Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : The Mob , Alice Cooper, Dokken
 

 Myspace (317)

WINGER - Pull (1993)
Par THE MARGINAL le 1er Septembre 2005          Consultée 4048 fois

3 ans après avoir sorti un "In the heart of the young" couronné de succès aux USA et qui avait plu à bon nombre de fans de Hard US (dont je ne fais pas partie puisque cet opus m'a déçu), Winger revient avec un troisième album intitulé "Pull". Entre-temps, des changements sont intervenus dans le paysage musical americain et tout laisse à penser que Winger n'y a pas été complétement insensible.

En effet, le logo du groupe a subi un petit lifting, la pochette de l'album est plus sombre, plus austère et Winger évolue désormais en tant que trio puisque le clavieriste Paul Taylor ne fait plus partie de l'aventure. Nous avons là quelques indices concernant l'évolution musicale de Winger.

Effectivement, Kip Winger et ses compagnons de route ont évolué. Le côté festif qui caractérisait les précédents album s'est nettement estompé et els compos sont plus matures, plus travaillées au niveau du songwriting(cet aspect était déjà là sur "In the heart of the young", mais de façon moins omniprésente). Lorsque les premières notes de "Blind revolution mad" résonnent, on croit qu'il s'agit d'une ballade acoustique emprunte de mélancolie et on se dit qu'il y a une meilleure façon de débuter un album. Erreur car après une longue mise en route, les guitares heavy déboulent et durcissent sensiblement le ton. Nous voilà donc en présence d'un titre big-rock inspiré, de haute volée qui progresse crescendo jusqu'au refrain, de toute beauté. Il n'y a pas à dire, "Blind revolution mad" a largement l'envergure d'un grand classique et Winger a surpris dans le bon sens du terme.

Cet album, je vous rassure tout de suite, ne se limite pas à ce titre et Winger sort de son chapeau quelques trouvailles du plus bel effet. Par exemple, "Down incognito" qui voit guitares électriques et acoustiques se cotoyer lorgne vers les racines bluesy, un solo d'harmonica se substituant à l'habituel solo de gratte. "Junkyard dog(tears on stone)" est quant à lui un long titre ambitieux(6'54) à la fois intense, puissant, heavy et épique et s'achève par un passage acoustique plus calme: là encore, c'est du grand art. "In for the kill", également très inspiré confirme que Winger a durci le ton par rapport aux précédents albums. "In my veins", "No man's land" et le groovy "Like a ritual"(terrible, ce final rythmé !) permettent de faire le lien avec les albums du passé justement puisqu'on y reconnait plus aisément la patte caractéristique de Winger, mais le son est quand même plus incisif, plus foncièrement hard.

Enfin, dans le domaine des ballades, Winger s'est montré plus inspiré que par le passé et a sorti les meilleurs titres de son répertoire avec "Spell I'm under", génial et très captivant, et "The lucky one" au ton très serieux. En revanche, la ballade acoustique "Who's the one", sans être désagréable, donne quand même l'impression d'être en trop sur l'album. Ceci dit, on ne peut nier que les ballades sont plus matures, plus soignées et on est bien loin d'une mievrerie comme "Miles away", par exemple...

Finalement, Winger a su évoluer intelligemment. La musique s'est sensiblement endurcie(ceci dit, il n'y a absolument rien de grungy sur cet opus), les compos sont plus serieuses et les textes très recherchés: d'ailleurs, Kip Winger donne là vraiment la pleine mesure de ses talents de songwriter. Il est simplement dommage que "Pull" soit sorti à une époque où le hard rock n'était plus en odeur de sainteté car le public, en ayant ignoré cet album, est passé à côté de quelque chose de très intéressant. Après "Pull", Winger s'était séparé, mais des échos annoncent que le groupe, reformé vers 2001, préparerait un nouvel album studio qui serait son quatrième. Affaire à suivre...

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


GIUNTINI PROJECT
Iii (2006)
Association tony martin/aldo giuntini décapante !




THUNDER
The Magnificent Seventh (2005)
Du hard rock bluesy fait avec classe et maestria


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Kip Winger (chant, basse, guitare, clavier)
- Reb Beach (guitare)
- Rod Morgenstein (batterie)


1. Blind Revolution Mad
2. Down Incognito
3. Spell I'm Under
4. In My Veins
5. Junkyard Dog
6. The Lucky One
7. In For The Kill
8. No Man's Land
9. Like A Ritual
10. Who's The One



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod