Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Mayan

PROSTITUTE DISFIGUREMENT - Embalmed Madness (2001)
Par GORR le 21 Janvier 2006          Consultée 2286 fois

"Gruik, Gruik" ! Attention le sanglier attaque ! Armé de leur premier véritable album, intitulé "Embalmed Madness", les hollandais de PROSTITUTE DISFIGUREMENT n'ont pas chômé pour enfin assouvir le désir de nos oreilles, si calmes, avec leur brutal death teinté de grindcore de tous les côtés. Il faut dire aussi que ce premier album s'est vite écoulé, et qu'il a reçu la distribution qu'il méritait en France.

Le marasme sonore de ces joyeux lurons nord européens, reste toutefois récent dans la scène death metal hollandaise. Tout d'abord nommé DISFIGURE, et composé de Niels (chant), Niels (guitares), Roel (guitares) et Patrick à la basse (notez bien qu'il s'agit de deux Niels différents), le groupe enregistre une première démo en 2000 sous ce patronyme, écume les salles hollandaises et les festivals extrêmes, pour enfin décrocher un contrat chez Dismemberment Records et sortir leur premier répertoire de cruauté et d'inhumanité : "Embalmed Madness" ...

La voix de l'hurleur Niels, reste encore une fois, chez un groupe de cette trempe, très considérée. Un timbre se situant entre du BRODEQUIN et du EXHUMED, pour une cohésion optimale avec une musique brutale, carabinée par des riffs sensationnels et acérés, auxquels on accroche dès la première écoute et qui reviendront de manière récurrente sur tout l'album. Faute de la présence d'un batteur, le groupe s'encombre d'une boîte à rythme, qui, manque de tourner en rond avec des martèlements identiques de double grosse caisse ou de blast beast dantesque, instaure un rythme d'une connexion, encore une fois, parfaite avec la musique de PROSTITUTE DISFISGUREMENT.

Les riffs sont combatifs, tenaces, et aguicheurs. Quelques uns, si l'on écoute bien, se raccordent à quelques nuances heavy metal, mais qui restent très faibles, pour laisser place le plus souvent à de gros pâtés sonores, aussi répétitifs les uns que les autres, qui vous feront, si vous ne faites pas attention, un joli torticolis en moins de deux (^_^) ! Sur cet album, la production saute aussi aux yeux (ou plutôt aux oreilles !). Sorti sur un petit label, je ne m'attendais pas à ça ! Tout est clean et bien produit. On distingue bien tous les instruments dans ce fouillis et qui plus est la boîte à rythme laisse paraître un vrai kit et un vrai batteur. Le chant est aussi très bien sonorisé, Niels prend de l'assurance et ne se laisse pas étouffer par les autres outils de la bande hollandaise. D'ailleurs sa voix de dinosaure en fera pâlir plus d'un à l'écoute de cet album. Son chant reste assez spécifique à un brutal death ultra barbare et erre sur quelques passages dans un registre black metal criard, ne laissant pas une minute de répit à un auditeur ne sachant plus où aller tellement il est écrasé par cette brutalité constante.

Textuellement parlant, le groupe ne respire pas l'originalité, ne fait que répéter des propos gore et sanglants, tenus par un millions d'autres formations déjà présentes avant les Hollandais. De plus, un côté old-school est clairement affiché, et le groupe n'hésite pas à colorer son brutal death d'un son US très présent, affichant une petite mais ma foi forte ressemblance avec les démons floridiens de CANNIBAL CORPSE.

Première atrocité réussie, pour le moins avec succès pour PROSTITUTE DISFIGUREMENT. L'album s'écoute de long en large, et ne lasse pas l'auditeur une seconde et c'est déjà une option importante que beaucoup de groupes officiant dans un brutal death metal similaire au hollandais, ne comprennent pas tellement.
Ouais y'a pas de mélodie, et alors ? J'ai le droit d'aimer quand même !

PS : Vous pouvez désormais trouver cet opus en édition remasterisée du label américain Unmatched Brutality Records.

A lire aussi en DEATH METAL par GORR :


DISMEMBER
The God That Never Was (2006)
Un nouveau fléau du death suédois




DEATH
Spiritual Healing (1990)
Death metal

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   GORR

 
  N/A



- Niels (chant)
- Roel (guitares)
- Niels (guitares)
- Patrick (basse)


1. Slaughterhouse Sledgehammer
2. Feasting On Remains
3. Choking On Defecation
4. Bloodless
5. Rotting Away
6. Chainsaw Abortion
7. Knifeslasher
8. Disemboweled
9. On Her Guts I Cum
10. Prostitute Disfigurement
11. Cadaver Blowjob
12. Dissector



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod