Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO-DANCE EXTRêME  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


TURMION KÄTILÖT - Usch! (2008)
Par VOLTHORD le 8 Décembre 2011          Consultée 2746 fois

Il est venu le temps où les Finlandais quittent avec véhémence leurs tuniques noires de clones robotiques du côté obscur et révèlent leurs petits protège-couilles fluos pour nous faire la danse du string version Dance Machine Destruction. Il suffit de voir la prose vivace du groupe dès le premier titre pour avoir une petite idée de l’ambiance dans laquelle on s'est fourré sans s'en rendre compte:

"Contaminated angels begging for more
Silicon maidens with vicious moves
Territory of chaos on the dancefloor
Synthetic nation, diabolical groove"

Si vous y voyez un problème, sachez-le, il ne se résoudra pas de sitôt, surtout que la fin de ce morceau éponyme GENIAL convoque une puissance symphonique digne d’un DIMMU BORGIR !
TURMION KÄTILOT nous laisse pendant 10 pistes digérer un paradoxe délicieux où il n’est même plus question de savoir si oui ou non le groupe a du second degré, mais plutôt : à quel niveau en a-t-on ? TURMION KÄTILOT a donc mis plus de groove, plus de dance dans son potage, on est plus dans une vision décomplexée du Metal de teuf que dans un essai de violence robotique, comme le superbe "Pirun Nyrkki" le laissait à penser (même si déjà il y avait des trucs sacrément décalés dans ce premier album).

Maintenant, le maître mot est : comment faire du headbang un mouvement totalement disco ? Comment ingérer l’indus plus américain qu’allemand (même si on pourra quand même avec un peu de mauvaise foi faire le parallèle avec le "Mutter" de RAMMSTEIN, mais vraiment de loin) et le recracher sous une forme extremo-hybride qui donnera aux quelques énergumènes sapés en latex une furieuse envie de se convulser ? Comment maquiller assez monsieur Satan pour qu’il en devienne appréciable par toute une masse de teufeurs, et comment y annexer cette population métallique si difficile à combler ?

A base de gros claviers pompiers, de refrains un chouïa automatiques mais généralement entêtants, de gros riffs bien bourrins (bien qu’un peu impersonnels), des rythmes entre l’Indus et le boom boom de boîte (parfois eux aussi un poil redondants), d’une production moderne à s’en dégommer la moelle et d’un chant extrême au charisme absolu, TURMION KÄTILOT parvient à se renouveler et à nous servir un nouveau tour de force, une sorte d’expérience extremo-expérimentale d’une habileté notable.

En faisant tout simplement ce qu’il lui plaît avec sa bizarrerie habituelle, le démon finlandais accentue ses contrastes, servant un album peut-être un peu moins bon que "Pirun Nyrkki" mais encore bandant comme pas deux.

A lire aussi en ELECTRO par VOLTHORD :


QNTAL
Iv:ozymandias (2005)
Electro atmosphérique aux touches folk/médiévales




PRYAPISME
Petit Traité De Futurologie Sur L'homo Cretinus... (2015)
L'incroyable grand n'imp


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Mc Raaka Pee (chant)
- Master Bates (chant, basse, guitare)
- Bobby Undertaker (guitare)
- Runq (clavier, programming)
- Dq (batterie, percus)


1. Vuosi 2008
2. U.s.c.h!
3. Pakanamaan Kartta
4. Kuolleitten Laulu
5. Paha Musta Veri
6. Minä Määrään
7. Destination Hades
8. Kuoleman Päivä
9. Arise
10. Shuttle To Venus



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod