chope vite un putain de mal de tête.

Et je crois très sincèrement qu'on a le droit de demander d'un album plus qu'un amusement partiel qui deviendra complètement superflu après dix écoutes. "Let's Drink", "Tervaskanto", "Viima", "Misty Fields" auraient pu m'amener à gratifier cet album d'une étoile de plus, idem pour un "Veriset Aparat" au refrain plutôt attrayant, rappelant le "Cottages and Saunas" de Voice Of Wilderness. Mais compte tenu que tout ça ressemble bien trop à ce qui a été fait avant, et que ça tourne en rond bien trop vite, qu'il n'y a rien de franchement digressif là dedans, franchement, sa petite étoile, Tervaskanto ne l'aura pas volée.
Et euh, c'est moi où la flûte sopranino qui est complètement décalé ou complètement à côté de ses pompes dans "Running With Wolves" ? Et est-ce que c'est parce que ce morceau est particulièrement mauvais que j'arrive plus à accrocher la suite de l'album ? Ou c'est tout simplement que hein, ce petit tourniquet folklorique, ça tape assez vite sur le système.

Au point mort niveau créativité, Tervaskanto est la preuve complètement regrettable qu'une formation avec un vrai talent mais résolue depuis déjà un certain temps à revenir chaque année, finit presque toujours par descendre petit à petit dans l'insipidité musicale la plus totale.

Alors même si la tronche du Shaman sur la jaquette vous fait ressentir un élan de sympathie ou de pitié, que vous aimez les images manipulées tellement nettes et surréelles qu'elles en deviennent grotesques, gardez plutôt vos pépettes pour les Art Books de Luis Royo ou pour des vrais bons albums de Folk Metal (ce qui ne manque pas, je vous l'assure!). Si vous avez absolument envie de connaître KORPIKLAANI, optez pour un Voice Of Wilderness déjà mieux pensé, et un "minimum" travaillé. Et puis si vous êtes un trve fan, j'imagine que vous n'aurez pas besoin de cette chronique incendiaire pour vous jeter sur cet album. On pourra quand même, entre vous et moi, s'accorder sur le fait que les Finlandais viennent de sortir leur plus mauvais album, ou leur moins bon, comme vous voudrez…
Non ?

A lire aussi en FOLK METAL EXTREME par VOLTHORD :


NECHOCHWEN
Azimuths To The Otherworld (2010)
Folk nocturne, mystique et évasif trempé au Metal




MOONSORROW
Jumalten Aika (2016)
Toujours maître ?

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par VOLTHORD




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Jonne (guitares, chant)
- Matson (batterie)
- Hittavainen (violon, jouhikko...)
- Juho (accordéon)
- Cane (guitares)
- Jarkko (basse)


1. Let's Drink
2. Tervaskanto
3. Viima
4. Veriset äpärät
5. Running With Wolves
6. Liekkiön Isku
7. Palovana
8. Karhunkaatolaulu
9. Misty Fields
10. Vesilahden Veräjillä
11. Nordic Feast



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod