Recherche avancée       Liste groupes



      
LIVE  |  DVD

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Ce DVD
 


 

- Style : The Scintilla Project
- Membre : Vuur, Adrenaline Mob, The Gentle Storm , Guilt Machine, Arjen Anthony Lucassen , Stream Of Passion, Ambeon, Bodine, Vengeance, Anthony
- Style + Membre : Ayreon
 

 Site Officiel (243)

Arjen Anthony Lucassen's STAR ONE - Live On Earth (2003)
Par JEFF KANJI le 10 Février 2018          Consultée 626 fois

Trois dates en Allemagne, trois en Hollande et une en Belgique. Voilà ! La tournée mise sur pied par Arjen Lucassen pour amener STAR ONE sur les planches a été des plus courtes. Il paraissait compliqué de réussir à monter quelque chose de plus ambitieux, rien qu'avec le nombre de vocalistes engagés dans l'affaire. D'ailleurs point de Dan Swanö, remplacé efficacement par Robert Soeterboek (et ses faux-airs de David Coverdale), un fidèle qui a déjà participé à trois albums d'AYREON, le projet Opera Rock Prog du mastermind Arjen Lucassen. D'ailleurs les fans d'AYREON ne pouvaient que guetter la sortie d'un DVD de cette tournée car STAR ONE ne disposant que d'un seul album au compteur, on pouvait compter sur la présence de plusieurs extraits d'AYREON, d'autant qu'Arjen les a gâtés avec une apparition en guest d'Edward Reekers (KAYAK) proposée en bonus (show de Tillburg).

À ce moment-là, même si la scène le terrifie, Arjen a pris son courage à deux mains, d'autant qu'il possède déjà une section rythmique rodée (Vink/Warby) et qu'il a trouvé dans le jeune Joost Van Den Broek un claviériste de grand talent, à même de donner vie à son Metal Prog avec ces sons analogiques qu'il affectionne tant. Floor Jansen a la chance d'avoir une sœur qui chante presque aussi bien qu'elle ; ainsi les nombreux chœurs sont assurés par les frangines pour un résultat des plus homogènes ("Songs Of The Ocean"). Les titres d'AYREON choisis sont idéaux pour rythmer et équilibrer le set, avec un "Dreamtime" inattendu qui fait bien plaisir. Les morceaux de STAR ONE sont les plus axés gros son et les plus directs.

Surtout que Damian Wilson, Russell Allen et Floor jouent le jeu à fond. Les vocalistes en titre de STAR ONE endossent d'autres rôles sans trop de problèmes, l'aboutissement étant "The Eye Of Ra" et son final épique a cappella où même Arjen pousse la chansonnette. Après un début propre mais peu démonstratif scéniquement, si ce n'est pour les costumes flashy et inspirés par le cinéma de SF et Damian Wilson qui court partout ("Set Your Controls"). On observe que le concert commence à décoller quand Robert Soeterboek intervient mégaphone en main et que les deux filles rejoignent le devant de scène pour le final de "Songs Of The Ocean". Avec tous les chanteurs qui œuvrent de concert en bord de scène, on ressent une véritable énergie, parachevée par ce "Dawn Of Million Souls" interprété comme sur "Flight Of The Migrator" par un Russell Allen au sommet de ses capacités. C'est aussi l'occasion d'écouter Arjen s'approprier le passage solo originellement offert à Michael Romeo.

En 2003 Arjen Lucassen jouit d'une belle popularité avec AYREON, grâce au succès de "Into The Electric Castle" et des deux albums de 2000. Alors qu'InsideOut s'apprête alors à rééditer ses disques, Arjen ne perd pas une occasion de faire honneur à l'album qui a fait sa réputation avec pas moins de cinq extraits de "Into The Electric Castle". En outre, ses talents de guitariste sont largement mis à l'honneur avec ce planant "Dream Sequencer" où l'ombre de PINK FLOYD rôde. Il rejoint même Joost pour un solo de clavier cosmique et complètement futuriste et carrément spatial même !

Une des grandes qualités de ce Dvd est qu'il arrive à retranscrire ce côté SF qui émane de la musique du Hollandais. Un des rares témoignages Live permettant de profiter du travail de Lucassen post-VENGEANCE (il glisse même un bout de "Arabia" au milieu de "Into The Black Hole", avec le "Live In The Real World" de STREAM OF PASSION sorti trois ans plus tard. Ce "Live On Earth" est marquant pour tout un tas de raisons, mais une chose qui est évidente, c'est qu'Arjen Lucassen a réuni pour sept dates un line-up haut de gamme au sommet de son art (quelle prestation de Damian Wilson sur "Into The Black Hole" – c'est qu'il faut faire oublier Bruce Dickinson quand même) pour une prestation qui lui ressemble complètement.

A lire aussi en METAL PROG par JEFF KANJI :


REIGN OF THE ARCHITECT
Rise (2013)
La Kabbale version cyber-punk




ORPHANED LAND
The Road To Or-shalem (2011)
Une idée de l'apogée


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Arjen Anthony Lucassen (guitare, chant)
- Joost Van Den Broeck (claviers)
- Damian Wilson (chant)
- Floor Jansen (chant)
- Sir Russell Allen (chant)
- Irene Jansen (chant)
- Robert Soeterboek (chant)
- Ed Warby (batterie)
- Joost Van Den Broek (claviers)
- Peter Vink (basse)
- Edward Reekers (chant sur "dreamtime"-tilburg)
- Ewa Albering (flûtes)


1. Intro / Lift Off
2. Set Your Controls
3. High Moon
4. Dreamtime [ayreon]
5. Eyes Of Time [ayreon]
6. Songs Of The Ocean
7. Dawn Of A Million Souls [ayreon]
8. The Dream Sequencer [ayreon]
9. Keyboard Solo
10. Into The Black Hole (w/ Arabia Excerpt)[ayreon][ve
11. Actual Fantasy [ayreon]
12. Valley Of The Queens [ayreon]
13. Isis And Osiris [ayreon]
14. Amazing Flight In Space [ayreon]
15. Bass Solo – Bass/drum Solo
16. Intergalactic Space Crusaders
17. Castle Hall [ayreon]
18. The Eye Of Ra
19. Starchild
20. The Two Gates (présentation) [ayreon]



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod