Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (7)
Questions / Réponses (4 / 10)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Drudkh, Dark Ages

HATE FOREST - Purity (2003)
Par POSSOPO le 31 Décembre 2003          Consultée 8566 fois

Chaque sous-homme achetant un disque de HATE FOREST achète une arme contre lui-même. Cette phrase, principale accroche de la biographie officielle de HATE FOREST, et le fait que les membres du groupe refusent tout contact avec les medias, garantit à cette formation ukrainienne une aura sombre et mystérieuse susceptible de capter l’attention des supporters les plus radicaux de l’underground black metal. Cette politique de non-communication n’est pas nouvelle et les artistes les plus célèbres en ont usé avec la plus grande efficacité. Evidemment, la réussite de cette entreprise à haut risque dépend en grande partie de la qualité de la matière sonore proposée puisque la notoriété de l’artiste dépend du seul bouche-à-oreille.

Purity est un disque de black metal au son extrêmement dense, épais, d’une qualité rare dans le genre. Se refusant de choisir entre pauvreté true et puissance dénuée d’âme, HATE FOREST additionne les atouts pour sortir un résultat parfaitement équilibré. Les instruments se partagent équitablement un spectre sonore couvert sur toute sa surface. Les guitares, massives et lancinantes, laissent une basse sèche et percutante s’exprimer au côté d’une batterie remarquable par son rendement, sachant alterner classiques accélérations à la double grosse caisse et motifs à la caisse claire mettant un accent sur les passages les plus pesants de l’album. Les vocaux gutturaux, caverneux, plus death que black, apportent un dernier combustible à cette machine déversant une atmosphère de haine brutale sur son auditoire.

S’il fallait citer des références afin de mieux cerner la teneur musicale de Purity, les plus lourdes locomotives du death metal feraient partie d’une liste sur laquelle figurerait en bonne place BURZUM et DARKTHRONE. HATE FOREST ne fait pas étalage d’une technique comparable à IMMOLATION ou MORBID ANGEL mais expose une virilité similaire qui, mariée à une sensibilité profonde, assure la valeur de la galette.

Certes, ce machisme apparent éloignera tous ceux qui peinent à supporter les rythmes lourds et intenses ne laissant aucun répit aux plus faibles. Mais les être dotés de la plus forte corpulence ne révèlent leur émotivité qu’à ceux qui savent résister à leur extérieur imposant.
DRUDKH, side-project louchant furieusement vers la langueur sombre des meilleurs opus de Varg Vikernes, ravira peut-être plus les plus réticents devant la brutalité peu contenue du groupe originel qui développe des sentiments comparables sous un vernis plus agressif. Disons qu’il fait preuve d’une mélancolie rustre, bourrue mais diablement saisissante.

Avec une technique de course tout autre, HATE FOREST parvient à prendre le témoin des mains de NOKTURNAL MORTUM pour assurer le statut d’outsider de l’Ukraine pour le titre de pays numéro un du black metal, la Norvège, fière de sa dream team autrefois invincible voyant sa domination de plus en plus écornée peut-être bientôt rangée au rayon des souvenirs.

A lire aussi en BLACK METAL par POSSOPO :


DØDHEIMSGARD
Satanic Art (1998)
The VERY BEST du black indus !!!




EMPEROR
Anthems To The Welkin At Dusk (1997)
Black metal

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez



Par POSSOPO




 
   POSSOPO

 
  N/A



- Thurios (chant, guitare)
- Roman Saenko (chant, guitare, basse, batterie)
- Khaoth (batterie)


1. Domination
2. Elder Race
3. The Gate
4. Megaliths
5. The Immortal Ones
6. Desert Of Ice
7. Cromlech



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod