Recherche avancée       Liste groupes



      
VIKING METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Questions / Réponses (1 / 1)
Metalhit
Lexique viking metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Falkenbach

FJOERGYN - Ernte Im Herbst (2005)
Par VOLTHORD le 17 Avril 2006          Consultée 4239 fois

[Gros plan, vue subjective] La fine créature des airs virevolte, se laisse porter par les vents, au dessus d’immenses forêts aux couleurs éclatantes, par delà de vastes mers baignant des êtres oniriques, par delà les fjords gigantesques où se font entendre les bruits des épées et du fer. [Et là, plongée à 200 à l’heure] Le papillon vole en rase-motte, la paysage n’a pas le temps de s’assombrir que BLAM ! La pauvre bête se fait démembrer par la hache d’un Berserker.

Difficile de toujours trouver un lien direct entre musique et visuel. Avec FJOERGYN, j’avoue que j’ai eu du mal à saisir la nuance. En regardant le joli papillon sur la pochette, plus le nom du groupe, on pense plus facilement à un album de Folk nordico-celtique, éventuellement à du métal atmosphérique…mais plus difficilement à du métal extrême et orchestral !
Et pourtant, bah c’est le cas. On ne pourra pas au moins reprocher aux deux allemands composant FJOERGYN de tomber dans le stéréotype…mais reste néanmoins que à part ce charmant petit bout d’introduction faisant tour à tour penser à du Dany Elfman et des intros de FAIRYLAND ou EINHERJER (Cf : l’album « Blot »), et cette mélodie légère et magique, je ne vois rien qui puisse faire le lien entre la pochette et la musique.

Trêve de présentation, autant dire tout de suite que FJOERGYN, dès son arrivée sur la scène nous balance un opus qui coupe littéralement le souffle. A première écoute, on se focalise sur la grandiloquence et la grandeur de « Ernte Im Herbst », ce côté diablement entraînant et prenant, digne des plus grandes fresques de fantasy ou des plus grands récits mythiques. Mais FJOERGYN ne se résout pas à pousser à fond ses claviers et ses « arrangements », et à frapper des grands coups de cymbales à tout va. Contrairement à des albums de viking métal ou de black sympho/épique qui périment assez vite car justement, ils ne sont QUE puissants et/ou grandiloquents, « Ernte Im Herbst », lui, se découvre un peu plus à chaque écoute, révélant une musique véritablement riche en arrangements divers, en ambiances variées quoique se ramenant toujours à un gigantesque combat de masse, où pleut le sang et où l'héroïsme règne en maître…un chant de bataille dominé par le merveilleux, où souffle le vent glacial du nord.

On pourra dresser quelques parallèles avec un « Power Of The Dragonflame » de RHAPSODY niveau orchestration, FAIRYLAND, toujours niveau orchestration, pour ce petit aspect féerique omniprésent. Pour quand même rester dans le métal extrême, je citerais avec grand plaisir ANCIENT RITES, NAZGUL, EQUILIBRIUM (même si « Ernte Im Herbst » est antérieur au premier album de cet autre groupe allemand), ou encore, et là déjà de manière plus significative, THYRFING (albums « Ukraft » plus particulièrement). Certains passages folkisants et atmosphériques plus posés, ou encore ces magnifiques chœurs typiquement vikings, font en revanche penser à du FALKENBACH. Le chant black/death en allemand, fourchu et acharné évoque celui de Frode Glesnes (EINHERJER) dans « Blot », ou dans une moindre mesure THYRFING ou RIGER.

Certains samples sont directement tirés d’œuvres de musiques classiques que je ne saurais citer, et j’en profite pour noter que breaks et longs passages instrumentaux collent merveilleusement bien à l’ensemble, et renforcent même davantage ce cd.

Chaque morceau est une véritable tuerie, les sonorités sont variées et la qualité des compositions nous subjugue, et même si on pourra parfois reprocher au groupe un léger manque d’originalité, on ne pourra que s’incliner devant la qualité et l’efficacité de leur musique, soutenue au passage par un son tout simplement parfait, mettant en avant aussi bien des arrangements superbes que des guitares tantôt violentes tantôt plus heavy-like. En termes de métal orchestral extrême, de viking métal des plus épiques(mais nul besoin d’aimer BATHORY ou EINHERJER pour se délecter de cet album, qui n’a d’ailleurs qu'un maigre rapport avec ces deux grands groupes), le duo allemand nous pond là l’un des albums de l’année 2005, qui durera pendant bien longtemps dans nos chaînes hi fi.

Un album idéal également pour les fans de métal symphonique voulant peu à peu s’orienter vers le large monde du Viking métal, si bien entendu, rythmiques violentes et chant hargneux ne vous dérangent pas.

A lire aussi en VIKING METAL par VOLTHORD :


MYRKGRAV
Trollskau, Skrømt Og Kølabrenning (2006)
Black Viking 'WINDIRIEN'...au moins prometteur




NYDVIND
Sworn To The Elders (2010)
L'album hivernal par excellence


Marquez et partagez



Par VOLTHORD




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Stephan L. (chant, guitare,claviers,)
- Programmation Rythmique)
- Andreas T. (bass)


1. Monolog Der Natur (instrumental)
2. Vom Tod Der Träume
3. Fjoergyn
4. Der Tag Der Wölfe
5. Des Winters Schmach
6. Wenn Stürme Ruhen (instrumental)
7. Abendwache
8. Veritas Dolet
9. Ernte Im Herbst
10. Requiem



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod