Recherche avancée       Liste groupes



      
HARDCORE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Merauder, Hatebreed
 

 Site Officiel Du Groupe (606)

BIOHAZARD - Mata LeÃo (1996)
Par DAVID le 3 Juillet 2004          Consultée 4569 fois

"Mata Leão" a été enregistré en trio après le départ du guitariste Bobby Hambel, réputé pour son jeu de scène en toupie.
"Mata Leão" témoigne bien de la rage de nos 3 lascars à ce moment-là, c'est le moins qu'on puisse dire. La production est plus brute que sur l'album précédent, l'excellent "State Of The World Address". Exit Ed Stasium et "welcome" Dave Jerden (ALICE IN CHAINS). "Mata Leão" est très agressif, direct, il va droit à l'essentiel.

Bobby Hambel n'était pas seulement utile sur scène, son absence se ressent énormément au niveau du travail mélodique qu'il avait effectué avant, permettant à BIOHAZARD d'être particulièrement créatif dans un style, le hardcore, très vite redondant. Sur "Mata Leão", rien de tout cela, il n'y a quasiment aucun soli et les parties instrumentales sont très courtes, l'absence de Bobby y est pour beaucoup.
Mais cela n'empêche pas que les autres ont su conserver dans leur musique l'esprit même de BIOHAZARD, le tout restant de qualité. Il manque juste l'étincelle de génie qui animait le groupe avant... Encore que cette étincelle se manifeste régulièrement ici, sur la moitié de l'album en fait.

"Mata Leão" a pour principal défaut d'être très répétitif, la majorité des morceaux sont des mid-tempos avec des riffs hargneux et dénués de finesse. On n'est pas loin de s'ennuyer par moments, mais les mecs de BIOHAZARD sont des pros, donc il y a toujours un refrain accrocheur avec des chœurs musclés pour redémarrer la sauce ("Modern Democracy") ou un riff plus épuré que la moyenne (le grungy "In Vain"). BIOHAZARD a toujours le rythme dans la peau et est encore capable de proposer des chansons groovy avec des riffs tranchants et d'une finesse que vous ne trouverez nulle part ailleurs dans le monde du hardcore. En fait, une bonne moitié de l'album est grandiose, contenant son lot de tuerie parmi ce que BIOHAZARD a fait de mieux, l'autre moitié est juste de bonne tenue. On retiendra le classique et furieux "Authority", les hip hop "Control" et "Waiting To Die", les speeds "A Lot To Learn" et "Competition", de très grande classe avec leurs riffs mâtinés de punk rock hautement jouissif.

"Mata Leão" prouve que BIOHAZARD a encore des choses à dire, rien qu'avec les paroles plus vindicatives que jamais, mais l'absence de Bobby Hambel ne devrait pas tarder à poser problème.

A lire aussi en HARDCORE par DAVID :


BIOHAZARD
No Holds Barred (1997)
Hardcore

(+ 1 kro-express)



PRO-PAIN
Best Of (1997)
Les ac/dc du hardcore


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
   FENRYL

 
   (2 chroniques)



- Evan Seinfeld (basse, chant)
- Billy Graziadei (guitare, chant)
- Danny Schuller (batterie)


1. Authority
2. These Eyes (have Seen)
3. Stigmatized
4. Control
5. Cleansing
6. Competition
7. Modern Democracy
8. Better Days
9. Gravity
10. A Lot To Learn
11. Waiting To Die
12. A Way
13. True Strenghts
14. Thorn
15. In Vain



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod