Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


CRYSTALIUM - De Aeternitate Commando (2002)
Par GORR le 15 Mai 2006          Consultée 2204 fois
Ca commence à faire lourd là. Oaken Shield a la réputation de signer, par le biais d'Adipocere, des groupes de black metal à la pelle, et c'est encore une fois un groupe français qui vient nous distiller avec sa musique noire et son culte obscur. CRYSTALIUM vient de la région lyonnaise (on s'en serait douté ...), et sort ici son deuxième album chez l'esclave d'Adipocere (Oaken Shield), qui donne le ton à un black metal ravageur et guerrier, avec claviers, refrains accrocheurs, puissance et abomination. Là, le groupe ne bouleverse en rien la règle du black metal français de chez Oaken Shield, et peut faire un petit coucou à ses copains NEHËMAH, BLODSRIT, MALLEUS MALEFICARUM ou encore HIMINBJORG.

La guerre a l'air d'être proclamée. "La Valeur De La Haine" a débuté sous les hostilités des riffs mélodiques de Dracir, des vocaux haineux et puissants de Blizzard Cillarg et sous la batterie ardente de Altar ZK6 (ARKHON INFAUTUS). La force de CRYSTALIUM reste ce bon sens du riff black metal, teinté de mélodie chevaleresque renforcé par des claviers omniprésents et une voix pas tellement black metal, mais clair et limpide quelques fois. L'authenticité pure de la composition y est pour quelques choses. "De Aeternitate Commando" nous transporte en plein champ de bataille. La voix de Blizzard règne et nous guide grâce à une charge émotionnelle intense, autant dans les passages atmosphériques que les passages plus bourrus. CRYSTALIUM n'officie pas dans un type de black metal assez courant. Loin des MARDUK ou autres DARK FUNERAL, les lyonnais embellissent leur black metal d'une harmonie militaire, empreinte de haine et de passion, sous des aspects mélodiques clairement affichés et bienvenus.

Ainsi l'album devient de plus en plus intéressant au fil de l'écoute. Des sensations fortes se véhiculent tout au long de l'oeuvre, des riffs simplistes se répandent sans peur et se répètent sans contrainte. CRYSTALIUM est présent et nous emmène sur le champ de bataille. Il nous guide et nous assène de leur black mélodique si aguicheur. Pareillement "Lorsque L'Elite Sera Couronné De Flammes" explose littéralement de riffs combatifs et récurrents, "Je Suis Le Christ" ne s'impose aucune limite et vague dans un univers ultra mélodique et enchanteur et "Ce Qu'il En Restera" reprend de manière admirable une Marseillaise unique. Le black metal de CRYSTALIUM nous prend aux tripes et ne nous lâche plus. De plus sa production signée Ludo Fournier n'est pas un mal, loin de là, rendant la chose encore plus émotionnelle et captivante, laissant s'exprimer une voix black metal hors du commun encore plus présente que la batterie (qui pourrait faire mieux). Des hymnes tout simplement. Des hymnes et chansons guerrières confectionnées de manière magistrale ne perdant pas l'auditeur en route et le surprenant à chaque nouvelle écoute d'un album solennel comme le black metal n'a pu l'habitude de produire.

Une différence de rythme et de riff présente partout. Le groupe renouvelle sa musique tout le temps, sur chaque piste de l’œuvre. C'est surprise/surprise et claque sur claque ! Cependant CRYSTALIUM omet la présence de breaks dans ses compositions, et là, ça fait mal. Quelques interludes sur "Zénith De La Transcendance Cerebral", mais pas assez pour capter l'auditeur en plein vol derrière cette décharge brutale et speedée de black metal mélodique ... Mais toujours ces changements de rythmes omniprésents, ces accès de vitesses impromptus et malheureusement très malvenus cassant l'harmonie enchanteresse et mélodique du titre, le laissant vidé d'émotions et l'arrêtant net, hors du wagon ! Ajoutez à cela une outro complètement inutile, des paroles pas toujours très délicates ("Je Suis Le Christ") et une longueur beaucoup trop importante pour un album comme celui-ci, et la dernière étoile saute directement pour CRYSTALIUM.

Pourtant "De Aeternitate Commando" reste sans aucun doute, une, ou même LA meilleure sortie d'Oaken Shield. Le groupe adopte ici une recette de choix, qui accroche l'auditeur en un instant, ne le laissant même pas le temps de s'imprégner de l’œuvre tellement l'atmosphère de celle-ci le rattrape et le pousse au bord du précipice de la haine de CRYSTALIUM. Un travail vraiment honorable mais qui reste encore à peaufiner.




Marquez et partagez




 
   GORR

 
  N/A



- Blizzard Cillag (guitares/chant)
- Dracir (guitares)
- Celtill (claviers/chant secondaire)
- Kz.gaharth (basse)
- Altar Zk6 (batterie)


1. La Valeur De La Haine
2. Je Suis Le Christ
3. Erep Erton - Second Nema
4. Ce Qu'il En Restera
5. Au Nom De La Rébellion
6. Lorsque L' Elite Sera Couronnée De Flammes
7. Zénith De La Transcendance Cérébrale
8. De Aeternitate Commando



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod