Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH PROGRESSIF  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 



DISILLUSION - Three Neuron Kings (2001)
Par CHIPSTOUILLE le 5 Juillet 2006          Consultée 1208 fois
En 2004 eut lieu un phénomène peu commun ces derniers temps, une bonne année côté sorties métalliques. Parmi la pléthore de bonnes sorties, surtout coté Death mélodique, peut-être aurez-vous remarqué le premier album de DISILLUSION, Back to times of splendor. Ce jeune groupe allemand aujourd'hui encore réduit à trois seuls membres (2 pieds et un bras) a avant celà en 2001 autoproduit son premier EP du nom de "Three neuron kings", celui-là même qui nous intéresse ici.

La formation existe depuis 1994 et a fait ses premières armes sur des démos mixant la puissance de PANTERA avec la complexité d'un MACHINE HEAD. De cet héritage, il ne reste pas grand chose, si ce n'est la complexité et la puissance, mais PANTERA et MACHINE HEAD sont loin, très loin. Le groupe a connu de nombreux soucis de line-up (aujourd'hui encore, une place de bassiste semble irrévocablement vacante) et après de nombreuses démos, la formation actuelle parvint enfin à réaliser son premier "vrai" disque, cet EP.

Pour ceux qui auraient loupé la déferlante de 2004, le groupe s'affiche dans un Death mélodique soigné, avec de nombreuses influences allant du Néo au Prog, des noms comme OPETH (pour les parties acoustiques), MESHUGGAH (pour le coté très complexe ou technique), SYSTEM OF A DOWN (pour le chant clair), ANATHEMA (les parties ambiantes) ou SOILWORK (pour le coté Death mélo) vous viennent tour à tour en tête (le groupe se réclame également d'EMPEROR, mais pour ma part, je ne vois vraiment pas le rapport). Cette démo ne trahira pas vos oreilles, il s'agit bien là du même groupe. On s'étonne tout de même de deux choses, le groupe dispose déjà d'un style marqué, peut-être plus que sur l'album qui a suivi, le son est étonnamment bon et la production très soignée ce qui révèle un professionnalisme certain. En revanche, le style est beaucoup plus touffu, complexe, alambiqué, plus que tous les autres groupes précités, c'est d'ailleurs l'influence de MESHUGGAH que l'on retiendra en premier lieu (d'ailleurs le groupe ne s'en cache pas).

C'est alors que Three Neuron Kings, pour les moins avertis, pourra sembler un peu indigeste. La hiérarchie structurale est pratiquement inexistante, les riffs donnent le tournis, les quatre titres s'enchaînent sans transition, l'auditeur reste perplexe. Le nombre d'écoutes aidant, on retiendra finalement le brutal et syncopé "In vengeful embrace" et son impression constante de tournis, grâce à un riff sympathique que les teutons auront le plaisir de nous resservir (pour une fois) à intervalles réguliers. "The long way down to eden" et l'éponyme "Three neuron kings", se placent une marche en dessous, pour qui ne saturera pas encore du délire psyché à outrance, et parviendront à satisfaire quelques oreilles grâce à quelques montées en puissance au chant clair dont le groupe ne sera pas avare sur son album en devenir.

Mais il faut avouer que ce fameux "Expired" n'aide pas à suivre le fil du délire musical rocambolesque dont on se voit affublé ici. Metalleux fan de toutes ces petites choses directes que produisent des groupes comme ARCH ENEMY, vous risquez de ne pas trouver votre compte ici. C'est définitivement votre fibre progressive qui sera mise à (rude) épreuve ici, je ne conseille donc cet EP qu'aux fans tarabiscotés de MESHUGGAH, et bien entendu à ceux qui comme moi sont tombés amoureux fous d'un des meilleurs albums de 2004, et qui devraient retrouver un petit peu de ce retour au temps de la splendeur jadis...




Marquez et partagez




 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Andy Schmidt (chant, guitares)
- Rajk Barthel (guitares)
- Jens Malushka (batterie)


1. In Vengeful Embrace
2. Expired
3. The Long Way Down To Eden
4. Three Neuron Kings



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod