Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Iron Reagan, The Black Dahlia Murder , Arsis, Municipal Waste, Gwar
- Style + Membre : Six Feet Under
 

 Facebook (67)
 Site Officiel (135)

CANNABIS CORPSE - Left Hand Pass (2017)
Par CHAPOUK le 4 Octobre 2017          Consultée 1134 fois

Le saviez-vous ?
Il existe beaucoup de variétés de beuh mais on les regroupe traditionnellement dans deux catégories : Indica et Sativa.

Et comment s'effectue cette répartition ?
Facile ! En s'appuyant sur des critères purement botaniques et les effets procurés par les deux espèces.
Pour vous donner une idée : la première aura plutôt tendance à vous écraser sous le poids de l'effet "stone", vous serez tout à coup atteint de la plus grande épidémie de flémingite du monde et finirez souvent par vous endormir comme une grosse merde. Bon à côté de ça par contre vous aurez les sens en éveil et serez plus sensible à tout ce qui se passe dans votre environnement (pour le meilleur et pour le pire) et en bonus, si vous avez mal quelque part ça vous fera l'effet d'un ou deux NUROFEN 400… La seconde quant à elle a un effet plus "high", elle stimulera votre créativité, vous donnera envie de vous bidonner à tout bout de champ (parfait si vous êtes un peu déprimé), vous désinhibera légèrement et vous serez plus enclin à aller vers les autres et à vous exprimer de manière générale.

Quel rapport avec la musique me direz-vous ?
Aucun ! C'était juste pour donner les outils nécessaires, à ceux qui ne les ont pas forcément, pour comprendre la phrase suivante et l'orientation prise par le groupe : chez CANNABIS CORPSE, ils aimaient bien l'Indica, jusqu'à "From Wisdom To Baked", avec ce "Left Hand Pass" on dirait qu'ils sont passés sur quelque chose de plus Sativa dans l'esprit.

Fini (ou presque, le groupe conserve quand même sa base CANNIBAL CORPSE-like hein) ce côté lourd, ultra-enfumé, qui pose. On dit bonjour à une prod relativement épurée qui n'assomme plus l'auditeur au bout de deux trois taff… Euh… Deux trois morceaux ! Et qui permet d'apprécier à sa juste valeur le jeu de monsieur Suhy, nouveau dans les rangs. Merci également au deuxième gratteux, fraichement arrivé lui aussi, qui en coopération avec Ray, apporte technicité et "mélodie" à cette grosse tambouille Death Old-School ainsi qu'un petit côté rafraîchissant pas dégueulasse du tout.

Pas convaincu de l'effet Sativa ?
Ah… Bon ben il va vous falloir écouter "Papyrus Containing The Spell To Protect Its Possessor Against Attacks From He Who Is In The Bong Water". Une parodie du titre de NILE qui lui est très fidèle musicalement (l'ambiance mystique de l'originale a très bien été reprise) mais dont les paroles sont… Plus axées botaniques : Sativa master, mighty lord of weed, Please grant your knowledge unto me.
D'ailleurs de façon globale ce skeud est vraiment travaillé : Phill a même poussé le vice jusqu'à modifier ses growls pour ressembler le plus possible aux chanteurs des groupes qu'il parodie. Ainsi il incite l'auditeur à venir jouer à une sorte blind test avec lui et ses potes. Bien évidemment ce concept m'a plu ! Alors j'ai joué avec eux, enfin en passant avant de nombreuses heures à compléter ma culture Death...

Pour ceux qui se le demandent, non malgré le titre du skeud on ne retrouvera pas beaucoup ENTOMBED dans le lot… Ou alors peut être de façon très discrète sur "Final Exhalation".
Autrement, j'ai cru entendre du BOLT THROWER sur "The 420th Crusade (putain cette intro et ce riffing !!!) et du GRAVE sur la piste complètement débile qu'est "Grass Obliteration" (c'est l'histoire d'un mec qui crée une sorte de machine à tuer qui fonctionne au THC). Il m'a semblé apercevoir l'ombre de DEATH planer sur "In Battle There Is No Pot" et celle de SUFFOCATION sur "Effigy Of The Forgetful". Pour le titre final, après beaucoup d'hésitations j'ai finalement opté pour une influence très MORBID ANGEL. Et pour le reste… Je sèche ! Parce que le groupe ne se contente plus de parodier des monuments du Death, il impose de plus en plus sa patte dans ses compos (et pas uniquement dans les paroles) du coup il brouille les pistes et en même temps nous montre de façon subtile ce qu'il sait faire!

CANNABIS CORPSE nous a mis sous les yeux son meilleur skeud depuis ses débuts : il est à la fois inspiré, créatif, technique et fendard car entre les paroles, les titres des morceaux, le titre du skeud lui-même, la pochette et l'esprit global dans lequel joue le groupe, je pense qu'on est servi. Ce mélange de tous ces éléments le rend très agréable, en plus du fait qu'il s'écoute d'un trait sans qu'on trouve un moment pour s'emmerder.

Bon alors vous y croyez maintenant à mon délire de Sativa ?

A lire aussi en DEATH METAL :


FARMAKON
A Warm Glimpse (2003)
Death expérimental




BILLY BOY IN POISON
Watchers (2013)
Comme quoi, la modernité a du bon


Marquez et partagez




 
   CHAPOUK

 
  N/A



- Land Phill (basse, chant)
- Hallhammer (batterie)
- Brandon Ellis (guitare)
- Ray Suhy (guitare)


1. The 420th Crusade
2. In Dank Purity
3. Final Exhalation
4. Chronic Breed
5. In Battle There Is No Pot
6. Grass Obliteration
7. Left Hand Pass
8. Effigy Of The Forgetful
9. Papyrus Containing The Spell To Protect Its Posses
10. The Fiends That Come To Steal The Weed Of The Dece



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod