Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (28)
Questions / Réponses (2 / 7)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Machine Men, Blaze Bayley
- Membre : Iron Maiden, Samson

Bruce DICKINSON - Accident Of Birth (1997)
Par POSSOPO le 25 Février 2007          Consultée 15189 fois

Il faut en vouloir pour suivre la carrière solo de Bruce Dickinson, faite de pieds de nez, de détours, de rencontres, de redémarrages et d'envies personnelles changeantes. Impossible d'accorder à une discographie déjà riche de six albums le crédit de la continuité ou de la solidité, chaque disque se veut différent des autres et s'adresse à une audience toujours en déplacement. Après tout, celui qui restera pour tout le monde le chanteur d'IRON MAIDEN fait de l'escrime, s'est mis il y a déjà un certain temps au pilotage et écrit des livres avec des mots dedans. Alors, son parcours musical sinusoïdal n'a pas véritablement de quoi surprendre.

Dans cette jongle bien mal rangée, "Accident Of Birth" représente la pièce la plus connue, la plus chère, la plus estimée. Tout le monde connaît la véritable raison de cette valorisation peut-être un peu factice, le clin d'œil (nous appellerons ça comme ça) à son ex-futur employeur. A l'inverse de précédents essais déroutants, ce quatrième LP porte la plus classique des étiquettes signées heavy metal. Pour bien faire comprendre de quoi il en retourne exactement, Bruce Dickinson a décidé, non pas de retourner chercher les trois musiciens qui l'avaient aidé à sortir "Balls To Picasso" et qui avaient disparu lors de l'enregistrement de "Skunkworks", mais d'ajouter au line-up un cinquième gaillard bien connu des foules. On se fout un peu de la présence d'Eddie Casillas et de Dave Ingraham, respectivement bassiste et batteur. On s'intéresse déjà plus à la réapparition de Roy Z, guitariste mais aussi producteur souvent considéré comme très influent quant à la direction prise sur "Balls To Picasso". Et tout le monde relève la tête lorsque le nom d'Adrian Smith est dit. Adrian Smith, celui qui quitta le navire IRON MAIDEN avant la déroute artistique des années 90, celui qui reprendra sa place dans la barque avec son camarade du moment. Autre détail, visuel, celui-ci, une nouvelle mascotte métallique vient de naître (et pour fêter ça, une double pochette –Europe et Etats-Unis, maintenant triple depuis la récente réédition de l'opus), un bouffon britannique du nom de Edison (ou Eddie's son, hahahaha, quelle idée géniale !!! Oui, bon) dessiné par Derek "Eddie's papa" Riggs. "Accident Of Birth" sera donc (enfin) la réponse de l'escrimeur à la vierge de Steve.

Mais est-il absolument nécessaire de jouer aux jeux des comparaisons ? Notre vaillant vocaliste ne demande que ça, à condition qu'on lui laisse gagner la partie. Seulement, si points communs il existe entre les deux entités, les divergences sont suffisamment nombreuses et évidentes pour qu'on ose cesser ce petit amusement un peu facile.
Pourtant, que c'est drôle ! Alors, pourquoi se priver ? C'est donc parti de la façon la plus bête qui soit.

Nous allons commencer par un gros morceau, la basse. Plus ronde, forcément moins volubile et chargée en maestria, incomparablement moins présente du côté de la bande à Bruce. Steve Harris peut continuer à vaquer à ses occupations sans avoir à se soucier d'une quelconque ombre qui pourrait se mettre à planer au-dessus de sa carcasse vieillissante.
Ensuite, les guitares. Immédiatement, l'attention se porte sur les soli. Mais non, pas de double lead apparente sinon sur un "Road To Hell" plus Maidenien tu meurs et un "Darkside" qui salue dans un même élan THIN LIZZY et AC DC. Décidément, Dickinson nous la joue fine. Et s'il fallait parler rythmique, là encore, le mimétisme n'est pas de mise. Roy Z et Adrian Smith optent pour un son plus lourd et sombre que le mammouth londonien.
On est mal barré, heureusement que la voix rend notre petit jeu plus intéressant. Même tessiture, même coffre…enfin même chanteur et même voix, certaines lignes mélodiques qui rappellent de qui de quoi, on ne va non plus disséquer cela pendant des heures. Sauf que le vocaliste adopte une démarche légèrement plus rock, moins grassement lyrique, d'ailleurs en total accord avec les zébulons de la six-cordes.

Bien sûr, "Accident Of Birth" se rapproche nettement plus de n'importe quel opus d'IRON MAIDEN que tout autre disque précédemment sorti par le chanteur et les thèmes abordés dans les paroles sont un exemple particulièrement frappant de ce changement de direction très ciblé. Mais ce quatrième album studio ne se limite cependant pas à ce statut qu'il semble avoir pris un peu à tort, celui d'ersatz génial, de substitut de luxe, d'alternative idéale aux récentes sorties discutées de la vierge de fer.

"Accident Of Birth" conserve le soupçon de climat grunge dont s'est imprégné Dickinson juste avant ce virage heavy, il se laisse aller à la pesanteur, au pessimisme et accepte de jouer avec les armes de son époque. Le frontman aurait pu se ridiculiser en singeant purement et simplement celui qui restera à tout jamais son maître, il n'a pas créé l'exploit en produisant un sur-IRON MAIDEN, il a plutôt su contourner l'exercice tout en s'y collant à moitié. Ce faisant, il a accouché, aidé de ses quatre amis, d'un disque moderne, plus qu'honnête... et bon. Très bon par instants et jonché de quelques hymnes imparables, ose même ajouter l'amateur modéré de heavy classique que je suis.

A lire aussi en HEAVY METAL par POSSOPO :


ROOT
Black Seal (2001)
Heavy metal




ROOT
The Book (1999)
Heavy metal


Marquez et partagez



Par STEF, JULIEN




 
   POSSOPO

 
   MULKONTHEBEACH

 
   (2 chroniques)



- Bruce Dickinson (chant)
- Adrian Smith (guitare)
- Roy Z. (guitare)
- Eddie Casillas (basse)
- Dave Ingraham (batterie)


1. The Freak
2. Toltec 7 Arrival
3. Star Children
4. Taking The Queen
5. Darkside Of Aquarius
6. Road To Hell
7. Man Of Sorrows
8. Accident Of Birth
9. The Magician
10. Welcome To The Pit
11. Omega
12. Arc Of Space



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod