Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL CELTIQUE  |  STUDIO

Commentaires (5)
Questions / Réponses (1 / 7)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Heol Telwen
- Style + Membre : Bran Barr
 

 Site Officiel (706)

AES DANA - Formors (2005)
Par VOLTHORD le 21 Novembre 2005          Consultée 7873 fois

On sort de cette forêt touffue et claustrophobique dans laquelle « La Chasse Sauvage » nous avait plongé.

Après une course effrénée et hystérique, on se retrouve enfin à l’air libre. Nos pas lents écrasent les quelques feuilles d’automne humides, et s’avancent sur le sentier boueux que la nature a tracé. C’est un paysage impressionnant qui se révèle à nos yeux… aussi impressionnant que sombre : de gigantesques montagnes, à moitié couvertes par le brouillard, un étang aux eaux obscures et gelées recouvre, des forêts drues et impénétrables. Au loin le ciel gronde, la colère de Taranis se fait entendre. Quelques rares éclaircies transpercent un ciel profondément gris, subsistent un instant éphémère avant de retourner dans le néant…

Nos narines s’imprègnent d’un air frais et humide, de l’authentique parfum de la forêt aussi bien que de l’odeur âpre du ténébreux Anwynn.
Si l’ombre des saisons froides se fait menaçante, notre âme de guerrier s’éveille à nouveau. Le courage, la fierté et l’entrain nous guident sur les chemins sinueux tracés par les ancêtres… Et nous invite à travers les « Formors »…


Voilà près de quatre ans qu’on attendait une suite au déjà très bon « La Chasse Sauvage », et presque un an sépare l’enregistrement de ce « Formors » et sa supposée sortie en hiver 2004/2005 chez Sacral de sa véritable sortie (chez Oaken Shield), en cet automne 2005. Ca valait la peine d’attendre en tout cas, tant le résultat est satisfaisant.

La formation française nous revient avec une musique plus aérée, qui laisse le chant libre à la flûte et la bombarde, et dans une moindre mesure la guitare acoustique. Et si contrairement à d’autres groupes de folk metal, Aes Dana ne jouit pas d’un arsenal gigantesque au niveau du nombre d’instruments utilisés, il a au moins le mérite d’exploiter de fond en comble les résonances de la flûte et de la bombarde. Toutes les mélodies sont de l’alibi de celle des « Cinq Jours Maudits » (Cf meilleur morceau de la Chasse Sauvage), et le groupe ne se gêne plus pour les multiplier, les amplifier et varier les impressions, harmonisant les mélodies douces et florissantes de la flûte et celles plus criantes et martiales de la bombarde.

Plus folk donc, mais pas plus accessible pour autant. « La Chasse Sauvage » était percutant et puissant, « Formors » se complaît dans un black metal plus froid, tout aussi agressif certes, mais une agressivité plus mesurée, moins envahissante mais nettement plus profonde. Les deux guitares sont davantage perceptibles et les riffs sortent plus du lot, tantôt très agressif, tantôt plus mélodieux, tout ne se repose plus sur les instruments folk. La voix de Vidar, désespérée et écorchée, achève le portrait d’un duel d’un duel perpétuel entre une hostilité de glace et un entrain inusable, véritable réveil des âmes païennes.

Les valeureux musiciens d’AES DANA « cultivent les pouvoirs anciens » avec une maîtrise difficilement égalable, révèlent un art perfectionniste et intimiste et se classent parmi les meilleurs groupes de Black Folk. « Formors » ravive les sens, nous plonge dans une atmosphère particulière, nous fait revenir dans un passé glorieux et harmonieux (quoique très sombre, je le répète pour les flemmards qui n’ont pas lu le début). Un album que tout le monde n’appréciera pas comme je l’apprécie moi (les meilleurs albums sont rarement élus à l’unanimité), c’est à dire, comme le meilleur album de Black Folk que nous aura apportée l’année 2005 (et le premier gros coup de cœur aussi !).

A lire aussi en FOLK METAL EXTREME par VOLTHORD :


HEOL TELWEN
An Deiz Ruz (2005)
Les gaugau, les gaugau...les gaulois droit devant!




TROLLFEST
En Kvest For Den Helligen Graal (2011)
Gloubi boulga folk black latino trompettes


Marquez et partagez





Par VOLTHORD



Par AKRON




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Vidar (chant)
- Amorgen (flûte et bombarde)
- Taliesin (guitare)
- Tilion (guitare)
- Milambre (basse)
- Juanjolocaust (batterie)


1. Les Traces De La Branche Rouge
2. Formors 'mer De Glace Et D'ombre'
3. Formors 'exil'
4. Gwaenardell
5. Le Combat Des Arbres
6. Les Griffes Des Oiseaux
7. Ventres Noirs
8. Manann Mac Lir



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod