Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


CRYSTALIUM - Diktat Omega (2003)
Par MOX le 6 Mars 2004          Consultée 2574 fois

Alors apparemment Crystalium a une imagerie douteuse? Oui bon, c'est vrai mais en même temps, on s'en cogne un peu non? C'est ce débat intérieur hautement constructif qui m'a poussé à ne pas étaler cet aspect-là du groupe, et plutôt de m'intéresser au principal: cette combinaison de sons que l'on appelle couramment musique. Crystalium, groupe français signé chez Oaken Shield, sort son troisième album "Diktat Omega" (non, ne pas faire de remarques sur le titre) et ô surprise c'est toujours aussi violent.

On prend les mêmes et on recommence. Entièrement rédigé en français, "Diktat Omega" est un album de black-metal qui puise son inspiration dans la guerre, le sang et la souffrance. On vient d'atteindre des sommets de brutalité chez un groupe qui décidément ne fait aucune concession et aucune facilité d'accès. Le livret le dit d'ailleurs très bien: on n'est pas censé apprécier. Comme modestie on a fait mieux. Durant 50mn et au moyen d'un son pas spécialement propre, Crystalium déverse sa haine à travers des morceaux longs, déstructurés et souvent décousus si j'ose dire. Rares sont les passages calmes et l'auditeur ne se repose jamais que dans cet interlude "Je" ou cette conclusion "Empire et Méritocratie". Un havre de paix (cherchez le paradoxe) pas désagréable, "Je" avec sa batterie évoquant une marche guerrière et ses hurlements dignes d'un discours politique fait l'oeuvre du belliqueux (non, ne pas faire de remarques non plus) et "Empire et Méritocratie" instrumental, mêlant samples de musique classique et arrangements militaristes se fait sordide mais bien foutu.

Reste le principal et là c'est une autre affaire. Vous vous souvenez de ces animaux en peluche tenant un tambour dans les mains? On remontait les mécanisme à fond et l'animal tapait comme un taré sur l'instrument. Hé bien la batterie se résume à peu près à celà. Sachant que le son n'est pas fameux en plus... Le chant, même s'il est explicitement empli de haine, est assez horripilant à mon goût, un peu "cul entre deux chaises" (ni black ni death). Et sur cette base pas terrible se greffent les guitares. Même si le batteur s'en donne à coeur joie, les riffs ne suivent pas, tout du moins pas souvent. Et n'y voyez rien de mal. Décochants des riffs lents, l'atmosphère devient poisseuse et dérangeante, à défaut d'être prenante. Oui on s'ennuie souvent face à ce déballage violent de musique dont on ne retient pas grand chose. Heureusement de temps en temps apparaît un début de mélodie, à défaut 2-3 riffs très bons et la musique se fait subitement inspirée, épique et toujours malsaine.

Mais c'est dans la plupart des cas dans les passages plus "doux" qu'ils surviennent. Quelques fois des samples bizarres mais collant bien à l'ambiance sont introduits en milieu ou en fin de morceau. Technique classique mais efficace. Globalement tous les morceaux se ressemblent, tous très compacts, longs et très, très difficiles d'accès. On retient de bons moments dans "Fanatisme en Apogée" et "Dans la Splendeur de notre Irréverence", mais rien d'intéressant dans "Analyse du Digne Vulgaire" et "Mon Intime Génocide". Il faudra que j'essaie de comprendre les paroles car pour le moment soit c'est trop évolué pour mon pauvre cerveau, soit ça ne veut rien dire.

Les musiciens savent ce qu'ils font, mais ce n'est pas communicatif. De toute façon, quitte à me répéter, selon eux je ne suis pas à même d'apprécier. Tout va bien alors?

A lire aussi en BLACK METAL par MOX :


NEHEMAH
Requiem Tenebrae (2004)
Une froideur connue mais que l'on craint toujours




OPETH
Orchid (1994)
Black/death

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   MOX

 
  N/A



- Kra Blizzad Cillag (guitares, chant)
- Fanatic.kv (guitares)
- Kz.gaharth (basse)
- Altar.zk6 (batterie)


1. Analyse Du Digne Vulgaire
2. Fanatisme En Apogée
3. Mon Intime Génocide
4. Je
5. Unifiez Les Chairs, Mes Frères
6. Saigne Et Honore Mon Troimphe Par Le Feu
7. Dans La Splendeur De Notre Irréverence
8. Empire Et Méritocratie



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod