Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


FIRESPAWN - The Reprobate (2017)
Par MEFISTO le 29 Juin 2017          Consultée 833 fois

J'adore les groupes constitués sur le tard par des vétérans de la scène extrême, comme si ces derniers s'offraient une dernière chance, une énième carrière, avant de frapper leur Waterloo. Avec "Shadow Realms", FIRESPAWN n'avait pas l'intention de réinventer la roue, mais bien de marteler notre nostalgie en réunissant les ingrédients ayant contribué au succès de leurs anciennes formations ou celui de références Death suédoises. "The Reprobate" est le second essai à ce maillage et je dois avouer que c'est vachement plus convaincant qu'il y a deux ans. C'est même la consécration.

Les Suédois ont réussi à allier et condenser la lourdeur de combos tels qu'ENTOMBED, NECROPHOBIC, UNLEASHED et VOMITORY. Je retiendrai surtout VOMITORY, dont la qualité des riffs enrobés de grasses vibrations est parfaitement recréée sur "The Reprobate". Ajoutez à ce bloc compact des soli hallucinants ("Damnatio Ad Bestias", "The Reprobate"), un chanteur de la trempe d'un Glen Benton et une prod' au poil et vous avez, mes chers amis, un album de Death inspiré et inspirant. Demeurez loin de toute arme, respirez par le nez, concentrez-vous et canalisez cette adrénaline infecte se frayant un chemin dans votre cervelet…

Pas facile, je sais !

FIRESPAWN arrive à fusionner les assises avec l'efficacité des ressources modernes afin de prouver hors de tout doute que le Death old school n'est peut-être pas si vétuste. En fait, difficile de savoir, juste en écoutant, que les Suédois ont des cheveux gris tellement "The Reprobate" explose de partout. Les dix titres sont fichtrement pugnaces, dantesques, et font lever le poing par simple réflexe bestial. FIRESPAWN sollicite le rebelle en nous en quelques minutes et n'a aucune difficulté à le maintenir au garde-à-vous. Le truc ? Enchaîner les bombes pour nous faire sursauter et écarquiller les yeux, varier les rythmes pour tenir nos neurones éveillés, hurler sa haine pour nous commander et gratter comme un forcené comme si sa vie en dépendait. Putain, les rafales qu'on se prend dans le coffre, c'est pas croyable ! Vi-o-lent !

Au moment d'écrire ces lignes, "Generals Creed" déverse sa fureur avant que "The Whitechapel Murderer" et sa mélodie épique ne me happe de sa profonde beauté. Oui, car c'est bien de la beauté qui ressort de chaque enchaînement de ce tank qu'est "The Reprobate" ; sur le champ de bataille nourri du sang de la chair à canon pousse une fleur ébène rendant hommage à l'Enfer, au pourrissoir d'où sont issus les Suédois. De vaillants guerriers indomptables qui, grâce à des fléaux impossibles à parer, comme l'éléphantesque pièce-titre, se hissent parmi les meilleurs vieux routiers du Death. Un Death suédois qui ratisse large et ne ferait pas tache sur une scène enflammée de Floride.

Fans de gros Metal bien gras, foncez rapido sur cette offrande avant de vous en mordre les doigts. Si FIRESPAWN ne vous satisfait pas, je ne sais pas ce qui vous sauvera du marasme. Autant vous retirer… Car avec une telle galette fumante, les Suédois ont le feu au cul et vont rendre fière la sphère métallique scandinave ! Vive les vétérans !

Podium : (or) "The Reprobate", (argent) "The Whitechapel Murderer", (bronze) "Damnatio Ad Bestias".

Indice de violence : 3,5/5.

A lire aussi en DEATH METAL par MEFISTO :


CALM HATCHERY
Sacrilege Of Humanity (2010)
Un condensé de grands combos death




LAY DOWN ROTTEN
Gospel Of The Wretched (2009)
Du death inspiré, loin de pourrir sur le sol !


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Lars-göran Petrov (chant)
- Fredrik Folkare (guitare)
- Victor Brandt (guitare)
- Mattias 'matte' Modin (batterie)
- Alexander Friberg (basse)


1. Serpent Of The Ocean
2. Blood Eagle
3. Full Of Hate
4. Damnatio Ad Bestias
5. Death By Impalement
6. Generals Creed
7. The Whitechapel Murderer
8. A Patient Wolf
9. The Reprobate
10. Nightwalkers



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod