Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


MAD MAX - Stormchild (1985)
Par THE MARGINAL le 6 Juillet 2007          Consultée 2776 fois

Lorsque Mad Max sort en 1985 l'album "Stormchild", il n'en est pas à son premier coup d'essai. En effet, avant "Stormchild", le combo allemand s'était déjà fendu de 2 autres albums: "Mad Max" en 1982 et "Rollin thunder" en 1984. C'est d'ailleurs avec le précédent opus ("Rollin' thunder") que la carrière de Mad Max a véritablement décollé, avec l'arrivée au chant de Michael Voss.

"Stormchild" est donc le troisième album studio de Mad Max et peut permettre au quintette allemand de poursuivre sa progression. Sur le plan musical, Mad Max oscille entre hard rock mélodique et heavy metal, avec en prime quelques montées d'adrénaline occasionnelles. C'est en tout cas l'impression que laisse l'écoute de cet album.

Le premier titre de l'album, "Never say never", donne le ton: ce mid-tempo lorgne vers le hard rock mélodique et se voit servi par un refrain accrocheur. La recette est classique, mais elle a au moins le mérite d'être efficace. Dommage que la production soit faiblarde, brouillonne. Le ton se durcit très nettement sur "Run for the night", une compo heavy-rock rythmée, énergique, rapide avec des riffs mordants qui marquent les esprits, de gros choeurs et une longue progression crescendo jusqu'au refrain. Avec "Lonely is the hunter", on change de registre puisque ce titre est orienté hard mélodique popisant, assez radiophonique si on se replace dans le contexte de l'époque: la basse est omniprésente, le refrain irrésistible, envoûtant et le final plus musclé, plus vigoureux, réveille ceux qui seraient tentés de s'endormir avec la section rythmique qui s'accélère. L'instrumental acoustique "Return of the hunter" est, lui, très réussi, travaillé juste comme il faut, plein de feeling et arrive à point nommé pour démontrer que les musiciens de Mad Max assurent avec leurs instruments. Toutefois, dans le registre des compos rentre-dedans qui dépotent, le quintette allemand est quand même très fort et on prend son pied en écoutant "Rollin' the dice", titre heavy/speed dont les choeurs tapageurs répondent parfaitement au vocaliste Michael Voss, et "Restless survivor", une compo heavy hargneuse mise en valeur par des riffs puissants. Enfin, "Heroes die lonely" est une pure compo de heavy metal mélodique avec une ambiance épique, un refrain facile à mémoriser et une cavalcade de guitares conquérantes, tandis que la power-ballade "Voices in the night" est prenante, mélancolique et assez bien travaillée et on note la belle performance des guitariste dans l'exercice acoustique.

Tout n'est cependant pas idyllique sur cet album: on y trouve en effet 2 compos bouche-trou comme "Stormchild", une compo rapide et mélodique, mais pas très inspirée et sonnant comme du sous-Dokken, ainsi que "Love chains", un titre heavy de facture classique et pas franchement folichon.

Au final, Mad Max a accouché avec "Stormchild" d'un bon album de hard/heavy. On regrettera toutefois que la production ne soit pas à la hauteur et ne valorise pas comme il se doit les compos car, du coup, cet album donne l'impression de ne pas avoir supporté le poids des ans. Pourtant, le chanteur Michael Voss est à créditer d'une bonne performance vocale et les compos sont accrocheuses, convaincantes. En tout cas, ceux qui affectionnent le hard rock à la sauce allemande devraient apprécier cet album.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


CHILD'S PLAY
Rat Race (1990)
Bon hard us pêchu, incisif




TURBONEGRO
Scandinavian Leather (2003)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Michael Voss (chant)
- Christoph Wegmann (guitare)
- Jürgen Breforth (guitare)
- Roland Bergmann (basse)
- Axel Kruse (batterie)


1. Never Say Never
2. Run For The Night
3. Lonely Is The Hunter
4. Stormchild
5. Love Chains
6. Return Of The Hunter
7. Rollin' The Dice
8. Restless Survivor
9. Heroes Die Lonely
10. Voices In The Night



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod