Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK ATMOSPHéRIQUE  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (3 / 8)
L' auteur
Acheter Cet Album
 



NOCTERNITY - Onyx (2003)
Par NOCTURNALPRIEST le 7 Octobre 2006          Consultée 12035 fois

Nocternity fait partie des tous meilleurs groupes de black metal de Grèce, officiant dans un style atmosphérique enchanteur dont les vertus transcendantes atteignent leur paroxysme sur leur deuxième album longue durée : j’ai nommé Onyx.

L’album est de relativement courte durée (37 min) mais ne contient pas une seule seconde de déchet. Absolument tout dans ce chef-d’œuvre tend à nous projeter dans un climat enchanteur, obscur et mystique.

L’auditeur est constamment baladé entre des atmosphères feutrées, nappes flirtant avec des sonorités que les meilleurs artistes de dark ambient n’auraient pas reniées. Arpèges magiques et nostalgiques, blast furieux et mid tempo captivants évoquant les meilleurs crus du black atmo, les plus cultes et touchants testaments d’un genre qui souvent se vautre dans le mauvais goût de par une mauvaise gestion des artifices propres au tissage de cette toile atmosphérique si essentielle.

Ce qui est unique dans cet album, c’est premièrement la qualité incroyable du paysage sonore « ambient » encadrant et s’intégrant aux passages purement black metal. Votre humble serviteur étant généralement rebuté par toutes les sonorités abusivement synthétiques peuplant nombre d’albums de black d’ascenseur, ici chaque son utilisé résonne comme dans un temple dont le culte est voué aux dieux païens, à la ferveur des guerriers d’un pays riche en mythologie et à l’histoire captivante.

Pour ce qui est des compositions, le génie est également de la partie. Les morceaux, oscillant entre 5 et 7 minutes, passent tous - hormis l’outro ambient livrée par VINTERRIKET – par des moments épiques évoquant la meurtrière cavalcade, la nostalgie emplie de regrets et de tristesse, et bien sûr quelques blast essentiels et utilisés avec intelligence et parcimonie. L’album reste abordable dans ses structures, rapidement assimilables, mais contrairement à la majorité des disques répondant à ces critères la lassitude ne s’installe jamais, et chaque écoute apporte son lot d’émotions et en appelle une autre.

Au niveau de la production et de la technique, tout est également parfait avec un son organique, un écho amplifiant le côté atmosphérique et caverneux, des musiciens au top, un chant aigu hurlé mais pas vulgaire et sachant se faire discret quand il le faut.

Je pourrais parler encore des heures de cet album tellement chaque note m’évoque un paysage pur, une nature encore vierge de l’empreinte de l’homme moderne, un temps que les compositeurs de cette œuvre regrettent assurément avec amertume.

Si le génial Whyrhd de LUNAR AURORA a décidé, après la sortie de « Mond », de rejoindre les rangs de Nocternity, ce n’est qu’une preuve supplémentaire que ce groupe fait partie d’une élite en matière de black atmosphérique. On ne peut que se réjouir de leur prochaine offrande. En attendant, si par malheur vous avez manqué Onyx, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par NOCTURNALPRIEST :


WOLVES IN THE THRONE ROOM
Two Hunters (2007)
La confirmation...

(+ 3 kros-express)



WOLVES IN THE THRONE ROOM
Diadem Of 12 Stars (2006)
Black atmosphérique de grande classe...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   NOCTURNALPRIEST

 
  N/A



- Khal Drogo (guitares)
- Merkaal (voix, basse)
- Gionata Potenti (batterie)
- Awraun (batterie piste n°1)
- Vinterriket (outro)


1. The Song Of Hammers
2. Onyx
3. Secreta Ayra (the Key)
4. Valyrian Steel (blood Of The Dragon)
5. The Red Dawn
6. Schwarze Nacht (outro)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod