Recherche avancée       Liste groupes



      
SLUDGE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Isis, Converge
 

 Bandcamp (441)
 Myspace (298)

OLD MAN GLOOM - Seminar Ix: Darkness Of Being (2020)
Par NEURO6 le 3 Septembre 2020          Consultée 396 fois

En 2014 paraissait "The Ape Of God I & II", les septième et huitième albums d’OLD MAN GLOOM. À l’époque, les gars avaient adressé à la presse spécialisée une seule partie de ce diptyque (la première) et avaient surpris tout le monde en faisant paraître la seconde partie par la suite, avec un titre et une pochette similaires. En 2020, alors que se profilait la sortie du nouvel album des Américains, les fans n’étaient pas dupes et s’attendaient à un nouveau tour de passe-passe. Mais, échafaudant leur plan machiavélique (comme laisser les fans pré-commander le premier et leur envoyer le second), OMG a été, comme nous tous, surpris par la pandémie du début d’année 2020 et de ses conséquences. Sans en avertir leur label Profound Lore, ils ont décidé de diffuser prématurément "Seminar XI: Darkness Of Being" en mars 2020, deux mois avant la sortie de "Seminar VIII" (paru le 22 mai 2020), sorte de cadeau aux fans en quarantaine durant cette période si particulière.

Des deux albums, c’est celui que j’ai écouté le premier – comme beaucoup – et je l’ai trouvé bien dans la veine des productions du groupe. Le premier morceau, "Procession Of The Wounded", démarre en trombes et est porté par un clavier hyperactif et angoissant. Il met immédiatement dans l’ambiance glauque et mécanique d’OMG avec son riff entêtant et puissant.
Des distorsions étranges ouvrent le second morceau, avant que les guitares ne démarrent. Si la tension retombe un peu avec "Heel To Toe" ou "The Bleeding Sun", c’est parce que l’on a affaire à des morceaux assez familiers dans leur construction, rappelant MASTODON par leur côté Stoner. "Heel To Toe" est certainement le titre le plus accessible du double album, avec son groove accrocheur.
Pourtant, dès la fin du troisième morceau, le malaise s’installe à nouveau, comme sur "Seminar VIII". Plus d’une minute de sonorités minimalistes, évoquant maladroitement des bruits d’attaque aérienne, coupe l’élan de ce début d’album, qui va prendre un tournant désormais plus expérimental. Cela se poursuit avec le morceau suivant, où l’on croit entendre, durant trois minutes, le chat de l’ingé son déambuler sur la table de mixage (je force à peine le trait). C’est regrettable, car quand les musiciens font ce qu’ils savent faire de mieux, la qualité est au rendez-vous, comme pour le passage très Punk Hardcore entendu sur "Canto De Santos", où les musiciens Mike McKenzie et JR Conners font une apparition. Le contraste est aussi saisissant lorsque débute "Death Rhymes", où l'on entend la chanteuse Post Rock Faith Coloccia (la compagne d'Aaron Turner) dans une sorte de ballade post-apocalyptique qui vient préparer l’arrivée des deux derniers titres. Le très martial "In Your Name" finit dans un bruitisme étrange repris dans l’intro de "Love Is Bravery", le dernier morceau, flirtant avec le Heavy de METALLICA.

Débutant dans la brutalité, se terminant sur une touche plus subtile, "Seminar XI" me semble, au final, le plus abouti des deux albums sortis en 2020, même s'il ne révolutionne pas le genre. Ce second opus est plus éclectique que le premier et souffre moins des expérimentations électroniques. Les passages mélancoliques attestent quant à eux d’une recherche de sensibilité qui renvoie forcément au drame vécu par la mort du bassiste Caleb Scofield, décédé en 2018.

A lire aussi en SLUDGE par NEURO6 :


MIREPLANER
A Mountain Of Saola Hooves (2019)
Chronique de la fin du monde




UFOMAMMUT
8 (2017)
Vers l'infini, et au-delà.


Marquez et partagez




 
   NEURO6

 
  N/A



- Aaron Turner (guitare, chant, synthé)
- Caleb Scofield † (basse, chant)
- Nate Newton (guitare, chant)
- Santos Montano (batterie)
- Stephen Brodsky (basse, chant)


1. Procession Of The Wounded
2. Heel To Toe
3. The Bleeding Sun
4. Canto De Santos
5. Death Rhymes
6. In Your Name
7. Love Is Bravery



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod