Recherche avancée       Liste groupes


Auteur
 

Groupe
    

Classement équipe
  
Référendums
  


POSSOPO - 2003
Consulté 3523 fois
SUPURATION - Incubation

Angelus m'avait un peu déçu et je n'attendais pas forcément ce nouvel album avec une véritable impatience. Erreur fatale car ce manque de volonté à écouter le disque m'a privé quelques semaines durant de purs moments de bonheur. Erreur réparée puisque après avoir croupi sur mon étagère Ikea, Incubation tourne maintenant régulièrement sur ma chaîne Technics. Erreur à ne pas renouveler, mes quinze euros sont déjà prêt et mes oreilles massées pour accueillir le prochain SUPURATION, SUP, S.U.P. ou je ne sais qui.

HATE FOREST - Purity

Comme je l'ai expliqué dans la chronique de Battlefields, HATE FOREST est encore supérieur à ce que je croyais il y a quelques mois. Personne ne devrait donc tiquer du fait que ce groupe méconnu figure parmi mes favoris de 2003. Cette galette est incroyablement lourde et pourtant si aimable à l'estomac, un miracle biologique.

KILLING JOKE - Killing Joke

Le premier qui dit du mal de KILLING JOKE, je lui bouffe les pieds! Une carrière exemplaire mises en suspens pendant six ans et qui redémarre de la plus belle des manières. Un album fort et émouvant qui ne décevra aucun des fans du groupe, ni ceux de la première heure, ni ceux qui ont commencé à savourer le talent du combo avec Pandemonium ou Democracy.

ENSLAVED - Below The Lights

ENSLAVED se bonifie avec les années et 2003 constitue un sommet. Le savant mélange de Below The Lights, chargé d'épices progressifs, black et psychédéliques ne plaira pas à tout le monde, mais en se débarrassant du consensus qui les suivait, ENSLAVED s'est libéré et devenu presque génial.

ULVER - A Quick Fix Of Melancholy

Un ep parmi les albums de l'année? Ca veut dire quoi? Que signifie cette propagande odieuse et grotesque pour des musiciens tellement fatigués qu'ils en ont perdu leurs guitares. ULVER enchaîne les sorties et n'a toujours pas compris que ce n'est pas à coup de bips de claviers et de cordes mielleuses qu'il réussira à reconquérir les fans du génial Bergtatt. Tenez-vous loin de cette horreur, possopo est idiot!
Notons tout de même les vocalises d'un chanteur dont j'ai oublié le nom tant il n'arrête pas d'en changer, qui vous feront passer un sacré moment de rigolade.

NEGURA BUNGET - 'n Crugu Bradului

Que connaît-on de la Roumanie? Le rigolo Nicolaï Ceausescu et son éxécution joliment médiatisée auprès de son épouse Elena, la frêle Nadia Comaneci qui atteint la perfection à Montréal pour le plus grand bonheur démagogique du premier cité, les chiens errants dans Bucarest et les saccageurs de parcmètres parisiens. Les nouveau glorieux représentants du drapeau sont les black metalleux de NEGURA BUNGET qui ont su saupoudrer leur attaques de folklore national. Les Carpates n'ont jamais été une destination de vacances particulièrement glamour, NEGURA BUNGET ne fait rien pour changer l'image de la région.

ALCHEMIST - Austral Alien

ALCHEMIST produit un metal désertique et futuriste (enfin, terriblement actuel, plutôt, je ne suis pas madame Irma). Le metal désertique et terriblement actuel d'ALCHEMIST est incroyablement bon. Je ne connaissais pas le metal désertique et terriblement actuel d'ALCHEMIST auparavant. Le dernier album d'ALCHEMIST figure donc parmi les très bonnes surprises de l'année.

MOONSORROW - Kivenkantaja

Ni trop propre, ni trop sale, MOONSORROW est un groupe d'une espèce rare. Des ouailles de chapelles les plus variées pourraient bien se réunir pour adorer KIVENKANTAJA, album ni trop propre, ni trop sale, intelligemment épique, façonné par un combo qui a vocation à rassembler.

PRONG - Scorpio Rising

Rude Awakening était superbe, oscillant magnifiquement entre pop, musique industrielle et metal. Comparer les cuvées 2003 et 1996 est inévitable d'où cette impression d'acte manqué. Scorpio Rising est plus proche du décent mais imparfait The Cleansing. De plus, dans un style assez comparable, cette année a vu débarquer chez les disquaires un album exceptionnel (Killing Joke) et un autre particulièrement excitant (Austral Alien), rendant ce retour de PRONG presque anecdotique malgré les qualités du nouvel opus. La chute est assez lourde mais, tombé de très haut, le groupe n'atterrit tout de même pas au rez-de-chaussée.

METALLICA - St Anger

Pas franchement une déception puisque le dernier album sorti des usines Ulrich, Hetfield and Associates que j'ai apprécié est Load mais, comme certains, j'avais encore le vague espoir d'un sursaut d'orgueil de la part de musiciens qui ont, à mon sens, perdu la flamme. Je trouve St Anger meilleur que ceux qui le détestent, mais moins bon que ceux qui l'apprécient réellement. Un disque sans grand intérêt finalement et un groupe de plus dont il devient inutile de se préoccuper, dommage.







1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod