Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO METAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


TURMION KÄTILÖT - Pirun Nyrkki (2006)
Par VOLTHORD le 30 Décembre 2010          Consultée 2478 fois

Dans ma douche un samedi matin, à beugler « Ah sadakaytu imentuhotétu palèneméhobilèn oksemetateyto ! ». Aaah, faire du yaourt sur du boumboum Metal Finlandais alors qu'on s'enduit de Petit Marseillais verveine citron : un de ces petits bonheurs de la vie !

Ceux qui auront reconnu les douces paroles de "Irstauden Ilasoma" sur mon charabia sont des gens qui ne lisent pas les phrases dans le bon ordre ou alors des grands spécialistes d’interprétation phonétiques, mais on s’en fout, s’ils connaissent déjà TURMION KÄTILÖT, c’est plutôt bien.
TURMI… quoi t’as dit ? Ils auraient pas pu s’appeler DevilMachine666 ou DeathTank comme tout le monde ?

Ce groupe, c’est un peu la version Finlandaise de RAMMSTEIN, tout comme leurs congénères de RUOSKA, qui par ailleurs tournent peut-être un peu plus dans le plagiat. TURMION, lui, se fourvoie juste d’être un imitateur sacrément impressionnant, qui s’exécute non seulement avec une pêche d’enfer, mais aussi avec une touche de dérision intéressante. "Pirun Nyrkki", c’est un gros délire qui se branche sur des ondes EBM/ElectrogothBomBom avec une sauvagerie métallique qui regarde du côté de l’Allemagne sans trop mater sous la jupe, dit bonjour à DEATHSTARS pour ses quelques popisations bringuebalantes, THE KOVENANT pour ses touches de dramatisations synthétiques, et se hisse en haut du podium avec tout le beau monde.

Le cerbère technoïde soumet ses guitares à une simplicité robotique, démélodisée, déshumanisée, martiale jusqu’à la moelle (ou plutôt le circuit intégré), tout comme d’ailleurs un chant fourchu assez conventionnel mais adoptant une langue finnoise qui rajoute à la bizarrerie. A ce niveau là, on ne pourra s’empêcher de penser à "Pirun Nyrkki" comme le "Herzeleid" Finlandais, et on espérera que ce n’est pas ce que les gens retiendront non plus.

Plus Electro que Metal, c’est la partie machine qui prend le contrôle du Cyborg et nous bastonne de ses battements de cœur qui ont plus de pêche que la confiture du même fruit de Mamie Nova. Pas de quartier, ça bastonne de mélodies énormes, de refrains de trois quatre mots qu’on essaie de répéter laborieusement lorsqu’on est tout seul dans sa chambre. Et jamais TURMION KÄTILÖT ne cède vraiment à la tentation popeuse, il intègre l'exercice tout en lui donnant un sens dérisoire, et lorsqu’il invite une chanteuse sur "Irstauden Ilasoma", il esquive avec classe la mollassonerie et laisse la bonne dame pousser une gueulante d’enfer, et déclasser le chant clair dans un rôle d’accompagnement d’un refrain absolument ultime.

L’amour pour la musique de boîte gothique en plastoc se manifeste sur "MTV/DNA" avec de grosses pancartes publicitaires. C’est à la fois foutrement prenant et ça ne va pas sans un sens du décalage tout simplement feune, que l’on ressent aussi sur la mélodie potache du titre éponyme.

Ma petite déception sera d’entendre quelques traces de Breakcore bien placées sur "Härkä" (et qui encore une fois défoncent tout sur leur passage), mais qui ne sont pas vraiment développés autre part. Comme une parenthèse intéressante que le groupe préfère éviter pour revenir sur ce qu’il sait faire. Les grosses prises de risque, ce n’est pas le genre de la maison, mais bon, on peut pas tout avoir.
Je ne resterai pas sur ce petit détail en l’occurrence assez mineur, pour vous rappeler quand même que TURMION KÄTILÖT est génial, et que "Pirun Nyrkki", album le plus robotique de la disco du groupe jusque là, a de quoi vous sodomiser les oreilles avec son vibro ‘niou généracheune’ de luxe. Et vous allez jouir…en finnois !

Allez, lâche tes comms et tes transcriptions phonétiques, ça m'intéresse!

A lire aussi en ELECTRO par VOLTHORD :


PAIN
Rebirth (1999)
Easy listening, bandant, über-cosmique




QNTAL
Iv:ozymandias (2005)
Electro atmosphérique aux touches folk/médiévales


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Janne 'runq' Tolsa (claviers)
- Petja 'mc Raaka Pee' Turunen (chant)
- Master Bates (basse)
- Bobby Undertaker (guitare)


1. Mistä Veri Pakenee
2. Pirun Nyrkki
3. Messu
4. Eläköön!
5. Tirehtööri
6. Mtv/dna
7. Härkä
8. Illuusio Musiikista
9. Irstauden Ilosanoma
10. Piiloviestien Neitietsivä
11. Verta Ja Lihaa (proteus Mental Mix)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod