Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL MODERNE ELECTRO  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


ELYOSE - Reconnexion (2018)
Par FREDOUILLE le 3 Mars 2019          Consultée 588 fois

Il y a des groupes dont vous n’attendez pas grand-chose en fait. Quand j’ai reçu le cd promo d’ELYOSE je me suis dit : ça ne va vraiment pas me plaire… Encore un disque jetable de plus, ça va être bien nul. Bah en fait, je me suis trompé sur toute la ligne. Toutes mes excuses. J’ai complètement sous-estimé la force de frappe de ce groupe parisien. Né en 2009, ELYOSE est en fait un combo de Metal moderne à chant féminin (j’ai vu aussi sur la toile le style Metal Industriel romantique, hmmm… Pourquoi pas ?) emmené par les deux membres originels du combo à savoir Ghislain Henry à la basse et par un sacré bout de femme en la personne de Justine Daaé au chant. Beaucoup de charme se dégage d’ailleurs de la jeune demoiselle tant au niveau de sa personne qu’au niveau de ses vocalises, réellement attrayantes, et qui possède à vrai dire pas mal d’atouts. Un chant en français plutôt charmant avec du style et orienté plutôt du côté lyrique (à la base Justine possède une formation classique) même s'il possède aussi pas mal de nuances. Son chant, à la fois subtil et délicat possède aussi quelques ingrédients Pop et Rock qui se marient d'ailleurs à merveille avec les compositions modernes, plutôt sombres du groupe. Il constitue véritablement un des points forts de l’opus. Et si vous voulez entendre de quoi est réellement capable Justine Daaé allez écouter de suite le titre acoustique qu'est "Contretemps" qui vient clôturer la galette. C'est juste beau et brillant. Si vous aimez en revanche le chant lyrique vous risquez je pense de préférer les deux précédents albums "Ipso facto" (2015) et "Théogyne" (2012) très centré sur l’univers Electro Metal.

Grandement financé par une campagne de crowdfunding réussie, "Reconnexion" est un album qui marque une évolution chez le groupe en proposant un son plus brut et dynamique - la production est énorme je trouve -, plus Metal aussi avec des touches Neo pas désagréables (le chant masculin sur "Les Mots Qui Me Viennent", "À Cœur Perdant") et avec des guitares puissantes voire même agressives comme sur l’excellent et entêtant "De Tout Là-Haut" et son joli solo d’entrée (Marc De Lajoncquière est d’ailleurs plutôt intéressant à la guitare, il nous délivre quelques très bons soli sur la galette, sur "Psychosis" notamment) tout en gardant cette touche Electro magnifiée par des samples de qualité. On y appréciera le petit passage au piano de toute beauté accompagné du chant presque fragile de Justine. Ce morceau sur lequel un travail admirable a été réalisé au niveau des voix est une vraie réussite. Côté réussites justement, on retiendra tout particulièrement l'excellent "Un Autre Été" qui ouvre l’album avec son refrain entêtant et ses sonorités Electro, "Psychosis" et son côté un tantinet frénétique qui voit l'apparition d’un certain Mark Jansen (EPICA, MAYAN) planter quelques growls ce qui renforce encore plus l’impact de la composition. Le torturé "Asymétrie" et ses relents Pop joue quant à lui sur la complémentarité et le contraste des voix (chant clair/chant death) de deux chanteurs dont un invité de marque en la personne de Raf Pener (T.A.N.K). Un petit mot sur le premier single clipé du groupe, "Mes 100 Ciels", assez dansant avec cette mélodie et ses éléments électroniques, titre qui voit d’ailleurs l’apparition d’un chant masculin un peu rappé ce qui n’est pas forcément pour me plaire, mais autant le reconnaître, c’est plutôt bien fichu et ça démontre aussi la volonté du groupe à vouloir se démarquer et donc à sortir des sentiers battus. Bien évidemment, tout n’est pas parfait sur "Reconnexion", certains titres sont un peu en-deçà, entendez par là moins enthousiasmants à l'image de "À Cœur Perdant" un poil anecdotique je trouve et de "La Veuve Noire" qui se veut rentre-dedans certes mais qui demeure malheureusement sans réelle accroche.

"Reconnexion" reste néanmoins, et vous l'aurez compris, une belle réussite dans le genre. Musicalement c'est plutôt pas mal du tout et bien loin de ce que je pouvais penser avant l'écoute de l'album. Combinant avec une belle habileté un Metal Moderne de qualité avec des éléments électroniques/Indus plutôt dansants, ELYOSE nous offre une sensation nouvelle et presque captivante grâce non seulement aux ambiances délivrées ("De Tout Là-Haut", "Asymétrie") mais aussi grâce au chant presque divin par moments de Justine Daaé qui transcende indéniablement l'ensemble. A découvrir !

Note réelle : 3,5/5 arrondi à 3/5.

Morceaux préférés : "Un Autre Été", "De Tout Là-Haut", "Asymétrie", "Contretemps".

A lire aussi en ELECTRO :


The KOVENANT
Animatronic (1999)
Electro black dejante

(+ 1 kro-express)



IGORRR
Poisson Soluble (2006)
Bonjour, j'pourrais avoir une baguette, svp ?


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Justine Daaé (chant)
- Ghislain Henry (basse)
- Marc De Lajoncquière (guitares)
- Pat Kzu (batterie)


1. Un Autre Été
2. Psychosis
3. De Tout Là-haut
4. Asymétrie
5. Folle Alliée
6. Mes 100 Ciels
7. A Cœur Perdant
8. La Veuve Noire
9. Les Mots Qui Me Viennent
10. Contretemps



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod