Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Reds'cool
- Membre : Wasp, Heavy Bones, Whitesnake, Manic Eden, Ozzy Osbourne , Rainbow
- Style + Membre : Dokken

QUIET RIOT - Winners Take All (1990)
Par THE MARGINAL le 15 Mai 2007          Consultée 3667 fois

La première fois que Quiet Riot a splitté, c'était tout à la fin des 80's (un second split se produira en 2003, avant que le groupe ne renaisse une fois de plus de ses cendres). Le groupe était alors sur la pente descendante sur le plan commercial (cette chute avait été sérieusement amorcée en 1986 avec l'album "QR III") et le remplacement de Kevin Dubrow par Paul Shortino (ex-Rough Cutt) n'avait, semble-t-il, pas fait l'unanimité).

En 1990, le label CBS publie une compilation du groupe, sa toute première, intitulée "Winners take all". Cette compilation renferme 10 titres issus du répertoire de Quiet Riot. Pour être franc, une compilation de 10 titres, c'est beaucoup trop léger. Surtout que Quiet Riot, à l'époque, pouvait se targuer d'avoir 6 albums (les 2 véritables premiers opus du groupe américain étant sortis à la fin des 70's) et il y avait matière à remplir une compilation digne de ce nom.

Cette compilation est répartie de la manière suivante: 3 titres de "Metal health", 4 de "Condition critical", 2 tirés de l'album "QR III" et un seul de l'album "Quiet Riot" avec Paul Shortino au chant (il était sorti en 1988, pour rappel). Il va sans dire que les 2 premiers albums du groupe, ceux qui représentent la période 70's, l'ère Randy Rhoads, ont été zappés (certains pourront toujours objecter que vu leur médiocre qualité, ce choix était justifié...). C'est sans surprise qu'on retrouve, dans le désordre, des classiques tels que "Metal health", "Party all night", "The wild and the young", la ballade "Winners take all"(qui est également le titre de cette compilation), sans oublier les covers de Slade "Cum on feel the noize" et "Mama weer all crazee now". A ce sujet, je dois dire que si la présence de la première cover citée est tout ce qu'il y a de plus normal, l'autre n'est pas nécessaire (même si ce fut un hit mineur aux USA), d'autant que le groupe irlandais Mama's Boys avait fait une version plus efficace à la même époque et 2 covers de Slade sur un même disque risquent de faire passer Quiet Riot pour un tribute-band à Slade aux yeux de certains qui ne chercheront pas à comprendre. Comme bonnes surprises, on mentionnera la présence sur cette compilation du percutant "Scream and shout", ainsi que de "Put up or shut up" qui ne fait pas partie des titres les plus connus du groupe.

Par contre, on ne manquera pas de mentionner qu'outre les titres des 2 premiers albums, il manque sur cette compilation des titres de choix comme "Slick black Cadillac", "Love's a bitch", la ballade "Thunderbird"(dédiée à la mémoire de Randy Rhoads), "Sign of the times", "Condition critical", "Stomps your hands, clap your feet", voire "Callin' the shots"... D'autre part, aucun inédit, aucun extrait live ne figure sur cette compilation.

Finalement, "Winners take all" est l'archétype de la compilation totalement inutile: celle-ci ne permet pas vraiment de découvrir qui est vraiment Quiet Riot. Les personnes qui ont conçu cette compilation l'ont vraiment faite au rabais en cherchant davantage à capitaliser sur le succès passé de Quiet Riot qu'à faire découvrir ce groupe à des néophytes...

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


BANG TANGO
Dancin' On Coals (1991)
Hard rock




GIUNTINI PROJECT
Iii (2006)
Association tony martin/aldo giuntini décapante !


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Kevin Dubrow (chant)
- Carlos Cavazo (guitare)
- Rudy Sarzo (basse)
- Frankie Banali (batterie)
- Paul Shortino (chant)
- Chuck Wright (basse)
- Sean Mcnabb (basse)


1. Cum On Feel The Noize
2. Party All Night
3. The Wild And The Young
4. Winners Take All
5. Metal Health
6. Scream And Shout
7. Put Up Or Shut Up
8. Mama Weer All Crazee Now
9. King Of The Hill
10. Let's Get Crazy



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod