Recherche avancée       Liste groupes



      
METALCORE  |  STUDIO

Commentaires (6)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Silent Civilian

CHIMAIRA - Chimaira (2005)
Par ALANKAZAME le 11 Avril 2007          Consultée 4826 fois

Chimaira. Un groupe foutrement original, au succès aussi soudain qu'inattendu. En effet, le petit groupe de Death-Core musicalement largement influencé par le thrash à la Slayer/Metallica ne s'était jamais fait réellement remarquer avant l'année 2003, année de sortie de leur excellent Impossibility Of Reason. Il fut alors facile d'imposer Chimaira comme l'un des meilleurs groupes de metalcore du moment. En plus de produire une excellente musique, la bande à Hunter et Arnolds a le mérite de posséder une formidable identité doublée d'un style particulièrement novateur.

Chimaira revient donc en cette année 2005, fort de son succès et de ses vénérables influences. 10 titres pour presque une heure de musique ! Le premier larron, Nothing Remains, plante le décor de manière efficace, comme aurait pu le faire Cleansation sur l'opus précédent... Tout est exécuté au micro-poil, c’est bien foutu, nickel du début à la fin, de l'intro menée tambours battants par la batterie à des couplets diablement poutrants. Les refrains 100% hardcore sont bientôt relevés par un premier, puis un deuxième solo de guitare ! Une énorme maturité a été acquise aussi bien au niveau vocal qu'instrumental : Hunter gueule tout ce qu'il peut et Arnold s'amuse avec sa gratte comme un petit fou, nous sortant des soli thrash à l'ancienne dignes de sir Hamett ! Une batterie bien burnée complète l'ensemble et lui donne un rythme plein de pêche qui donne envie d'headbanger comme un petit fou du début à la fin.

Point fort de cet album : son homogénéité. Tous les titres sont bons, tous ont leur propre identité, et les registres dominants sont assez touffus. Ainsi des titres plus mélodiques, comme Salvation, intégrant un timide chant clair sur un refrain riche en claviers, alternent à d’autres plus rentre dedans, comme Comatose et son refrain évoquant les meilleurs moments d’Arch Enemy… Left For Dead et ses mini soli, l’interminable Bloodlust, titre une fois de plus lourd et pesant, Everything You Love et ses obscures guitares mélodiques, l’enjoué Pray For All et sa chouette petite intro bien speed à la batterie forment cette œuvre, conclue par le monumental Lazarus. Mais ce point fort est, hélas, à double tranchant : s’il est vrai que les titres sont de qualité égale, on se rend compte, après quelques écoutes, que l’album est bien trop linéaire et qu’un bon tiers des pistes penne à tirer son épingle du jeu. Il faut souvent attendre le refrain pour qu’une chanson révèle sa véritable identité : les couplets, longs, se suivent et se ressemblent (à l’exception notable du titre Lazarus, où les couplets l’emportent sur le refrain), et on finit, non sans regret, par zapper certains titres, rattrapés bien malgré nous par la lassitude.

Finalement cet album, avec sa prod irréprochable, ses titres techniques aux structures impeccables, ses vocaux bien maîtrisés et ordonnés, ses soli aux petits oignons, semble bien morne en comparaison de son bariolé et déjanté prédécesseur. C’est d’autant plus dommage que l’album suivant s’avèrera être on ne peut plus audacieux et intéressant. Chimaira est enthousiasmant au premier abord, mais finit par lasser, et ses titres plus ou moins monumentaux manquent souvent cruellement de personnalité… Restent deux exceptions majeures : Save Ourselves et Lazarus, qui sortent la tête ors de l’eau soit en raison d’une rapidité faisant figure d’ovni au milieu de tant de mid tempo, soit grâce à des ambiances inhabituelles, un excellent refrain et un solo épique émouvant au possible. Les autres sont certes bons, et le noir qui les habite est particulièrement grisant, mais ils ne resteront dans la mémoire que de ceux qui les ont particulièrement apprécié : les fans sont d’ailleurs bien souvent en opposition lorsqu’il s’agit de sacrer tel ou tel titre comme étant digne de figurer sur une set-liste en live… Un bon album, tout de même, qui plaira aux amateurs de dérivés hardcore techniques. Mais si vous ne connaissez pas encore le groupe, je ne peux que vous inciter à vous pencher sur les on ne peut plus captivants Impossibility of Reason et Resurrection.

PETITE NOTE SUR LE CD BONUS :
Eh ouais, comme j'ai acheté cet album peu après sa sortie, je suis tombé sur l'édition spéciale (soit disant limitée, comme d'hab'). Je peux vous dire que le second cd vaut le détour, car c'est tout sauf une bête compilation de versions demo ou remixées nasillardes des 10 titres du premier disque. Ce « Bonus CD » contient donc 2 reprises d'Ascension issues des sessions d'enregistrement de l'album, réécrites par Matt Devries (alors qu'il n'occupe qu'un rôle secondaire en ce qui concerne la compo, bien souvent dans l'ombre d'Arnold) ainsi que 7 titres live enregistrés le 6 octobre 2003 à Tilburg, en Hollande, présents sur le DVD The Dehumanizing Process (en images cette fois-ci). Le très long Clayden s'avère être un titre de bonne facture, tout à fait honnête quoiqu'un cran nettement en dessous des titres présents sur l'album lui-même. Il en est de même pour Malignant, qui arrive toutefois à être plus captivant que son prédécesseur, notamment grâce à un rythme plus rapide... Les 7 titres live, tous issus de l'album The Impossibility Of Reason à l'exception de Severed, sont de bonne qualité sonore, et prouvent à ceux qui ne le savaient pas encore à quel point Chimaira est dans son élément sur scène... Un plus que le fan ne pourrait se permettre de laisser passer !

A lire aussi en DIVERS :


IN THE WOODS...
Heart Of The Ages (1995)
Ovni musical mêlant Doom, Black et Atmosphérique

(+ 1 kro-express)



STATUS QUO
Blue For You (1976)
Boogie


Marquez et partagez




 
   ALANKAZAME

 
   LATIMUS

 
   (2 chroniques)



- Rob Arnold (guitare)
- Mark Hunter (chant)
- Matt Devries (guitare)
- Jim Lamarca (basse)
- Chris Spicuzza (samples)
- Kevin Talley (batterie)


1. Nothing Remains
2. Saves Ourselves
3. Inside The Horror
4. Salvation
5. Comatose
6. Left For Dead
7. Everything You Love
8. Bloodlust
9. Pray For All
10. Lazarus



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod