Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


GUN - Gallus (1992)
Par THE MARGINAL le 27 Mars 2005          Consultée 2392 fois

3 ans après s'être fait remarquer avec l'album "Taking on the world", les Ecossais de Gun reviennent en 1992 avec "Gallus", leur deuxième opus. La pochette de cet album est plutôt originale puisqu'elle rend hommage à un ancien boxeur écossais nommé Benny Lynch(1913-1946) qui fut champion du monde en son temps.

Mais revenons à ce disque et son contenu. Celui-çi a de fortes consonances big-rock, enrobé de surcroit par quelques petits délices mélodiques et une très bonne production. Et il ne faut pas très longtemps pour s'apercevoir que Gun, qui évoluait à ce moment-là en quintette, est plutôt doué pour composer des titres efficaces et accrocheurs.

Dès les premières notes du mid-tempo "Steal your fire", Gun prouve qu'il n'a pas de complexes à faire vis-à-vis des Bon Jovi, Def Leppard et consorts, d'autant que les choeurs qui soutiennent le chant de Mark Rankin(ou lui répondent) sont de toute beauté. "Money to burn", servi d'abord par une intro acoustique bluesy, a des consonances typiquement hard british et rappelle un peu The Cult, sans qu'il n'y ait à hurler au plagiat. Sur ce titre, les guitares sont bien mises en avant et parfaitement audibles. Sur "Long road", Mark Rankin change d'intonation vocale en évoluant dans un registre plus grave et Gun en profite, à cette occasion, pour redéfinir le hard FM par le biais de textures de guitares assez variées et d'un refrain pop bien senti.

Je ne vais pas vous faire du "titre par titre", mais parmi les autres bops morceaux de bonne tenue, on citera volontiers le catchy et entêtant "Welcome to the real world" et son très long solo de guitare(qui dure environ 1'30), le pop-rock typé british "Higher ground", assez arrangé et habilement déguisé en ballade au début, le mid-tempo bluesy jovial et entrainant "Borrowed time", "Reach out for love" avec son refrain aerien, tout en souplesse, ou encore la jolie ballade "Wathing the world go by".

Dans l'ensemble, "Gallus" est une belle réussite. Mark Rankin est à créditer d'un très bon travail vocal, tantôt rauque, tantôt plus grave, mais toujours mélodique. Les autres musiciens ne sont pas en reste et on apprécie particulièrement le travail fourni par les 2 guitaristes Alex Dickson et Giuliano Gizzi, que ce soit au niveau des riffs(très inspirés, pour certains d'entre eux), des solos ou des plans acoustiques. Les compos ont été assez bien travaillées, d'une manière générale. A l'époque, le disque a été assez bien accueilli en Europe puisqu'il a reçu de bonnes critiques et s'y est assez bien vendu.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


TRIXTER
Hear ! (1992)
Le meilleur album de trixter !




RAGING SLAB
Raging Slab (1989)
Hard sudiste


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Mark Rankin (chant)
- Giuliano Gizzi (guitare)
- Alex Dickson (guitare)
- Dante Gizzi (basse)
- Scott Shields (batterie)


1. Steal Your Fire
2. Money To Burn
3. Long Road
4. Welcome To The Real World
5. Higher Ground
6. Borrowed Time
7. Freedom
8. Won't Back Down
9. Reach Out For Love
10. Watching The World Go By



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod