Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


CLOVEN HOOF - Eye Of The Sun (2006)
Par NAUSICA75 le 13 Août 2006          Consultée 2532 fois
Pour une surprise, c'est une surprise. En effet, vingt-sept ans après sa formation, le groupe anglais Cloven Hoof sort un inespéré 5ème album ! L'attente fut longue mais la qualité de l'album est au rendez-vous et cela reste le plus important. Notre patience est recompensée.

Dans les années 80, Cloven Hoof avait connu un certain succès avec son power metal épique, un poil déjanté. Précurseur des groupes actuels, vingt ans avant Slipknot, Cloven Hoof a le mérite d’avoir trouvé le mauvais goût de porter des masques débiles sur scène. Malheureusement, le groupe raccroche les guitares en 1989. Pour cet album "Eyes Of The Sun", le line-up a été completement remanié. Cet album a un son et une saveur particulières qui évoquent les débuts du groupe - les années 80 - mais actualisés et remis au goût du jour. Un côté "vintage" qui donne à ce disque un charme et un intérêt incontestables. Certains titres me font irrémédiablement penser à du Grave Digger dans l'efficacité des riffs, des rythmes employés avec toujours ce coté mélodique. De plus, les morceaux sont de vrais témoignages en faveur du heavy metal original.

Le groupe a trouvé la potion magique qui permet de sortir des morceaux hyper-efficaces, respectant des structures très classiques mais qui se trouvent redoutables à l'écoute. En effet, des titres comme "Inquisitor" ou "Kiss Of Evil” sont de vraies bombes, aux mélodies imparables. Les riffs sont surpuissants, la voix perçante, agressive et mélodique, juste comme il faut. Quant aux refrains, ils vous resteront tout simplement gravé dans la tête pendant un petit bout de temps. D’autres titres misent plus sur l’énergie voire la violence des instruments, comme le morceau speed "Whore of Babylon" ou "Asbolute Power" ou encore "Golgotha" (et sa jolie intro toute douce, et son refrain entêtant) qui sont des incontournables dans ce domaine. D'une efficacité surprenante.

"King for a day" pourrait faire penser grâce à son intro à de vieilles productions d'Annihilator. L'ombre de Testament semble planer tout le long de ce morceau. Le morceau le plus lent, si l'on peut dire, semble être "Eyes Of The Sun" (à noter les changements de rythmes pendant le morceau tout simplement géniaux). Celui-ci vaut vraiment le détour, et souligne le mérite qu’ont eu les anglais à se remettre en cause, pour le meilleur assurément. Le groupe prouve qu'il est aussi capable de sortir des morceaux différents de ceux habituellement proposés. Enfin, le dernier titre de cet opus, "Angels in Hell" commence comme une jolie ballade. Les guitares acoustiques sont sorties pour cette introduction (ressemblant à certaines intro du groupe canadien Annihilator) jusqu'à ce que le batteur se décide de nouveau à tabasser ses futs. Le morceau prend alors un autre rythme, plus speed, plus heavy. Ce morceau, le plus long de l'album, conclut cet opus de façon magistrale.

En conclusion, cet album, même s'il ne réinvente pas le heavy mélodique, est vraiment une belle surprise. D'une efficacité surprenante et redoutable, cette galette pourrait être un des albums de l'année. Le groupe anglais a réussi un retour gagnant dont les grands vainqueurs sont les auditeurs. Très bon investissement pour les amateurs du genre.
Note : 4/5




Marquez et partagez




 
   NAUSICA75

 
  N/A



- Matt Moreton (vocals)
- Andy Shortland (guitar)
- Lynch Radinsky (drums)
- Lee Payne (bass)


1. Inquisitor
2. Eye Of The Sun
3. Cyberworld
4. Kiss Of Evil
5. Eye Of The Zombie
6. Absolute Power
7. Golgotha
8. King For A Day
9. Whore Of Babylon
10. Angels In Hell



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod