Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  LIVE

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Dream Theater, Ivanhoe

SUPERIOR - Ultra - Live (2004)
Par METAL le 7 Mars 2005          Consultée 2815 fois

Avec Ultima Ratio, Superior avait frappé un grand coup et avait enfin attiré un peu l’attention du public grâce à de bonnes chroniques et interviews dans les revues spécialisées. Malheureusement c’est un peu comme le soufflé, ça retombe très vite …
Deux ans donc après le chef d’œuvre "UT" qui d’ailleurs n’était pas loin du plagiat d’Operation Mindcrime (Queensryche) c’est dans un quasi-anonymat que le groupe allemand revient avec dans la musette un album live.
Mais quand je dis revient, je devrais préciser sur la pointe des pieds car autant j’apprécie le groupe, autant c’est complètement par hasard que j’ai découvert l’existence de cet album (via leur site Internet).
Défaut de communication ou plus sûrement le "rienafout" à propos du groupe, le résultat est le même, tout cela ressemble a un beau gâchis, tant le talent du groupe est réel (et heureusement, reconnu par une poignée de fans). D’ailleurs les pré-ventes n’ont pas dû être terribles car ce n’était pas prévu au programme mais j’ai reçu mon album dédicacé par les 6 membres du groupe … et ça, ça fait vachement plaisir mais on se dit qu’on devait en effet pas être beaucoup à l’avoir commandé.

De plus en demandant quelques infos sur l’album pour ma chronique, qui me répond ? Bernd Basmer, l’un des 2 guitaristes du groupe. Ca fait aussi très plaisir mais on comprend qu’ils doivent avoir du mal à vivre de leur musique et qu’ils ont donc le temps de s’intéresser aux fans du groupe … car ils ne sont pas si nombreux les bougres.
Tiens parlons du livret car il est … rustique. Peu de pages, des crédits chiés en 5 lignes et quelques photos (dont, très fort 2 fois la même à quelques centimètres l’une de l’autre). Les étiquettes sur les CD sont dignes d’un bootleg pressé et le tout a l’air d’être distribué en grande partie par le groupe lui-même vu la difficulté de trouver un deal avec un distributeur et en France tout particulièrement. (ce qui explique le peu d’infos sur la sortie de l’album). Bref, voir un si bon groupe dans l’incapacité de fournir un produit qui a de la gueule, ça fait un peu mal au cœur.

Mais parlons du live en lui-même.
Quand on parle de disque live on n’évite jamais les 4 fameux points cardinaux : son – interprétation – set-list – public. D’ailleurs ce dernier point est souvent utilisé pour donner une légère pointe négative à un album quand on a encensé le reste un peu trop catégoriquement (ouais c’est le meilleur live du monde mais cependant on entend mal le public dans la chanson 2 après 4min05 jusqu'à 4min22 …) j’essaierai donc de ne pas tomber dans ce travers dans la mesure du possible.
Déjà ce n’est pas un mais plusieurs concerts différents et c’est déjà fort dommageable.
On retrouve donc sur Ultra Live deux concerts Allemands (Berlin et Schopp), un Français (Paris) ainsi que des parties de concerts Hollandais et Américains (Je n’ai pas réussi à soutirer les dates exactes à l’ami Bernd … il est dur en affaire le bougre mais tous les enregistrements ont eu lieu entre 1997 et 2002 ... oui c'est vaste)

D’un autre coté, Superior a utilisé une nouvelle technologie appelée "Q-LIVE" pour le mixage et donner ainsi l’impression qu’il s’agit du même concert. Le résultat est assez bluffant même si les concerts ayant eu lieu dans différent pays, la participation du groupe avec le public se fait en Français, Anglais puis Allemand ce qui n’est pas le mieux pour l’unité général de l’album. (On regrette également les coupes entre certaines chansons, qui casse un peu le rythme). Tiens d’ailleurs petit jeu, le début d’un titre d'Ultra Live est issue d’un concert et la fin du même morceau est issue d’une autre date. A vous de trouver de quelle chanson il s’agit ;)

Bon déjà le son est très propre et après la pochette moche et le packaging limite, on a beau dire mais on pousse un ouf de soulagement. D’ailleurs "propre" est un peu réducteur car la prod met bien en valeur les musiciens et la voix magnifique de Tangermann et le tout sans aucun ré-enregistrement studio.
On sent le groupe à l’aise sur scène et maître de son jeu et même si parfois le batteur laisse un peu perplexe (pas toujours très fin et assez basique) on ne peut que se réjouir de la qualité technique en concert des musiciens qui prouvent, s’ils en avaient besoin, qu’ils ne sont pas qu’un groupe « studio ».
La participation du groupe avec le public est assez rare mais toujours chaleureuse et de plus, ils savent mettre le public dans la poche car le chanteur débute le concert Parisien par quelques mots en Français (accent pas pourri du tout au passage) avant d’entamer un : 5 4 3 2 1, ultraaa time !!!! et en envoyant la sauce avec le titre du même nom : Ultra. Ca commence fort et en plus notre orgueil franchouillard est content ;)
La Set-list proposée est excellente et ne tombe pas dans le piége de faire la part belle à Ultima ratio (7 titres tout de même) mais nous propose pas mal de compos issues du premier album dont le génial "why" et le classique "The Truth ain’t Kind" mais n’oublie pas l’album controversé « Younique » même si on peut regretter l’absence de "Not with me" pour mettre un peu de pêche mais aussi "Free Minded" pour le coté un peu fou de ce titre (mais injouable en live malheureusement).

Pour moi, le but d’un album live est de me donner envie d’aller voir le groupe sur scène par la suite ou de me faire regretter de ne pas avoir été dans le public lors de l’enregistrement du live et en ce qui concerne Ultra Live, le contrat est rempli haut la main et leur prochain concert dans une région pas trop éloignée, ne se fera sûrement pas sans moi …
Cet album n’est certes pas parfait et malgré les efforts fournis par la production, on sent bien la différence entre les multiples concerts ce qui en fait plus un Best-of Live plutôt qu’un vrai concert.
Les puristes feront peut-être la gueule mais si on arrive à faire abstraction de ce défaut et si on ne se base que sur la qualité du groupe sur scène, l’album est une grande réussite.
Espérons donc que ce ULTRA - LIVE ne soit pas encore un coup d’épée dans l’eau et que Superior atteindra enfin le succès qu’il mérite.
Pour la petite info, plusieurs mois de discussions auront été nécessaires pour que le groupe puisse enfin signer un contrat pour une distribution Française ... Bernd ne souhaitant pas voir la chronique publiée avant que les négociations soit terminées (même si je suis d’avis que cela n’aurait strictement rien changé) j'en profite pour m'excuser auprès des fans du groupe pour le délai de parution assez long de cette review (techniquement parlant, l’album est sorti fin octobre 2004) tout en remerciant chaleureusement Bernd Basmer pour sa disponibilité et pour ses précieuses informations.

A lire aussi en METAL PROG par METAL :


ABYDOS
Abydos (2004)
Quand le théâtre se marie avec le prog : grandiose




SUPERIOR
Younique (1998)
Metal prog


Marquez et partagez






 
   METAL

 
  N/A



- Michael Tangermann (chant)
- Bernd Basmer (guitare)
- Michael Müller (guitare)
- Martin Reichhart (basse)
- Jan-marco Becker (claviers)
- Thomas Mayer (batterie)


1. Ultra
2. Amok
3. Escape From Reality
4. Terror Fantasy
5. Why
6. Hades
7. Stop
8. Ur Resistance
9. Tomorrow's Eve
10. Tainted Silence

1. Total Void
2. Nothing
3. Reach For Reign
4. Think
5. Breeze Of Insanity
6. The Unwanted
7. The Truth Ain't Kind
8. Judgement Day
9. Dial 911
10. Until The End



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod