Recherche avancée       Liste groupes



      
NEO METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (336)
 Facebook (140)

P.O.D. - Payable On Death (2003)
Par ALANKAZAME le 8 Juillet 2006          Consultée 2705 fois

P.O.D. est, comme chacun le sait, un des plus anciens groupes de neo metal de notre planète. Apparu au début des années 90, suivant le sillon provoqué par la nouvelle vague introduite par Korn et Deftones, P.O.D a la particularité d'inclure des influences diverses et variées dans sa musique (ragga et rap notamment), et leurs membres ont toujours affiché clairement leur foi chrétienne, ayant tendance à partir dans une aventure évangéliste pas forcément bien vue par tout le monde. P.O.D n'a donc jamais été vraiment crédible niveau lyrics, mais, hélas, également niveau musique, avec une discographie qui a connu des hauts et des bas, notamment avec le disque ayant précédé l'album éponyme que je chronique ici... Car P.O.D est avant tout un groupe bon pour produire des singles, et la gouache mise dans des titres comme Alive ou Boom sur Satellite ne se retrouvait pas sur le reste de l'album. Cette fois ci c'est la même chose.

L'album commence direct avec le titre Wildfire : compos archi simplistes, riffs minimalistes, ambiance musicale assez dépouillée, couplets phrasés, refrain mélodique...¦ Linkin Park ne fait pas moins bien ! Des petits choeurs gentillets se pointent de temps à autres, c'est lent, presque mou... Difficile de se faire une bonne opinion du P.O.D version 2003 avec cette longue introduction. Will You relève fort heureusement le niveau : c'est musicalement toujours aussi mignonnet, mais la guitare est cette fois ci un peu moins simpliste et les refrains nettement moins aseptisés, avec même quelques petits cris écorchés pour le final (ça gueule carrément un peu vous vous rendez compte ?!)... Toujours est-il que les couplets restent, eux, atrocement popisants (on se croirait perdu au sein des plus atroces refrains d'Ill Niño c'est dire !). Change The World enfonce encore et encore le clou : couplets super gentils, chant plat et monotone, musique vide et dénuée de toute originalité... Certes l'ensemble dégage une sensibilité non négligeable... Mais bon, tous les titres finissent par se ressembler, et on commence vraiment à s'emmerder. Execute The Sounds arrange un peu l'ensemble avec des couplets ragga rafraîchissants, mais malheureusement cela ne suffit pas à relever de manière satisfaisante le niveau de ce titre bien limité, et P.O.D oublie encore une fois de pousser ses petites influences pourtant assez originales suffisamment loin pour convaincre son auditeur. La guitare fait méchamment penser à celle de Linkin Park en un peu moins simpliste, l'ennui c'est que leurs potes californiens savent, eux, exploiter les différents éléments de leur fusion pour compenser la relative nullité de leurs riffs... Là franchement, on nage dans un quasi-vide vraiment rasant.

Find My Way coule P.O.D une fois de plus, avec ses refrains popisants à mort et ses couplets complètement vides et sans intérêt... Sonny a beau tenter de crier un peu sur un petit pont saturé (les guitares ne sont d'ailleurs pas franchement accordées de manière satisfaisante pour coller avec ce genre d'écart censé être agressif), il reste un mauvais vocaliste nü metalleux, et ses cris n'atteignent jamais l'écorché ! C'est presque pitoyable de l'entendre essayer d'être violent sans jamais y parvenir ! Le désastre se poursuit avec les deux titres suivants (surtout le deuxième, véritablement insupportable), qu'on dirait tous prêts à être balancés sur la première radio pseudo rock qui passe. Ce qui est malheureux, c'est que l'échec ne s'arrête jamais : tous les titres se ressemblent, tous sont sans intérêt et sans saveur... On s'ennuie ferme, au point de ne même pas avoir le courage d'écouter l'album en entier dès la troisième écoute ! P.O.D essaye parfois de nous faire du riff à la Deftones (I And Identify) ou du mid tempo pseudo mélancolique (Asthma)... Sans jamais convaincre. L'intérêt remonte un peu avec l'instru Eternal, qui est hélas trop molle pour rester dans les mémoires...

Certains se retrouveront peut-être en P.O.D, mais les influences du groupe semblent tellement variées qu'on reste tout de même en droit d'entendre autre chose que des sonorités neo archi simplistes qui partent dans tous les sens ! Quand on a (avait ?) un réel talent, c'est toujours dommage de ne pas l'exploiter à fond (voire de ne pas l'exploiter du tout). Même si P.O.D est un groupe particulier, on a du mal à saisir l'identité du groupe, tantôt plus metal qu'à l'ordinaire, tantôt avec des voix ragga, des paroles chrétiennes, des choeurs parfois prenants. On est un peu perdu. C'est trop fouillis, tout en étant trop condensé : quelques petites bonnes idées se promènent ainsi parmi des titres bien souvent ennuyeux et surtout tous semblables. En cette année 2003, P.O.D semble être un groupe à bout de souffle... Peut être serait-il temps de passer à autre chose non ? Pourquoi pas des tâches de missionnaire hein ? Cela éviterait aux membres de P.O.D de se rendre ridicules.

A lire aussi en NEO METAL par ALANKAZAME :


DEFTONES
White Pony (2000)
Le plus grand album de neo metal de tous les temps

(+ 2 kros-express)



LINKIN PARK
Hybrid Theory Ep (1999)
Le riche passé de linkin park...


Marquez et partagez




 
   ALANKAZAME

 
  N/A



Non disponible


1. Wildfire
2. Will You
3. Change The World
4. Execute The Sounds
5. Find My Way
6. Revolution
7. The Reasons
8. Freedom Fighters
9. Waiting On Today
10. I And Identify
11. Asthma
12. Eternal



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod