Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Headrush
- Style + Membre : Msg

BADLANDS - Voodoo Highway (1991)
Par THE MARGINAL le 17 Mai 2004          Consultée 4474 fois

Pour beaucoup, l'année 1991 a été marquée par les sorties du Black album de Metallica, des 2 Use your illusions de Guns N'Roses, de "Slave to the grind"(Skid Row), de "No more tears"(Ozzy Osbourne), ainsi que de l'émergence du grunge. Cette année-là aura également vu sortir "Voodoo highway", le deuxième album de Badlands. On n'en a pas beaucoup parlé, mais je peux vous assurer que cet opus est vraiment excellent.

Par rapport à son prédecesseur éponyme qui a eu un certain succès; "Voodoo highway" est plus bluesy, a des consonances plus 70's aussi. Et surtout, il renferme quelques perles que la voix chaude et pleine d'émotion de Ray Gillen et le magnifique toucher de guitare de Jack E.Lee subliment remarquablement. En fait, il est difficile de citer un titre qui sorte du lot plus qu'un autre. En effet, les titres les plus foncièrement hard comme "The last time", "Shine on", le pêchu "Soul stealer", le très rythmé "Silver horses" et l'énergique "Heaven's train" sont autant de haute volée que les mid-tempos bluesy "Show me the way", "Whiskey dust".

Les influences bluesy de Badlands apparaissent de façon nettement plus flagrante sur l'instrumental acoustique "Joe's blues", le sublime blues acoustique "Voodoo highway" joué à la slide et, tout à la fin de l'album, les très court "In a dream", une ballade country/blues qui, dans l'esprit, fait penser un peu à la chanson du cow-boy solitaire à la fin de chaque album de Lucky Luke; une sorte de générique de fin d'album si vous preferez. A signaler, par ailleurs, qu'une reprise de James Taylor est egalement au menu de cet opus: "Fire and rain".

Très axées sur la mélodie, les compositions sont matures, très abouties et, surtout, enrichies par les sons d'instruments tels que l'orgue Hammond, le tambourin, la guitare dobro, les maracas, les congas, la cloche; ce qui fait de "Voodoo highway" un album riche, très personnalisé qui sort de l'ordinaire.

De plus, la production de Jack E.Lee est impeccable. A l'écoute de ce disque, il est indéniable que les 4 musiciens qui l'ont conçu y ont mis tout leur coeur, toute leur âme. Malgré tout, "Voodoo highway" a connu une destinée malheureuse(et injuste, n'ayons pas peur des mots !) car les ventes n'ont pas suivi (seulement 140ème au Billboard, à l'époque) et la fin du groupe était inéluctable. En effet, le mouvement grunge commençait à pointer le bout de son nez et, en 1993, Ray Gillen mourut du sida.

Avec le recul, on peut considerer "Voodoo highway" comme le chant du cygne d'un groupe bourré de classe et de feeling. Par ailleurs, un album posthume de Badlands, "Dusk", a été publié en 1999 en guise d'épitaphe. Une chose me parait sûre, en tout cas: les amateurs de Hard US n'oublieront jamais Badlands qui, gràce à la magnifique voix de Ray Gillen et son superbe hard bluesy, aura marqué leurs esprits. Et si, par hasard, vous avez l'opportunité de découvrir "Voodoo highway"; ne passez pas à côté de cette oeuvre authentique.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


EAT THE GUN
Cross Your Fingers (2006)
Hard rock/sleaze nous ramenant dans les 80's




GRAYSON MANOR
Children Of The Manor (2006)
Hard rock dynamique et très efficace


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Jake E Lee (guitars)
- Ray Gillen (vocals)
- Greg Chaisson (bass)
- Eric Singer (drums)


1. The Last Time
2. Show Me The Way
3. Shine On
4. Whiskey Dust
5. Joe's Blues (instrumental)
6. Soul Stealer
7. 3 Day Funk
8. Silver Horses
9. Love Don't Mean A Thing
10. Voodoo Highway
11. Fire And Rain (james Taylor)
12. Heaven's Train
13. In A Dream



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod