Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVIKING METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (46)
 Chaîne Youtube (45)

HEAVY LOAD - Stronger Than Evil (1983)
Par DARK SCHNEIDER le 3 Mars 2020          Consultée 741 fois

Les amateurs des Suédois de HEAVY LOAD sont partagés : lequel de "Death Or Glory" ou "Stronger Than Evil" est leur meilleur album ? Il est difficile de trancher, bien que j’ai parfois l’impression que "Stronger Than Evil" l’emporte dans les suffrages. Les deux albums ne sont pas identiques, la différence entre les deux n’est pas énorme mais clairement le troisième album de HEAVY LOAD se veut plus mélodique dans l’approche et on sent poindre une certaine envie de percer commercialement (ce qui était déjà un peu le cas avec le titre "Take Me Away"). Rien cependant qui ne dénature complètement la musique à l’origine plutôt virile des Suédois, mais ces derniers mettent en avant plus que jamais leurs qualités mélodiques, surtout vocales, que l’on sait être le grand point fort des ressortissants de ce petit pays par le nombre d’habitants, mais immense pour son héritage musical.

Signe qui ne trompe pas quant à la qualité de la musique proposée ici, c’est la présence de Phil Lynott, excusez du peu, qui passait par là et qui prit le temps d’enregistrer les lignes de basse du titre "Free" et aussi du title track. On sait que l’Irlandais était connu pour son bon goût, qui oserait prétendre le contraire ? Sa présence ici est un véritable gage de qualité. Le titre "Free", parfait pour les ondes, redynamise le Hard Rock de la fin des 60s, avec ses envolées vocales pleines d’espoirs, héritage de la culture hippie, le tout bien sûr avec cette base Heavy qui fait dresser les poils. Un très grand morceau pour HEAVY LOAD.
Dans cette veine plutôt grand public, le groupe se montre très convaincant, que ce soit dans un registre incisif et véloce ("Saturday Night") ou dans l’exercice de la ballade avec "Dreaming", qui est un peu ce que pourrait être une tentative de ballade mainstream faite par un groupe de Doom. Pas suffisant pour s'attirer un succès à la SCORPIONS, mais notre coeur de métalleux sera touché.

Nos guerriers du nord se révèlent également toujours aussi prompt à dégainer leurs lames. Après "The Guitar Is My Sword" de l'opus précédent, place à "Singing Swords" qui se veut peu ou prou son alter ego. Un parfait hymne de Heavy guerrier, basé sur un riff au groove imparable, et, bien évidemment, férocement épique. Le tout est d'une redoutable efficacité, on a désormais l'habitude avec eux, et s'achève réellement par une mélodie... D'épées qui chantent ! L'effet est kitschouille mais terriblement attachant. On ne résistera pas plus à "The King" et ses lignes de chant particulièrement entraînantes, emmenées par un rythme conquérant. En parlant du chant, il est d'ailleurs remarquable de se dire que pris individuellement, les chanteurs de HEAVY LOAD ne sont pas vraiment exceptionnels, bien que leurs timbres soient identifiables, mais on ne peut pas parler de prouesses ou de chant renversant. Leur force, c'est cette alchimie imparable, cette conviction mise dans chaque ligne de chant, ces choeurs toujours parfaits qui ne bénéficiaient pourtant pas d'une grosse production. HEAVY LOAD représente parfaitement cette union qui fait la force, c'est un véritable mur de boucliers là où un MANOWAR mettait bien plus en avant une forme de culte de l'ego aux travers de prouesses musicales individuelles. Deux approches différentes pour aboutir à un même résultat : un Heavy épique d'inspiration viking.

"Run With The Devil", au tempo plutôt rapide et se voulant un chouïa plus "moderne" pour l'époque, sera très justement reprise par HAMMERFALL. HEAVY LOAD aurait d'ailleurs mérité plus d'hommages de ce genre à mon sens, même si le groupe aura droit à son tribute album (mais constitué que de groupes très peu connus). Le puissant "Stronger Than Evil" se veut lui forcément fédérateur, tandis que "Roar Of The North" ferme la marche sur un ultime rugissement belliqueux, même si à mon avis l'album aurait mérité une conclusion plus ultime.

Une fois de plus, tout est bon sur cet album des Suédois qui méritent plus que jamais leur statut culte. Certes, certains morceaux se détachent du lot, en ce qui me concerne il s'agit de "The King", "Singing Swords" et "Free" (mon Dieu les harmonies vocales sur ce titre !!), mais pour d'autres ce ne seront pas les mêmes. Je garde personnellement une préférence pour "Death Or Glory", ce pourquoi ce "Stronger Than Evil" ne récoltera chez moi qu'un 4/5, mais ça se tient vraiment à pas grand-chose. L'album n'en reste d'ailleurs pas moins bien supérieur à la plupart des albums de Heavy qui sortaient à cette époque du côté de l'Angleterre. Il y a vraiment un je-ne-sais-quoi de terriblement attachant qui se dégage de ce groupe. Malheureusement, aucun LP ne succédera à "Stronger Than Evil", ce qui ne veut pas dire que les membres de HEAVY LOAD disparaîtront totalement du paysage musical suédois.

Ici se clôt le premier chapitre de l'histoire du Viking Metal.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


GRAND MAGUS
Sword Songs (2016)
Né pour la bataille




VISIGOTH
The Revenant King (2015)
Tribu germanique égarée dans la ville du lac salé

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- Ragne Wahlquist (chant, guitares)
- Styrbjörn Wahlquist (chant, batterie)
- Eddy Malm (guitares)
- Torbjörn Ragnesjö (basse)
- -
- Phil Lynnot (basse sur 5 et 6)


1. Run With The Devil
2. The King
3. Singing Swords
4. Dreaming
5. Stronger Than Evil
6. Free
7. Saturday Night
8. Roar Of The North



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod