Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Yngwie Malmsteen , Narnia
- Style + Membre : Double Dealer

CONCERTO MOON - After The Double Cross (2004)
Par NAUSICA75 le 17 Janvier 2006          Consultée 2359 fois
Après des premiers albums sous influence malmsteenienne ressemblant fort à du Talisman (Rain Forest), ce groupe japonais a durci le ton sur ses albums suivants (Gates of Triumph par exemple). Ils reviennent au complet avec ce double album contenant 10 titres sur le premier cd et 5 reprises de groupes tels qu'Alcatrazz (période yngwie), Rainbow, Deep Purple sur le deuxième cd. Leurs influences ont le mérite d'être claires.
Le chanteur, Takashi Inoue, est comment dirais-je, un chanteur "classique japonais", c'est à dire à la voix mélodique mais rocailleuse (genre Loudness). En tout cas, très efficace et dynamique. Le guitariste est un vrai virtuose en la personne de Norifumi Shima. Encore un clone de Malmsteen ? Réponse : oui ! Mais sa technique s'harmonise très bien dans chacun des morceaux sans que sa technique ne soit insolente. Le tout étant encadré par une section rythmique dynamique et efficace.

Du point de vue musique, l'album est un parfait mix entre les premiers albums mélodiques et le fait de durcir un peu les guitares et la voix. On commence par le premier morceau "30min. In the Darkness" qui donne le ton à l'album. Mélodique, technique, musique pleine de feelings. Vraiment très efficace. Le solo de guitare rehausse le tout pour donner un petit épique au morceau. "Waiting for a miracle" est dans le même genre que le morceau précédent. Le duel entre la guitare et le clavier est vraiment de toute beauté. Beaucoup de puissance et de mélodie. "Find the Key" déboule ensuite avec son riff genre Chris Impelliteri. La voix se fait plus rocailleuse. Un morceau parfait pour un live ... Le refrain est entêtant. Il vous restera gravé dans la tête longtemps. On se calme avec "Found this in city". Le tempo se fait plus lent. Le solo de guitare est toute en technique et en émotion.
Et on repart avec "The Gladiator", sorte de cavalcade guitariste puissante, accrocheuse. De belles trouvailles sur ce morceau comme ces choeurs, le duel guitare/clavier qui nous rappelle les duels Malmsteen/Johansson voire Stratovarius. Stratovarius, parlons en. Le morceau suivant n'est pas sans rappeler certains morceaux orientalisant période "Episode".
La ballade, exercice obligatoire pour le groupe, est "Where are you?". Magnifique d'émotion, de feeling. La voix du chanteur se fait sensible et profonde (remember "Suffer Me" d'Alcatrazz). Suivra "Puppet in the mirror" puis surtout "Tell everything" un des meilleurs morceaux de cet album. Alternant calme et furie. Shima fait miauler puis rugir sa guitare. Et on termine l'album avec le titre "Concerto Moon" qui débute par une démonstration "à la Malmsteen". Morceau plutôt speed, très efficace mais qui n'apporte pas grand chose de plus au débat.

Si vous aimez le métal genre Malmsteen, Stratovarius, Rainbow, vous serais emballé par cet album. Tout y est parfait, la production impeccable, les soli parfaits et monstrueux. Le groupe évolue avec beaucoup de maturité et de professionnalisme. Dommage que leurs albums ne soient plus distribués en ce moment en Europe. Espérons qu'une maison de disque repare l'injustice.




Marquez et partagez




 
   NAUSICA75

 
  N/A



- Takashi Inoue (vocals)
- Toslyuki Kaike (keyboards)
- Norifumi Shima (guitars)
- Shoichi Takecka (drums)
- Takanobu Kimoto (bass)


1. 30 Min. In The Derkness
2. Waiting For A Miracle
3. Find The Key
4. Found In This City
5. The Gladiator
6. Fall Down
7. Where Are You
8. Puppet In The Mirror
9. Tell Everything
10. Concerto Moon

1. Smooth Dancer (deep Purple)
2. Point Of Know Return (kansas)
3. Hiroshima Mon Amour (alcatrazz)
4. Too Much Love Will Kill You (brian May)
5. I Surrender (rainbow)



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod