Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Velvet Revolver

STONE TEMPLE PILOTS - Purple (1994)
Par POSSOPO le 19 Avril 2004          Consultée 4858 fois

Qui aurait pu s’attendre à ça? Certainement pas moi et mon naturel pessimiste et bougon. Scott Weiland, les frères DeLeo et Eric Kretz, que je créditerais malgré le fait que le monsieur ne daigne pas nous faire partager son talent de songwriter, ont certainement mal vécu les railleries dont ils firent l’objet à la suite du succès de Core et ont essayé de montrer à tous les réticents qu’ils ne sont pas de simples suiveurs adeptes du copier-coller musical. L’essai est transformé pile au milieu de poteaux et j’en suis le premier surpris.

Purple n’est pas grunge comme son vilain aîné, ni tout à fait pop comme son benjamin, il réside dans un domaine où les deux règles sont tolérées, et où bon nombre de hippies utilisent leur droit à la parole. Purple sent bon la liberté, celle de musiciens désireux de briser les chaînes dorées de la mode pour exprimer une personnalité forte, loin de ce caractère opportuniste dévoilé deux ans plus tôt.

Le manque de cohérence du premier effort des californiens est oublié, Twelve Gracious Melodies (autre appellation de ce disque dont le titre officiel n’apparaît pas sur la pochette) parvient à capter l’attention de l’auditeur du début à la fin, du lourd et versatile meatplow qui alterne entre noirceur et enjouement, jouant ainsi malicieusement sur notre humeur, au subtil et violonesque kitchenwares and candybars.

Les guitares percutantes restent en place mais sont enrobées d’un vernis satiné aux couleurs changeantes selon les chansons qui voit presque les quatre protagonistes tomber dans une luxure envoûtante. La section rythmique varie les plaisirs, Eric Kretz adoptant notamment une frappe moins uniformément pesante qu’auparavant tandis que Brendan O’Brien, homme de goût, prend un plaisir certainement tout particulier à prendre part à cette aventure plus sincère que le premier épisode puisque, non content de personnaliser un son autrefois trop proche des artistes les plus médiatisés de l’état de Washington, il pose ses dix doigts, habituellement occupés à manipuler les différents potards et faders de sa console, sur diverses percussions ainsi que sur un mellotron, petit clin d’œil à quelques-uns des artistes préférés des frères DeLeo, GENESIS et KING CRIMSON.

Ce qui frappe peut-être le plus l’oreille attentive est la variété des mélodies se glissant ça et là et la richesse des harmonies, donnant à Stone Temple Pilots (troisième dénomination de la galette que lui donnent les moins bien renseignés) une touche que je n’irai pas jusqu’à qualifier d’avant-gardiste mais qui soustrait cette œuvre du trop classique catalogue de suites d’accords pillé par l’univers entier.

Enfin, pour terminer sur une note achevant de réconcilier un groupe à l’attitude autrefois contestable et les critiques, cette excellent surprise se termine par un morceau caché easy listening exprimant les espoirs de vente du groupe pour ce deuxième album, révélateur de l’humour d’une formation accusée de mercantilisme infâme et qui a su, en l’espace de cinquante minutes, délivrer le plus beau des plaidoyers en sa propre faveur.
Le juge se lève pour prononcer sa sentence: STONE TEMPLE PILOTS est acquitté!

A lire aussi en HEAVY METAL par POSSOPO :


ROOT
The Book (1999)
Heavy rock




MERCYFUL FATE
Melissa (1983)
Heavy rock

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   BAAZBAAZ

 
   (2 chroniques)



- Dean Deleo (guitare, percussion sur 6, batterie sur 7)
- Robert Deleo (basse, guitare sur 2,3,6,7,11, percussion sur 6)
- Eric Kretz (percussion, batterie)
- Paul Leary (guitare solo sur 3)
- Brendan O'brien (mellotron sur 10)
- Scott Weiland (chant, percussion sur 6, guitare sur 7)


1. Meatplow
2. Vasoline
3. Lounge Fly
4. Interstate Love Song
5. Still Remains
6. Pretty Penny
7. Silvergun Superman
8. Big Empty
9. Unglued
10. Army Ants
11. Kitchenware And Candybars



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod