Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Arjen Anthony Lucassen's Star One , Guilt Machine, Delain, Arjen Anthony Lucassen , Ambeon, Bodine, Stream Of Passion, Anthony, Ayreon, The Gentle Storm
 

 Site Officiel (397)
 Myspace (408)

VENGEANCE - Soul Collector (2009)
Par METAL le 23 Février 2009          Consultée 2865 fois

Mine de rien, VENGEANCE continue son petit bonhomme de chemin et profite même de ce début d'année glacial pour rabattre le clapet à tous ces sceptiques qui les avaient faussement enterrés trop vite (...) et nous propose ici, un nouvel album à même de réchauffer le cœur de tout auditeur friand de bon vieux Hard Rock.

Alors continuons notre voyage auprès de nos vétérans Bataves et embarquons dans la machine à remonter dans le temps… Car plus qu'une simple preuve de re-formation réussie, ce Soul Collector pourrait bien être une belle histoire pour toute personne suivant l'histoire du groupe depuis plus de vingt ans… Et la sortie d'un certain Arabia en 1989.

L'évènement majeur de cette cuvée 2009 est donc le retour au bercail de Jan Somers, guitariste émérite qui croisa la route de VENGEANCE il y a de ça deux décennies et qui redonne la possibilité au groupe, de récupérer une partie de sa personnalité d'antan.
Certes, Back In The Ring était un très bon album… Mais il était plus proche d'un revival 80's en forme de jouet pour Michael Voss qu'un véritable disque de VENGEANCE. Avec Somers, VENGEANCE retrouve non seulement un ancien membre de son album mythique (même si je préfère largement Take It Or Leave It à Arabia) mais également une pincée de son son d'antan avec ce mix Hard Rock Old School / Hard FM (mais pas trop) qui leur avait fait, à l'époque et de façon éphémère, frôler la reconnaissance mondiale.

Mais juste une pincée malheureusement, car si cette fois le phénomène est moins prononcé, cet album ne sera pas non plus un véritable album de VENGEANCE.
Et ce Soul Collector commence doucement, la faute à un "Cross in the rain" plutôt mou et quelconque. Le riff principal n'est d'ailleurs pas génial et le refrain manque d'entrain pour cette composition signée M. Voss (encore lui). Il est toutefois amusant de noter la similitude de cette piste avec le titre d'ouverture du précédent album studio. C'est même à se demander pourquoi le VENGEANCE nouvelle mouture, nous place l'un de ses plus mauvais titres en début de galette pour une deuxième fois d'affilée…

Mais passons, la suite se montrera plus passionnante avec un "Wait until the sun goes down" plus entraînant et émanant, pour une fois, de l'un des membres du groupe (Jan Somers) car grosso-modo, plus de la moitié des musiques ont été écrites par une personne extérieure à VENGEANCE… Comme sur Back In The Ring d'ailleurs.

Et puis vient le troisième titre et là, miracle, un riff accrocheur nous titille l'oreille… "Soul Collector" débarque et même si l'ensemble reste trop Hard Rock basique, la mayonnaise prend sur ce titre signée Matt Sinner (SINNER - PRIMAL FEAR) et si l'on omet le fait que le titre se repose uniquement sur ce fameux riff accrocheur qui n'est lui-même qu'une version simplifiée du riff de Symphony of destruction (MEGADETH), on arrive déjà à se faire une idée de cet album, à savoir un disque sympathique avec de bons passages, d'autres moins, et globalement dénué de toute originalité mais sentant bon le travail bien fait.

"Samurai" en sera la preuve avec une bonne composition qui se démarquera immédiatement du reste de l'album. Le thème est sympa, les bruitages dans le style dessins animés sont bien pensés et outre le refrain fort agréablement exécuté en chœur, l'ambiance qui se dégage de ce titre est plutôt réussie.
Mais alors où est le problème me direz-vous ? Et bien le thème se voudrait asiatique mais l'ambiance penche plus vers les sonorités arabisantes. De plus, le titre semble être calqué sur la chanson "Arabia" issue de l'album du même nom. D'où un sentiment de déjà-vu assez grand. Et puis il émane de cette chanson, un petit coté kitch qui laisse un sentiment mitigé… Et en jetant un coup d'œil rapide sur le livret, on apprend même que cette composition est l'œuvre d'Arjen Lucassen (ancien membre du groupe et chef d'orchestre d'AYREON pour ceux qui dorment). On se dit alors qu'au vu du talent du monsieur, celui-ci n'a pas du trop se fouler au moment de rendre sa copie.

Le constat est donc le suivant : Soul Collector est globalement moyen.
"What the hell is going on" est sympa, sans plus. Le thème de "Myspace freak" est original mais musicalement c'est plutôt quelconque (titre écrit par un certain Paul Sabu… Les vieux fans d'Hard FM reconnaîtront sûrement) et "I never felt that way before" est carrément chiante… Heureusement pour nos esgourdes, les quatre dernières pistes, écrites en majorité par Goewie et Somers, vont relever un peu le niveau et ressembler un peu à du VENGEANCE (vous savez, le groupe qui joue sur cet album).

"Dance", sans être époustouflante, sera même ma préférée de ce phonograme digital avec un Goewie impérial lors des couplets et criant à merveille de sa chaude voix éraillée sur les refrains. Le riff principal est également dans la moyenne supérieure et un solo pas dégueu montre le bout de son nez au cours de ce titre plus véloce que la moyenne et qui parvient même à le démarquer de la morosité globale au sein de cet orbiculaire polycarbonaté (oui, je rame pour les synonymes). Il sera suivi du guilleret "Rock and roll band" à l'originalité inexistante mais à la gaieté expansive avant d'enchaîner sur l'énergique "So many times" à l'enveloppe musicale plus massive.

Ah oui, il serait dommage de terminer sans aborder la ballade finale (cucul mais très zoli) "Lean on me" co-écrite avec l'aide d'André Remkes qui a, entre autre, collaboré avec un participant néerlandais à l'Eurovision. (c'etait juste histoire de vous remettre dans le contexte, hein).

Alors que penser réellement de ce Soul Collector ?
Et bien comme l'album précédent, c'est plus une réalisation collégiale qu'un album de VENGEANCE qui nous est proposé ici… Mais en qualité bien inférieure à Back In The Ring.
L'équipe créative de ces deux disques reste la même (Voss - Schoen - Hidding - Sabu…) et compense, probablement, le manque de créativité de ce qui reste du groupe vieillissant fondé par Oscar Holleman et Leon Goewie il y a déjà 25 ans.

Peut-être que l'arrivée de sang neuf fera du bien au groupe avec l'intégration du fiston de Jan Somers (Timo Somers, dont on ignore vraiment le travail effectué sur le disque), ou bien l'on devra se contenter de ce genre d'album pour la suite de l'aventure VENGEANCE… A moins bien sur qu'Arjen Lucassen ne vienne redonner un véritable coup de main à ses anciens compères (et pas juste un solo ou une compo foireuse de temps en temps). Car autant l'avenir paraissait radieux après la re-formation lumineuse de Back In The Ring, autant là, ça sent déjà plus le pâté après ce fade Soul Collector…

A lire aussi en HARD ROCK :


KICK AXE
Vices (1984)
Du bon hard rock des 80's originaire du canada




DOKKEN
Tooth And Nail (1984)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   METAL

 
  N/A



- Leon Goewie (chant)
- Jan Somers (guitare)
- Timo Somers (guitare)
- Barend Courbois (basse)
- Erik Stout (batterie)


1. Cross In The Rain
2. Wait Until The Sun Goes Down
3. Soul Collector
4. Samurai
5. What The Hell Is Going On
6. Myspace Freak
7. I Never Felt That Way Before
8. Dance
9. Rock And Roll Band
10. So Many Times
11. Lean On Me



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod