Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ROOT - Black Seal (2001)
Par POSSOPO le 27 Octobre 2006          Consultée 3414 fois

Pourquoi donc un groupe aussi original et talentueux que ROOT a-t-il mis autant de temps à attirer l’œil des médias (et là, je viens de dire, en y croyant à toute petite moitié, que la formation Tchèque connaît enfin une reconnaissance à la hauteur de son talent)?
Invoquer une situation géographique et une absence de distribution adéquate a du sens mais, s’il fallait, et ce n’est pas totalement mon intention ici, faire preuve d’une sincère objectivité, il faudrait s’attacher à reconnaître que ROOT n’est pas susceptible de plaire à tout le monde. Son caractère théâtral et ampoulé, son attache trop lâche et trop peu identifiable à un courant musical interpelle et rebute, interroge et décourage.

Alors, Black Seal aurait-il été composé afin de ratisser plus large, afin que le groupe trouve enfin un vocabulaire pour ameuter les foules?
Le verbe employé a changé depuis l’inclassable The Book. Ses consonances se veulent plus lourdes et métalliques. Ah bah oui, parlons simple, l’importance des riffs et des soli apporte au disque une couleur différente de celle de son prédécesseur et rapprocher aujourd’hui ROOT de l’innombrable troupeau des combos heavy metal des années 80 ne devrait choquer personne, ni les groupes ni ses quelques fans. Et que, surtout, tout ce petit monde ne prenne pas mal mes mots, je ne suis pas en train de noyer cette œuvre parmi des centaines d’autres disques, tantôt bons, tantôt clairement indésirables. Black Seal conserve le climat cher à Big Boss et ses sbires. Sombre, affecté, baroque, tordu, majestueux, spirituel et mystique, ROOT sait toujours hypnotiser ses ouailles prêtes à le suivre dans sa liturgie malfaisante. Mais un tapis vient d’être posé au milieu du temple. Tapis qui devrait permettre à quelques nouveaux passants de jeter un œil à cette cérémonie impie. Tressés selon les méthodes les plus traditionnelles du heavy, ses broderies, ses dessins et arabesques attireront vite l’œil des amateurs d’art classique, plus nombreux que ceux acceptant d’emblée un génie non-conformiste ne livrant aucun repère.

Ce revêtement nouveau, que l’on peut trouver dans tant d’échoppes et de bazars, pourrait très bien désagréablement rogner sur un particularisme total et faire en partie fondre une personnalité construite avec le temps. Peut-être justement parce que ROOT n’est pas né tel que nous l’avons connu sur The Book, son tempérament unique à la bâtisse solide a acquis une force lui permettant d’absorber des influences sans se laisser phagocyter par ces dernières, aussi présentes soient-elles au sein d’une galette qui ne ressemble donc que pour moitié à The Book, disque que je considère comme le meilleur témoignage du talent de son géniteur.
Soucieux de plaire, l’orchestre en fait parfois beaucoup, notamment sur ses envolées guitaristiques très soutenues. The mirror of soul tourne à la caricature, la fin de l’opus s’étire inutilement et s’achève sur un très long a cappella qui, s’il n’a pas grand-chose de heavy metal, manque de densité pour que le clin d’œil conserve la sympathie de l’auditeur qui a du s’endormir avant la fin des hostilités.

Heureusement, les trois premiers quarts d’heure s’absorbent sans devoir forcer la mastication et il est bien possible que Black Seal constitue une porte d’entrée plus adéquate à l’œuvre de ROOT qu’un The Book aux atours inhabituels.

A lire aussi en HEAVY METAL par POSSOPO :


ROOT
Madness Of The Graves (2003)
Le plus accessible du géant heavy tchèque




STONE TEMPLE PILOTS
Purple (1994)
Un joyau mésestimé

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Big Boss (chant)
- Igor Hubík (basse)
- Ashok (guitare)
- Evil (batterie)
- Ales Jedonek (guitare)


1. The Festival Of Destruction
2. The Incantation Of Thessalonian Women
3. Nativity
4. His Eyes Were Dark
5. Black Seal
6. The Faith
7. Salamandra
8. Necromancy
9. Theriak
10. The Mirror Of Soul
11. Liber Prohibitus
12. ...before I Leave!



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod