Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  E.P

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


ALBUMS STUDIO

2019 2 Mana
2021 2 Strength

E.P

2018 Don't Waste Your Time
2023 Strength II... Deep Cuts
 

- Style : The Night Eternal
 

 Bandcamp (525)
 Facebook (576)

UNTO OTHERS / IDLE HANDS - Strength Ii... Deep Cuts (2023)
Par MISS OF PUPPETS le 22 Avril 2024          Consultée 489 fois

Cela faisait deux ans qu'UNTO OTHERS n'avait rien sorti depuis leur dernier opus "Strength" en 2021, lorsque j'ai découvert cet EP "Strength II... Deep Cuts", en février 2023.
Deux ans c'est long surtout quand vous ne parvenez pas à voir le groupe en live, et que vous le suivez sur la toile depuis ses débuts. Il tourne beaucoup aux States, mais trop peu en Europe et encore moins en France à mon goût.

J'étais donc ravie de pouvoir entendre ce que Gabriel Franco et ses comparses avaient à nous proposer. C'était donc remplie d'espoir et de subjectivité à son paroxysme (étant déjà acquise à la cause), que j'ai entamé l'écoute.

Pour contextualiser cet EP, le chanteur/compositeur Gabriel Franco précisera que lors de la parution de "Strength", le groupe avait entre ses mains vingt-cinq titres qu'il souhaitait faire figurer dans un double LP. C'était sans compter sur leur label qui les a contraint à réduire le format à un seul LP. Les gars de Portland ont donc dû mettre de côté certains morceaux pour présenter un "Strength" le plus cohérent possible. Pour moi ce fut le cas, puisque malgré le temps, j'écoute toujours avec autant d'entrain et d’enthousiasme cet album.

Comme à mon habitude, tout commence par l'étude de l'artwork et de suite on se dit qu'il y a une forme de continuité entre le précédent LP et cet EP puisque le cheval sombre de "Strength" magnifiquement réalisé par Adam Burke, est repris dans "Strength II" mais l'ambiance est bleutée, permettant à l’œuvre de se révéler encore mieux et offrant plus de profondeur.

Cette première impression est rapidement confirmée par le premier titre "Sailing In The Darkness", qui poursuit l’album présenté deux ans auparavant. Le sel du groupe reste le même : la voix singulière de Gabriel Franco, les mélodies accrocheuses et les cavalcades guitaristes propres à la NWOBHM teintées de New Wave.

À mes yeux ils ont donc eu raison de poursuivre leurs efforts et de livrer ici un très bel EP composé de six titres, dont deux démos. Dans la continuité de "Strength", l'ambiance reste sombre et parfois rageuse. En revanche le côté très lourd du LP se perd au profit d'une légèreté qui me fait même danser. Je peux vous assurer que c'est le cas. J'ai souvent le besoin d'extérioriser mon expérience musicale, comme un besoin de chanter ou de danser. Prenez par exemple l'intro de "The Fire Of Youth". Je me croirais presque à la Havane, un verre de rhum à la main en faisant mes petits pas de danse en mode salsa. Bon, ce n'est pas du Compay Segundo pour autant, et on change vite d'ambiance quand les guitares s'affolent c'est certain, au gré d'un refrain assez headbangant, néanmoins l'envie de danser est là et allège un peu plus le propos.
Les fans de Heavy comme moi ne seront pas en reste, et qu'ils ne s'inquiètent pas le Heavy Metaaal est bien présent avec notamment le morceau "Over Western Shores", qui est pour moi le meilleur de cet EP, parfaitement taillé pour le live. Le riff est simple, percutant et s'installe dans votre cerveau un bon moment. Il reste très catchy dans la plus pure tradition du groupe.

La petite particularité de cet EP réside dans la convaincante reprise des SCORPIONS avec "Passion Rules The Game". Ce n'est pas la première fois qu'ils se confrontent à ce genre d'exercice puisque déjà dans "Strength", ils avaient transformé l'essai avec la toute aussi excellente reprise de Pat BENATAR "Hell Is For Children". Originellement, la troupe de Klaus Meine délivre une version bien plus agressive et rentre-dedans que celle d'UNTO OTHERS comme en témoignent l'intention dans le chant de Meine ou encore les attaques de guitare. Avec UNTO OTHERS l'approche est totalement en opposition à celle de SCORPIONS, ce qui apporte un contraste saisissant. L'utilisation de l'auto-tune dans la voix de Gabriel Franco en remplacement des chœurs et de l'effet chorus contribuent à offrir un Hard Rock avec une orientation clairement New Wave et de fait plus obscure.

Deux démos de très bonne facture viennent ensuite clôturer cet EP, et l'une d'elles attire particulièrement mon attention. Je veux parler de "Change Of Heart", clairement inspirée du morceau "A Forest" de The CURE. Le riff de guitare ainsi que vrombissement de la basse sont assez reconnaissables. Rien de surprenant puisque ce groupe fait partie des nombreuses sources d'inspirations du compositeur.

Le bilan de "Strength II... Deep Curts" est plutôt positif mettant en avant de bons titres, dans la même veine que que le LP de 2021, ayant été composés à la même période. Néanmoins, même s'il est bien réussi, j'en attends plus aujourd'hui de la part d'un groupe qui avait surpris tout le monde en 2019 avec "Mana". À quand le nouvel opus ?

A lire aussi en HEAVY METAL :


UDO
Faceless World (1990)
Le meilleur album d'udo!




GREEN CARNATION
A Blessing In Disguise (2003)
Heavy/rock

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   MISS OF PUPPETS

 
  N/A



- Gabriel Franco (chant, guitare, calviers)
- Sebastian Silva (guitare)
- Brandon Hill (basse)
- Colin Vranizan (batterie)


1. Sailing In The Darkness
2. The Fire Of Youth
3. Over Westerns Shores
4. Passion Rules The Game
5. Change Of Heart (démo)
6. When The Hammer Strikes (démo)



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod