Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (6)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Presto Ballet, Hall Aflame, Savatage
- Style + Membre : Ronny Munroe
 

 Myspace Officiel (442)
 Site Officiel (203)

METAL CHURCH - The Dark (1986)
Par DARK SCHNEIDER le 5 Juin 2007          Consultée 5586 fois

Un an après son très bon et très prometteur premier album, METAL CHURCH est de retour avec un nouvel opus à la pochette mystérieuse et inquiétante. Le titre de l’album, The Dark, est superbement bien choisi : totalement approprié au style du groupe, sombre et agressif. Et puis The Dark, ça fait metal non ? Bref, le packaging de ce second album laisse envisager d’excellentes choses, on a qu’une hâte : mettre à nouveaux les pieds dans cette église consacrée à notre religion favorite.

Pour ce second album, le line-up demeure inchangé. Ce qui est à souligner vu que le combo américain subira à de nombreuses reprises les affres liées aux changement de musiciens. La musique est donc dans la droite lignée de son prédécesseur, l’évolution est minime. Si le premier album laissait entrevoir un heavy metal lorgnant beaucoup vers le thrash, le doute n’est plus permis ici, METAL CHURCH joue du heavy pur et dur, incisif, aux tempo très soutenus, la messe est dite. De thrash il n’en est pas vraiment question, sauf à de rares reprises (quelques rythmiques de guitare). Le metal de la bande à Kurdt Vanderhoof n’en reste pas moins sans concession, parfois pesant, franchement oppressant même, en témoigne l’excellent refrain de « The Dark », à l’atmosphère des plus désespérante, assurément un des morceaux phare de l’album.

Ce voyage dans le noir nous est introduit par un morceau court qui nous assomme d’entrée, « Ton of brick » qui fait dans le rentre dedans, très efficace. David Wayne n’a rien perdu de sa verve, son chant éraillé, très agressif, sorte de Udo Dirkschneider, en plus sombre. Il est l’attraction principale de cet album. A l’instar de son congénère d’ACCEPT, il est vraiment surprenant d’entendre sa voix se poser sur un morceau qui a tout d’une power ballade : l’excellente « Watch the children pray », qui est le titre essentiel de cet album, leur « Fade to black » à eux, un des hymnes de METAL CHURCH. Il fut d’ailleurs réenregistré sur le dernier album, en hommage à David Wayne, décédé en 2005. En effet, ce dernier disait que « Watch the children pray » était l’un de ses titres préférés, et vu la conviction qu’il met dans son chant, on le croit facilement. A noter que cette version originale est bien meilleure que la version réenregistrée (qui est franchement inutile à mon avis).

Le reste de l’album est composé de morceaux très heavy et direct. Pas d’instrumentaux ni de reprises, contrairement à son prédécesseur. Le très bon « Method to your madness » fait preuve des qualités de compositeurs de Kurdt Vanderhoof, son subtil break parfaitement intégré au morceau fait son petit effet. Quant aux « Ton of bricks », « Over my dead body » et « Western alliance », ils feront headbanger comme des damnés les amateurs de heavy metal particulièrement viril.

Mais, car il y a un mais, et de taille, il faut bien avouer que The Dark est un bon cran en dessous du premier album. A cela, on peut noter un certain déséquilibre entre la face A et la face B. Sur cette dernière, l’enchaînement « Psycho », « Line of death » et « Burial at sea » (joli riff mais refrain très plat), est un peu ennuyeux. La tension baisse, ces morceaux sont moins convaincants, des faiblesses qui n’étaient pas présentes sur le premier album. Et globalement, les compos sont moins complexes, beaucoup plus classiques dans leur structure (« Start the fire »).

The Dark aurait dû être plus qu’un simple second album. Il aurait dû être l’album de la révélation, celui qui aurait pu catapulter METAL CHURCH au firmament du heavy metal US, rejoindre l’élite alors monopolisé par les groupes de thrash comme METALLICA ou SLAYER. Au lieu de cela, il ne s’agit juste que d’un bon album de heavy, réalisé par un groupe doté d’une forte personnalité, mais dont la qualité n’atteint pas ce que l’on pouvait espérer suite au premier opus.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


DIO
The Last In Line (1984)
Le meilleur album de dio!




TITAN
Titan (1986)
Le groupe formé par les ex-killers


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- David Wayne (chant)
- Kurdt Vanderhoof (guitare)
- Craig Wells (guitare)
- Kirk Arrington (batterie)
- Duke Erickson (basse)


1. Ton Of Bricks
2. Start The Fire
3. Method To Your Madness
4. Watch The Children Pray
5. Over My Dead Body
6. The Dark
7. Psycho
8. Line Of Death
9. Burial At Sea
10. Western Alliance



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod