Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY GOTHIQUE  |  E.P

Lexique metal gothique
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

 Bandcamp (254)
 Facebook (265)

UNTO OTHERS / IDLE HANDS - Don't Waste Your Time (2018)
Par DARK SCHNEIDER le 13 Septembre 2021          Consultée 503 fois

Dans la vie, il faut savoir se relever de ses échecs. Oui je sais, c’est d’une grande banalité que de dire ça mais il faut admettre que c’est plutôt vrai. IDLE HANDS s’est construit sur un échec, celui de SPELLCASTER, un groupe de Heavy mélodique de bonne qualité mais pour lequel il manquait l’étincelle pour faire la différence. Le départ de leur chanteur laissa les autres membres du groupe quelque peu blasés, c’est alors que le bassiste Gabriel Franco décida de prendre les choses en main. Lui qui avait déjà participé à l’écriture des titres du dernier album de SPELLCASTER, prit la décision de former un nouveau groupe avec ses anciens comparses. Fort de son expérience précédente, bien décidé à ne pas reproduire les mêmes erreurs et à ne pas perdre son temps, Franco fonda IDLE HANDS avec l’idée de proposer une musique quelque peu différente, plus originale, ce dans l'espoir de s'extirper de la masse, tout en faisant preuve d’un grand professionnalisme en mettant en œuvre tout un plan de carrière.

Très vite, IDLE HANDS allait mettre au monde son premier EP. Démarchant ainsi intelligemment tout le milieu musical susceptible de le soutenir, et cela fonctionna. "Don’t Waste Your Time" qu’il disait... Cet EP est avant tout l’oeuvre de fans de Heavy Metal classique (du Heavy au Power on va dire), mais qui ont parfaitement compris que vouloir rivaliser avec IRON MAIDEN ou JUDAS PRIEST était sans doute peine perdue. Ils auraient pu faire de la bonne zic comme beaucoup d’autres, mais auraient été dès lors condamnés à un succès d’estime. Non, IDLE HANDS veut se démarquer. De toute façon, lorsque Gabriel Franco a pris la décision d’assurer le chant, ce n’était pas pour faire dans le screaming Heavy Metal, tout simplement car sa voix, grave, ne le lui permet pas. Son idée originale était d’intégrer du chant Black, en bon fan de CRADLE OF FILTH qu’il est, pour finalement ne retenir que l’aspect Gothico-mélodique des Anglais, et heureusement car mélanger du Black à du Heavy n’aurait pas non plus été d’une grande originalité. C’est finalement l’influence de SISTERS OF MERCY, groupe découvert quelques années auparavant, qui sera le déclic. Ainsi IDLE HANDS allait faire cette proposition presque unique : jouer une musique dont l'assise est ancrée dans la tradition du Heavy britannique forgée il y a quatre décennies, mais embellie par une voix, des mélodies et des arpèges cristallins inspirés du Rock Gothique.

Inutile de faire des comparaisons hasardeuses avec la vague Goth Metal qui a sévit dans les 90s et les 2000s, la plupart de ses groupes étaient alors très peu connus des musiciens d’IDLE HANDS. Non, Gabriel Franco n’avait jamais écouté TO/DIE/FOR et de toute façon les deux groupes sont fort différents. "Blade And The Will", le titre d’ouverture et aussi le premier composé par le groupe est un manifeste sans équivoque. Le propos sera et demeurera Heavy. IDLE HANDS n’intègre pas de voix extrême, ni d’orchestrations larmoyantes, ni de longues plages atmosphériques, ni de pleurnicheries romantiques, rien de cela chez eux. Même les paroles ne se complaisent jamais dans une noirceur facile, IDLE HANDS n’écrit pas de la musique pour conforter le mal être de jeunes gens même si elle nous interroge sur notre place dans ce monde. Elle est au contraire porteuse d’espoirs et pousse les gens à se bouger. "Blade And The Will" est ainsi un premier hymne qui séduira les amateurs de pur Heavy Metal, mais aussi ceux qui recherchent une musique moins balisée et une voix qui sort des standards du Heavy habituel.

Les quatre titres suivants, certes pas aussi marquants, n’en sont pas moins diversifiés et toujours intéressants. "By Way Of Kingdom" se veut conquérant, là où "Can Your Hear The Rain" prend le contrepied avec son atmosphère poétique plus mélancolique mais toujours avec cette pointe d'optimisme, laissant la part belle aux arpèges mais n'oubliant jamais de placer des passages Heavy. "Time Crushes All" démarre dans l'urgence, à la façon d'un groupe de la NWOTHM, mais fait preuve à nouveau de beaucoup de nuances et propose un refrain marquant comme ils en ont le secret, le tout en moins de trois minutes. Plus posé et lent, "I Feel Nothing" se montre poétique et un brin plaintif, cela reste très beau. L’écriture est resserrée, l’EP fait moins de vingt minutes, IDLE HANDS ne fait jamais dans l’esbroufe ni dans les longueurs inutiles. Vous voyez "Disintegration" des CURE ? C’est son opposé total. La musique d’IDLE HANDS est dynamique, galvanisante, jamais mortifère et ennuyeuse.

"Don’t Waste Your Time" est un excellent premier EP. Certes, les compositions qu’il contient ne sont pas encore aussi abouties que ce que l’on retrouvera sur le LP "Mana" qui devait suivre. Pourtant la qualité de "Don’t Waste Your Time" ne laissait pas forcément penser qu’IDLE HANDS pouvait avoir une telle marge de progression. Tout porte à croire que l’on tient là les débuts prometteurs d’un futur grand groupe.

A lire aussi en METAL GOTHIQUE :


The BLACK LEAGUE
Ichor (2000)
La vie après SENTENCED




BATTLELORE
Sword's Song (2003)
L'album de Tolkien Metal que vous avez loupé.

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Colin Vranizan (batterie)
- Sebastien Silva (guitare)
- Gabriel Franco (chant, guitare, basse)


1. Blade And The Will
2. By Way Of Kingdom
3. Can You Hear The Rain
4. Time Crushes All
5. I Feel Nothing



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod