Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Rob Zombie

WHITE ZOMBIE - La Sexorcisto (1992)
Par METALINGUS le 29 Mai 2017          Consultée 588 fois

"Make Them Die Slowly" a marqué un tournant dans la carrière de WHITE ZOMBIE : la création d’un son unique qui allait s’inscrire de bien belle façon dans le futur du groupe. Même Rob Zombie, dans les années à venir, en importera les principaux éléments afin de les transposer dans sa carrière solo. Malheureusement pour "Make Them Die Slowly", les problèmes internes et les démêlés avec le producteur feront en sorte que le disque débarquera sans réel impact. Pire encore : les ventes seront très basses, conséquence directe de la pauvre qualité de l’album. Les membres eux-mêmes n’hésiteront pas à confirmer le manque de créativité présent sur la galette. Néanmoins, la recette gagnante avait été trouvée, il ne restait désormais plus qu’à l’exploiter de manière convenable.

Pour se faire, il était impératif pour WHITE ZOMBIE de signer un contrat de disque avec une compagnie digne de ce nom. Suite à de multiples recherches et refus de part et d’autre, c’est finalement avec Geffen Records que le Zombie Blanc va travailler. La conséquence directe en sera de meilleurs fonds et un premier album qui sonne vraiment professionnel. Encore une fois, le roulement sur le plan du personnel se fait sentir, chose très récurrente au sein du groupe. Le processus d’écriture se fera pour la première fois sans réels accrocs et débouchera sur pas moins de quatorze titres pour 57 minutes de sonorités bien Heavy. Bien que le titre de l’album comprenne "Devil Music Volume One", il n’a jamais été question de faire un deuxième volume selon le père Zombie.

S’il fallait décrire globalement la recette que fait Rob et ses amis, je dirais qu’il s’agit de morceaux teintés de Groove et de Heavy Metal, tout en étant agrémentés de passages de films d’horreur ici et là. Si ceux-ci permettent de créer une ambiance bien particulière et glauque, le Groove apporte implicitement une certaine envie de bouger. Des quatorze morceaux, il y aura deux titres qui seront fortement commercialisés : "Thunder Kiss ‘65" et "Black Sunshine". Dans les deux cas, un vidéoclip sera tourné et diffusé sur MTV, apportant à WHITE ZOMBIE une visibilité jusqu’alors inespérée. Les Américains pourront enfin jouir des fruits de leur dur labeur. Il y aura même une petite nomination pour eux aux Grammy Awards. On remarquera également au passage la présence d’Iggy Pop sur "Black Sunshine", introduisant de belle façon ce morceau portant sur les courses automobiles.

Les autres titres ? Disons que le groupe a eu les yeux plus gros que la panse. La durée globale est un peu trop longue, surtout que le groupe exploite le même filon. L’utilisation des mêmes sonorités est épuisante et le manque d’inspiration est évident. Les morceaux d’ambiance sont pour la plupart manqués et ne tirent pas l’album vers le haut. WHITE ZOMBIE tente de faire peur, mais n’a pas les sons pour le faire. Heureusement, tout ça sonne beaucoup mieux qu’auparavant.

Ce sera la première tournée majeure pour le groupe, eux qui seront sur la route pendant plus de deux ans et demi, amenant avec eux des milliers de nouveaux fans. Par la suite, ils reviendront vers le studio d’enregistrement afin de mettre en boite le dernier disque de la carrière du Zombie Blanc, mais ils ne le savent pas encore…

Morceau préféré : "Black Sunshine".

A lire aussi en HEAVY METAL par METALINGUS :


BLACK SABBATH
Live... Gathered In Their Masses (2013)
La fin est proche




VENOM INC.
Avé (2017)
Quand VENOM montre les dents


Marquez et partagez




 
   METALINGUS

 
  N/A



- Rob Zombie (chant)
- Jay Yuenger (guitare)
- Sean Yseult (basse)
- Ivan De Prume (batterie)


1. Welcome To Planet Motherfucker/psychoholic Slag
2. Knuckle Duster (radio 1-a)
3. Thunder Kiss '65
4. Black Sunshine
5. Soul-crusher
6. Cosmic Monsters Inc.
7. Spiderbaby (yeah-yeah-yeah)
8. I Am Legend
9. Knuckle Duster (radio 2-b)
10. Thrust !
11. One Big Crunch
12. Grindhouse (a Go-go)
13. Starface
14. Warp Asylum



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod