Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


DARKNATION - Merci Pour Le Mal (2006)
Par POWERSYLV le 22 Octobre 2006          Consultée 2447 fois

Voilà longtemps que je ne vous avais pas fait celui qui a un petit coup de coeur "metal hexagonal". Ca tombe bien, car voici DARKNATION. Ce nom pourrait très bien coller à un groupe de metal extrême et pourtant, il n'en est rien. Il s'agit ici de heavy metal à tendance speed chanté en français et Merci Pour Le Mal, premier album de ce quintet bourguignon pourrait ravir les fans d'ADX, de KILLERS ou des plus récents OVERSTEP ou MALEDICTION. Et on pourra également en profiter pour tirer un coup de chapeau au label Brennus qui oeuvre depuis 12 ans, qui ne cesse de nous dénicher des groupes de talent dans notre beau pays, qui y croit ... et nous aussi. Car Merci Pour Le Mal a bien des qualités pour un premier jet.

C'est en 2003 qu'Olive (chant, ex-KOROBOREE), Rémi et Stef (guitares) décident de monter un groupe qu'ils nomment DARKNATION. Dès 2004, le groupe montre déjà de bonnes dispositions et une verve certaine pour ce qui touche au bon vieux heavy speed qui tape là où ça fait mal (mais toujours mélodique), en ajoutant à celà des textes d'obédience historiques un peu obscurs et épiques. L'idée d'un premier album pointait-elle déjà ? En attendant, la célébration des 10 ans de Brennus et également une participation au week-end des 20 ans des vétérans de KILLERS permet au groupe de prouver sur scène ce dont il est capable. La scène ? Le groupe va en arpenter en long en large et en travers, profitant de plusieurs opportunités dans l'hexagone pour se faire un nom.

Nous sommes fin 2005 et l'album se concrétise peu à peu, rempli de compos personnelles et qui font mouche. Il s'intitulera Merci Pour Le Mal et sera auto-produit. Entre temps, Alex remplace Stef à la guitare. Un premier pressage de 1000 cd chez Brennus est réalisé ... peut-être est-ce l'un de ceux-là que je me suis mis dans les esgourdes, allez savoir. Les concerts continuent avec notamment une soirée d'octobre 2006 où DARKNATION s'illustre en première partie de KOB et ADX (qui se reforme !).

Bon, venons en à la musique et à la substantefique moelle (si je peux me permettre cette emprunt Rabelaisien). Rabelais ? Ca tombe plutôt bien, le premier titre s'appelle "Renaissance" et il s'agit d'un joli instrumental, atmosphérique et qui dégage une certaine majesté. Les 2 premiers titres donnent le ton. Qu'ils soient contemporains (sujet sur les camps d'Al-Qaïda avec "Bombe Humaine") ou plus anciens (vous saurez après quelques écoutes que le "24 Août 1572" a eu lieu le massacre de la Saint Barthélémy, "La Bataille de Salamine", "Pompei" et son ode antique au Vésuve), on sent que le groupe et principalement le(s) compositeur(s) s'intéresse(nt) à cerains méfaits de la race humaine qui ont émaillés l'histoire. La guerre, la gloire et la destruction sont souvent mentionnés mais aussi des thèmes plus larges philosophiques, fantasmagoriques ou religieux ("Merci pour le mal", "Le Sang du Christ" ...). Sans oublier l'amour et la souffrance due au départ de l'être aimé (la power ballade "Sans Toi", reprise joliment en version acoustique sur la dernière page ...).

La musique déménage plutôt bien, un bon heavy speed des familles (le terrible riff de "Merci pour le mal" ... aaaaahh, ou encore celui de "La Bataille de Salamine") qui va à l'essentiel. Le guitariste rythmique semble être influencé par des pointures du genre comme Jon Schaffer (ICED EARTH) ou James Hetfield (METALLICA) pour sa capacité à distiller des riffs tranchants, alors que des mélodies proches d'un IRON MAIDEN se font jour. Il faut noter aussi que des participations extérieures (choeurs, violoncelle ...) donnent parfois un peu plus de relief aux morceaux (le break de "La Bataille de Salamine"). Le chant vigoureux et percutant d'Olive (en français) est assez voisin de celui d'un Bruno Dolheguy (KILLERS), mais en moins "rugueux". Les titres se suivent, s'apprécient tranquillement, de bons passages de headbanging frénétique sont à prévoir pour les écoutes (j'ai testé :)) et on se retrouve au final avec un premier opus très frais et qui promet du meilleur pour la suite. D'ailleurs, il semblerait qu'un second album soit prévu pour 2008. D'ici là, prenez du plaisir à écouter ce premier album de DARKNATION et pourquoi pas aller les tester sur scène, ils n'attendent que votre présence :).

http://www.darknation.fr.st/
http://spaces.msn.com/darknation89/

A lire aussi en HEAVY METAL par POWERSYLV :


KOB
Mekanism Of Time (2002)
Heavy metal




DIO
Magica (2000)
Heavy metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Olive (chant)
- Rémi (guitare)
- Alex (guitare)
- Fabrice (basse)
- Propro (batterie)


1. Renaissance (instrumental)
2. Bombe Humaine
3. 24 Août 1572
4. Sans Toi
5. Merci Pour Le Mal
6. Euskalduna (da Eta Haro Dago)
7. La Bataille De Salamine
8. Pompéi
9. Le Sang Du Christ
10. Rédemption
11. Sans Toi (acoustique)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod