Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel Du Groupe (454)
 Myspace Du Groupe (542)
 Site Non-officiel Du Groupe (396)
 Site Du Label (351)

DANKO JONES - Wild Cat (2017)
Par GEGERS le 27 Janvier 2017          Consultée 1963 fois

Aujourd'hui j'ai voulu faire le bon travail d'un chroniqueur besogneux et analyser ce "Wild Cat", nouvel album de DANKO JONES.

L'erreur.

Car un nouvel album de DANKO ne s'analyse pas, il s'écoute, se vit, se transforme en un moteur fonctionnant à l'énergie brute, qui défrise et décoiffe. Alors que "Fire Music", précédent album du combo, avait marqué le retour à un rock'n'roll plus viscéral et sans concessions, "Wild Cat" enfonce le clou. Alors que le groupe approche doucement mais surement de la vingtaine, ce dixième album studio fleure bon le DANKO survolté de la deuxième moitié des années 2000. L'expérience en plus. "We Sweat Blood" et "Sleep Is The Enemy", deux des meilleurs albums du rocker chauve semblent être les parents les plus naturels de cet opus qui prend l'auditeur à la gorge dans un festival rock résolument imparable et délectable.

Si la comparaison est audacieuse, je la tente quand même : "Wild Cat", avec ses discrètes influences punk, est une sorte de version fun de MOTÖRHEAD, les soli en moins, la légèreté en plus. Non pas que DANKO ait allégé son propos, mais ce mélange entre riffs imparables et ambiances entraînantes procure un plaisir tout autant intense qu'immédiat. La musique du groupe se vit, littéralement, et il est impossible d'écouter cet album comme musique de fond, tout en exerçant une autre activité en parallèle. DANKO vous happe dans son monde, dès l'introductif "I Gotta Rock", manifeste de la raison d'être du musicien et de son groupe. Comme il l'a déjà clamé sur ses albums passés ("Rock'n'Roll is Black And Blue", "Rock Shit Hot", "Do You Wanna Rock"), le bonhomme vit par et pour ce style musical qu'il transcende et magnifie. Tous ces compliments sont bateaux, mais comment s'extasier en mots, comment témoigner du plaisir intense procuré par l'écoute du furieux "Going Out Tonight" et ses chœurs emballants, du ravageur "Do This Evey Night", ou d'un "Let's Start Dancing" joué à cent à l'heure, qui conforte un peu plus ce rapprochement avec le groupe du regretté Lemmy.

En bon artisan, DANKO a peaufiné ses refrains et sa production, transformant ce "Wild Cat" en album le plus compact et finalement le plus explosif possible. Non pas qu'il soit intrinsèquement meilleur que son prédécesseur direct ou que les opus majeurs précités, mais il est évident (et les écoutes successives le confirment) que les amateurs de la musique de DANKO ne trouveront aucune faiblesse à cet album qui compense l'absence de soli (seul le morceau titre "Wild Cat" en est doté d'un véritable) par une intensité de tous les instants.

Tout cela est fort bon, et s'apprécie sans chercher outre mesure à comprendre pourquoi, sur le moment, "Do This Every Night" semble être le meilleur morceau rock de tous les temps, ou "Revolution" la meilleure fin d'album possible avec ses influences 70's et sa basse ronde. Le temps de l'album on s'envole, on perd la raison et la mesure des choses, pour apprécier cet opus pleinement et sans arrière-pensée. Car si DANKO n'est pas l'artiste que retiendront les anthologies du rock, il est pourtant l'un de ses meilleurs représentants.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


The ANSWER
New Horizon (2013)
Spectaculaire




KISSIN' DYNAMITE
Megalomania (2014)
They've got big balls!


Marquez et partagez




 
   GEGERS

 
  N/A



- Danko Jones (chant, guitare)
- John Calabrese (basse)
- Rich Knox (batterie)


1. I Gotta Rock
2. My Little Rock'n'roll
3. Going Out Tonight
4. You Are My Woman
5. Do This Every Night
6. Let's Start Dancing
7. Wild Cat
8. She Likes It
9. Sucess In Bed
10. Diamond Lady
11. Revolution (but Then We Make Love)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod