Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELOCORE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique metalcore
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2023 Crown
 

- Style : Arch Enemy, Dark Tranquillity, Trivium, Dying Wish

FOR I AM KING - Crown (2023)
Par KOL le 5 Avril 2023          Consultée 1329 fois

Rendons à Anima le mérite qui lui revient ! Cette découverte est la sienne. Et c’en est une belle pour l’amateur de Death Mélo et de Metalcore racé que je suis. Et puisqu’on est entre gens de bonne compagnie, j’ai décidé de vous livrer ma grille personnelle de notation des chroniques du genre. Non pas que la note importe énormément. Je fais partie de ceux qui pensent qu’un texte devrait se suffire à lui-même pour permettre à chacun de se faire une opinion sur ce que l’auteur a pensé d’un disque. Mais je dois reconnaître, pour avoir longtemps été de l’autre côté de la barrière, que cela permet néanmoins de donner une indication immédiate, dans un monde où la patience tend à disparaître, fruit d’une course effrénée vers l’instantanéité et les flux éternels des réseaux sociaux, le principe des stories en étant la parfaite illustration.

Bref, comment considérer l’évaluation d’un album de Metalcore par votre humble serviteur ? C’est assez simple au final (rassurez-vous, je vous épargnerai les demi-points) et en viendrait rapidement au fait de cette Kro, les Néerlandais de FOR I AM KING (à ne pas confondre avec FIT FOR A KING, qui lui-même n’a rien à voir avec FIT FOR AN AUTOPSY, mais je m’égare encore…). Bref…

- Une étoile correspond à un opus raté, donnant du grain à moudre aux détracteurs de la cause, à base de riffs éculés pseudo-agressifs et d’une alternance avec des chorus dégoulinants de niaiserie.
- La seconde étoile, c’est comme un McDo. Ça se consomme de temps à autre, mais on n’en retient rien, et la minute suivante, on a faim d’autre chose. Générique, sans inspiration. Pas nul car un brin régressif, mais franchement pas fameux.
- La troisième est plus intéressante, car à la différence des catégories précédentes, elle démontre une belle efficacité, que ce soit dans l’impact ou dans les hooks mélodiques. Il n’est pas exclu que l’opus survive à plus d’une écoute et ait un petit goût de reviens-y au fil du temps.
- La gamme suivante monte clairement le niveau d’exigence. Elle requiert définitivement ce petit truc en plus qui fait la différence. Celle-ci peut se dévoiler en mariant les genres, en ajoutant d’autres influences donc, ou sur les voix, mais encore faut-il savoir écrire des chansons qui se tiennent et surtout, surtout des mélodies catchy à souhait qui viennent compléter, et non faire contre-poids, la puissance et l’agressivité.
- Quant aux cinq étoiles, j’ai dû en coller un seul en tout et pour tout dans le genre, et c’était "Reverence" de PARKWAY DRIVE, qui en gros avait su cocher toutes les cases du quatre étoiles, en y ajoutant une pincée de magie et d’âme.

En fait, je vous dis ça, mais c’est de la merde… Le principal, c’est le ressenti, l’émotion qui se dégage de la musique. Que celle-ci soit le fun, la colère, la mélancolie, ou ce que vous voulez. Et l’intensité de cette/ces émotion(s). Maintenant que tout ceci est dit, vous avez bien entendu relevé les quatre petits icônes coloriées en haut de ce charabia sans queue ni tête. Donc vous savez. Vous savez que FOR I AM KING fait partie de la caste des saigneurs dans le genre, et que "Crown" est un excellent album. Il ne me reste donc plus qu’à expliquer pourquoi il se dégage de la meute avinée qui constitue usuellement le ventre mou de la catégorie.

Fondé il y a une petite dizaine d’années à Amsterdam, le combo présente la particularité (plus si originale de nos jours) d’être mené par Alma Alizadeh, frontwomen de son état, qui nous délivre une performance vocale (100% garanti no clean singing) assez bluffante, plus proche du Black que du Death à mon sens, apportant ainsi une véritable originalité au rendu de la formation hollandaise. Elle enterre franchement cheveux-bleus tous les matins, sachant nous toucher ("Bloodline") ou nous martyriser ("Disciples") comme bon lui semble.

Les musiciens sont bien doués, et l’on sent régulièrement une dimension classique dans leur approche, que ce soit au travers de légers aspects symphoniques (mais vraiment soft, ne fuyez pas) ou plus encore dans les leads de guitares, qui vont allègrement puiser dans les répertoires des siècles derniers, sans les porter en étendards comme peut le faire, maladroitement à mon sens, FLESHGOD APOCALYPSE, même si l’intro de "Liars" pourrait jeter un doute rapidement évacué à l’arrivée du chant d’Alma. La paire de gratteux officie avec la même réussite sur les soli que sur le riffing, évoluant bien au-dessus de la moyenne.

Enfin, ce Metalcore se rapproche franchement d’un Death Mélo qui lui confère un raffinement bienvenu, complémentant la puissance d’une section rythmique au-delà de tout soupçon. Celle-ci maîtrise les tempi à la perfection, collant des breakdowns savoureux au moment opportuns ou accélérant à l’occasion, comme un bon vieux groupe de Speed Metal à l’ancienne ("Trojans"). C’est frais, c’est spontané, c’est bon, tout simplement. Et puis, comment ne pas penser à DARK TRANQUILLITY lorsque déboule "Pariah", autre petit bijou présent ici ? Citons également "Sinners" au tableau d’honneur, le coup de cœur d’Anima. La chanson résume tout ce que vous pourrez trouver de bon dans "Crown", magnifié par une production d’un bel et rare équilibre, entre brutalité et délicatesse. Des émotions contradictoires qui s’expriment dans une musique au contraire remarquablement cohérente. Après tout, FOR I AM KING ne porte-t-il pas fièrement le slogan "Metal is cheaper than therapy" ?

Un très beau LP, donc, pour les amateurs du genre et pour ceux que les voix abrasives ne rebutent pas trop. Et quand bien même ce serait le cas, je ne saurais que trop vous conseiller de tenter le coup. Qui sait, "Crown" pourrait bien être au final une porte d’entrée vers un nouvel univers tant l’ensemble reste accessible et catchy, mais jamais putassier, à mi-chemin entre Death Mélo et Metalcore.

A lire aussi en METALCORE par KOL :


WHILE SHE SLEEPS
Sleeps Society (2021)
Sur le podium 2021, catégorie Metalcore




ARCHITECTS
Holy Hell (2018)
Le jour d'après... Un album pour l'éternité.


Marquez et partagez




 
   KOL

 
  N/A



- Alma (chant)
- Wouter (guitare)
- Ivo (batterie)
- Koen (guitare)
- Jurgen (basse)


1. Avarice
2. Liars
3. Trojans
4. Pariah
5. Barriers
6. Oblivion
7. Sinners
8. Bloodline
9. Disciples



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod