Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (12)
 Reverbnation (8)
 Chaine Youtube (9)

KINGCROW - The Persistence (2018)
Par MEFISTO le 7 Janvier 2019          Consultée 1007 fois

Les KINGCROW sont le secret le mieux gardé d'Italie, vingt-deux ans après leur formation. Triste constat, mais pour ceux qui comme moi les ont découverts par hasard, heureuse trouvaille que voilà ! Puissante, ultra créative et poignante.

Ce Metal Prog teinté de Gothique aux mélodies sirupeuses et aux riffs tranchants évoquera plusieurs monolithes modernes issus de styles plus violents. C'est à la mode de toucher droit au cœur tout en piétinant les oreilles. Allez le dire aux Scandinaves adeptes de lyrisme exacerbé et de growls antiques… Chez KINGCROW toutefois, on utilise des guitares Heavy et mélodiques et un chant clair absolument génial, celui de Diego Marchesi, impérial et angélique dans cette tempête mauve, verte, grise, rose, noire et bleue. N'ajustez pas votre appareil, tout est normal !

KINGCROW tire son efficacité de deux stations distinctes : la classique, basée sur des airs accrocheurs et des refrains redoutables, et la serpentine, bâtie en montagnes russes d'émotions, chœurs, synthé et bridges en bonus. Vous retrouverez ces deux écoles en première partie de disque, la meilleure en passant, avec le brûlot "Drenched", la très LEPROUSienne "Closer", l'intermède relax "Everything Goes" et les deux excellents pavés "Folding Paper Dreams" (âmes sensibles, attention au refrain !) et "The Persistence", sur lesquels les Italiens démontrent tout leur potentiel. La pièce-titre est particulièrement réussie grâce à ce break à mi-chemin, que vous aurez sans doute envie de réécouter plusieurs fois de suite…

La seconde partie de cette septième offrande est un chouïa plus faible. Néanmoins, le sextette arrive à nous décrocher quelques semi-croquants ici et là, notamment sur la sensible et musclée "Every Broken Piece Of Me", qui vient consolider un solide cœur d'album, l'épique et mielleuse "Night's Descending" et la très personnelle "Father". La clôture, "Perfectly Imperfect" m'a un peu déçu, j'aurais préféré que KINGCROW achève le festin avec plus de punch, mais bon, on a sué un bon coup avant de se rendre à ce point, alors on ravalera…

Un feeling positif et apaisant nous emplit alors que les dernières notes nous atteignent. Une envie urgente de reprendre le collier nous étreint et, si vous avez apprécié autant que moi cette impressionnante déferlante, vous ne vous gênerez pas…

Les Italiens persistent et signent un album irrésistible qui saura plaire autant aux amateurs de Metal mélodique qu'aux accros à la musique complexe. Il y a de la bouffe pour tous, gavez-vous et planez la panse pleine.

Podium : (or) "The Persistence", (argent) "Drenched", (bronze) "Folding Paper Dreams".

Indice de violence : 1,5/5.

A lire aussi en METAL PROG par MEFISTO :


KING GOAT
Conduit (2016)
British MASTODON !




SUN CAGED
The Lotus Effect (2011)
Une bien belle science !


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Ivan Nastasi (guitare)
- Manuel Thundra Cafolla (batterie)
- Diego Cafolla (guitare)
- Cristian Della Polla (synthe)
- Diego Marchesi (chant)
- Riccardo Nifosì (basse)


1. Drenched
2. Closer
3. Everything Goes
4. Folding Paper Dreams
5. The Persistence
6. Every Broken Piece Of Me
7. Devil's Got A Picture
8. Night's Descending
9. Father
10. Perfectly Imperfect



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod