Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Arjen Anthony Lucassen's Star One , Guilt Machine, Delain, Arjen Anthony Lucassen , Ambeon, Bodine, Stream Of Passion, Anthony, Ayreon, The Gentle Storm
 

 Site Officiel (267)
 Myspace (278)

VENGEANCE - Take It Or Leave It (1987)
Par METAL le 8 Avril 2007          Consultée 4366 fois

S'habituerait-on au smoking chez VENGEANCE ?
Un après la sortie du prometteur We Have Ways To Make You Rock où on les avait découverts déguisés en musiciens classiques, le groupe Hollandais se retrouve à présent sur leur 31, au moment de décrocher le Jackpot au casino avec un Take It Or Leave It qui allait créer un certain engouement autour de lui.

Cependant, tout ne débuta pas de la meilleur des façons car Oscar Hollemann, présent depuis le début de l'aventure, se faisait la malle pour diverses raisons familiales et s'en allait tenter sa chance dans le monde de la production (VENGEANCE louera même ses services quelques années plus tard).
Son successeur Peter "Peer" Verschuren (ex-HIGHWAY) reprit donc le flambeau et avec lui, le groupe entama l'enregistrement d'un album un peu à part dans la discographie de la bande à Arjen Lucassen.

Pour leur troisième production VENGEANCE change de cap et se tourne vers une musique plus accessible.
L'heure est à la reconnaissance publique et l'appel des télévisions aura raison de leur style plus brut et parviendra même à le faire muter en un Hard FM plus conventionnel et pourtant terriblement efficace.
Et c'est même une véritable machine à tubes que nous sort un VENGEANCE métamorphosé sur les chefs-d'œuvre intemporels que sont "Rock n' Roll Shower" et "Looks Of A Winner". Avec eux, nous sommes transportés dans les vieux films américains des années 80 où la limite entre le kitsch et la nostalgie s'avère plutôt faible.
Et pourtant VENGEANCE excelle dans ce style plus léger et ne se contente pas seulement de suivre le chemin des MOTLEY CRUE et autre BON JOVI. Non, le groupe n'hésite pas a y incorporer quelques arpèges de Violons (Take Me To The Limite), le soutien d'un saxophone (Hear Me Out) et même des cuivres sur "Ain't Gonna Take You Home".

Il serait de ce fait réducteur de parler d'un simple changement de style. VENGEANCE explore ici une multitude de genres. "Hear Me Out" nous montre par exemple un Hard Fm plus puissant mais entrecoupé de passages plus jazzy alors que "Women in the World" débutant comme une douce ballade acoustique, se transforme en titre plus Rock et agrémenté de chœurs énergiques sur le refrain. "Take Me To The Limit" quant à elle évolue plus dans un registre proche du Speed Métal mais voit ses chœurs la rendre plus "tendre".
Et nous n'oublierons pas la très bonne et par moment délirante "Ain't Gonna Take You Home" qui clôture l'album par une ambiance fun et bluesy.

Mais attention, VENGEANCE conserve encore son identité propre grâce à des titres plus musclés comme la chanson titre "Take It Or Leave It" plutôt influencé par le Hard Rock classique des 80's que par la vague des "grandes chevelues américaines".
De sont coté, "Code of Honour" reste la plus heavy de l'album et aurait d'ailleurs eu bien plus sa place sur le précédent disque du groupe. Les guitares y sont plus puissantes et surtout la composition est dénuée de cette légèreté présente sur les autres titres. "Code of Honour" détonne donc du reste. De plus l'apport de chœurs d'enfants sur le refrain n'est pas des plus réussis et en font malgré sa qualité globale, une relative déception.

Dernier point intéressant, il est possible de faire un parallèle entre VENGEANCE et une jeune formation venue d'Allemagne : HELLOWEEN.
En effet le côté comique des deux groupes ainsi que leur talent respectif les rapprochent singulièrement mais il y a également d'autres points similaires. D'une part, la voix de Leon Goewie (qui au passage s'améliore d'année en année) se rapproche dans certaines intonations de Kai Hansen et bien plus intéressant encore, la sublime instrumentale "Engines" comporte une qualité de composition et de nombreuses sonorités similaires à l'époque des Keeper Of The Seven Keys (cherchez du côté des guitares)
Malheureusement en ce qui concerne la notoriété, la suite nous montrera une faible concordance entre les deux groupes.

Sans réelle fausse note à part peut-être sa courte durée (38min), Take It Or Leave est une véritable usine à single et provoquera d'excellents échos au sujet du groupe. Ce dernier en profitera pour accroître sa notoriété de par une participation au légendaire show télé britannique "Monsters Of Rock" et ses nombreuses prestations scéniques lors de festivals de plus en plus réputés.
C'est donc avec cet album quasi parfait que la carrière de VENGEANCE prend enfin son envol mais ils leurs restaient cependant une rude épreuve à traverser : confirmer leur succès.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R  :


NIGHT RANGER
Dawn Patrol (1982)
Le renouveau du hard fm au début des 80's...




RIVERDOGS
Riverdogs (1990)
Hard fm / a.o.r


Marquez et partagez




 
   METAL

 
  N/A



- Leon Goewie (chant)
- Arjen Lucassen (guitare)
- Peter Verschuren (guitare)
- Jan Bijlsma (basse)
- John Snels (batterie)


1. Take It Or Leave It
2. Code Of Honour
3. Rock 'n Roll Shower
4. Take Me To The Limit
5. Engines
6. Hear Me Out
7. Woman In The World
8. Looks Of A Winner
9. Ain't Gonna Take You Home



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod