Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL ÉPIQUE  |  E.P

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Gatekeeper, Doomsword, Solstice, Grand Magus
 

 Site Officiel (116)
 Chaine Youtube (155)

ATLANTEAN KODEX - The Pnakotic Demos (2007)
Par JEFF KANJI le 16 Octobre 2020          Consultée 287 fois

Se faire remarquer par un EP est un bon moyen de tancer ensuite les labels avec de la came déjà éprouvée et évite de griller trop de bonnes cartouches du départ. ATLANTEAN KODEX a écumé ce circuit quelques années avant d'exploser à la face du monde avec "The White Goddess", qui faisait tout mieux que son prédécesseur. Mais l'Internet en 2020 permet aux mordus d'aller chercher les débuts de la formation allemande et de trouver outre ses déjà trois albums live, cet EP de 2007, "The Pnakotic Demos", qui sera par la suite réédité par Cruz Del Sur puis par Ván Records.

Pas étonnant au vu de la grande classe et de la majesté de ce Heavy Metal préhistorique. Les thèmes tournant en plus autour de l'univers de Tolkien (avec même des samples des films de Peter Jackson sur deux titres) et la classe des compositions, qui ne s'embarrassent pas de superflu mais sont plus subtiles que ce que leur mise en son ne laisse supposer, savent nous faire voyager. Et là où parfois la longueur pourra potentiellement rebuter l'auditeur, je répondrai que les épopées fantastiques demandent un minimum d'engagement et que, au cœur de l'action, la relativité du temps prend toute sa mesure ; je défie quiconque de trouver "The Hidden Folk" ou encore "From Shores Forsaken" ennuyantes. Riff épique sur rythmique mammouth, mélodie puissante, claire et omniprésente, en entrelac avec les guitares ou déjà stentor sur ces refrains dont ATLANTEAN KODEX par la voix de Markus Becker va se rendre maître.

Dire que le tout premier titre gravé sur disque par le quintette (dont l'effectif était déjà solide à l'origine c'est à souligner) fut "From Shores Forsaken" (même si en pinaillant on devrait citer l'autre titre-fleuve "The Hidden Folk" qui est historiquement sorti sur un split antérieur avec VESTAL CLARET). Ce titre est un manifeste, dans le sens où il compile déjà 90% des qualités que l'on reconnaîtra par la suite au groupe. Mais attention, n'allez pas croire qu'il s'agit d'un brouillon ; ATLANTEAN KODEX sait déjà exactement ce qu'il fait sur "The Pnakotic Demos" et le premier Live de la formation, qui sortira pour soutenir l'EP suivant qui annonçait le premier longue-durée des Allemands, le confirmera avec aplomb.

"The Pnakotic Demos" fournit déjà deux mastodontes qui font encore partie des setlists du groupe, un de ces intermèdes atmosphériques, sur lequel Markus Becker peut faire parler son chant plus mélancolique, et qui servira d'introduction aux concerts du groupe pendant des années avec "The White Ship", et se garde une force de frappe plus primale encore à disposition avec "Marching Homeward". Non vraiment, en quatre titres, si je les avais découverts à cette époque, ATLANTEAN KODEX se serait imposé à moi comme la révélation Heavy traditionnel à suivre, son suaire Doom et son goût immodéré des aventures épiques en faisant une relève inattendue et inespérée pour un Metal Épique en mal de héros (même si quelques noms comme BATTLEROAR ou DOOMSWORD se défendent déjà à l'époque, certes).

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


ARCHON ANGEL
Fallen (2020)
Le SAVATAGE sauce piémontaise




Mike Lepond's SILENT ASSASSINS
Whore Of Babylon (2020)
True Heavy Metal, True Progressif aussi


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Michael Koch (guitare)
- Mario Weiss (batterie)
- Markus Becker (chant)
- Florian Kreuzer (basse)
- Manuel Trummer (guitare)


1. From Shores Forsaken
2. Marching Homeward
3. The White Ship
4. The Hidden Folk



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod