Recherche avancée       Liste groupes



      
METALCORE DJENT  |  STUDIO

Lexique metalcore
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2023 The Death We Seek

CURRENTS - The Death We Seek (2023)
Par FENRYL le 16 Mai 2024          Consultée 284 fois

En me baladant sur un groupe de réseaux sociaux spécialisés sur le Deathcore – genre que je déguste à haute dose depuis plusieurs années – je reste surpris de lire "et surtout n’oubliez pas le choix des lecteurs du site qui ont plébiscité le dernier album de CURRENTS comme album de l’année dans notre genre de prédilection !"… Bordel, mais je suis passé à côté de ça moi ? Rien que l’album de l’année en Deathcore ?

CURRENTS ? Troisième LP pour les Américains depuis leur création en 2011… groupe de Metalcore ! Mais que diable vient on faire ici donc, loin du Deathcore ? Vous vous doutez bien que ce n’est pas aussi simple que cela : CURRENTS intègre une grande diversité de spécificités de nombreux genres comme des riffs Heavy, des breaks de mammouth, des guitares djentées à mort par moments ("Unfamiliar", "Over And Over") et beaucoup de mélodicité.

Bien évidement, côté chant, on alterne avec Brian Wille entre chant clair et chant screamé mais avec des moments bien extrêmes pour autant, ce qui fait le lien avec le Deathcore. Fort de tous ces éléments, le côté Progressif du Metal Extrême servi ici devient prégnant.
"The Death We Seek" offre ainsi 39 minutes riches en diversité. Prenez par exemple "Over And Over" : du chant death, un refrain plus mélodieux voire popisant, et au final ce que l’on retrouve sur chaque morceau, à savoir cette petite touche de mélancolie.

Si la pochette un poil gothique pourrait tromper son monde, c’est bien au carrefour d’influences comme ARCHITECTS, MESHUGGAH, VILDJHARTA notamment, tout en s’offrant pas mal de passerelles vers AUGUST BURNS RED ou PARKWAY DRIVE par exemple. Cet ensemble et cette diversité font de la musique de CURRENTS un mélange complexe et innovant pour l’auditeur.

La férocité est vraiment présente à tous moments grâce à la performance de Brian Wille dont le chant versatile a de quoi satisfaire la grande majorité des fans du genre. Je reste toutefois en retrait quand il amplifie le chant clair ("Guide Us Home", "Unfamiliar"), vraiment trop "lisse" et mièvre. Totalement à l’opposé de l’hystérie de "Living In Tragedy" où il pousse des hurlements crescendo aux portes de la folie pure, avant de nous répondre un p’tit refrain voix claire, mélancolique, puis un break dense à souhait avec un growl des trolls des cavernes !

Les natifs de Fairfield (Connecticut) ont clairement durci le ton et changé de braquet. Chris Wiseman a lui-même mixé le chant de son comparse, et force est de constater qu’il s’agit d’une réussite avérée. Les riffs de gratte sont parfois groovy, en mode murs de son, et il est possible de trouver bon nombre de claviers qui viennent ajouter une petite touche moderne et une ambiance travaillée encore une fois.

Avec dix morceaux tournant autour de quatre minutes en moyenne, "The Death We Seek" est digeste et agréable dans une expérimentation proche du jeu vidéo en matière de crafting : l’expérience musicale semble ici en effet celle de construire quelque chose de nouveau avec des éléments collectés dans notre environnement. Ici, vous aurez donc la possibilité de stocker bon nombre d’éléments musicaux et de voir cinq musiciens tenter de les associer pour parfaire leur pratique et leurs propositions. On rappellera que ce type de pratique a toujours eu comme objectif la progression voire parfois l’économie des "munitions" !

On ne peut que mesurer tout le travail proposé par CURRENTS ici avec ce troisième L.P. Il est indéniable que le groupe a tenté de poursuivre son travail autour de sa démarcation et de son identité au sein d’un genre ultra saturé et en sursis.
Si l’effort est notable et noté, je reste toutefois peu friand de cet excès de voix claire, clairement moins intéressante à la lumière de la prestation extrême et habitée sur le reste des morceaux.

Note réelle : un joli 3,5/5 mais il faut raison garder.

Top : "The Death We Seek", "Over And Over".

A lire aussi en METALCORE par FENRYL :


WALLS OF JERICHO
All Hail The Dead (2004)
Le premier monument incontestable du groupe...




MARCH OF SCYLLA
Dark Myth (2023)
Un talent à l'état pur de la scène française...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Brian Wille (chant)
- Chris Wiseman (guitare)
- Ryan Castaldi (guitare)
- Christian Pulgari (basse)
- Matt Young (batterie)


1. The Death We Seek
2. Living In Tragedy
3. Unfamiliar
4. So Alone
5. Over And Over
6. Beyond This Road
7. Vengeance
8. Gone Astray
9. Remember Me
10. Guide Us Home



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod