Recherche avancée       Liste groupes



      
MELODIC DOOM/DEATH  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


SATURNUS - Martyre (2000)
Par LYRR le 6 Juin 2016          Consultée 939 fois

Quatre ans après "Paradise Belongs To You", SATURNUS nous revient avec un nouvel opus qui marque une avancée certaine dans la qualité de sa composition. Les faiblesses du premier album du groupe, telles que la parfois excessive linéarité des morceaux, ont fait place à un plus grand professionnalisme qui ainsi procure au disque une qualité supérieure des plus appréciables. Eh oui, "Martyre" est un cru exceptionnel, une œuvre d'une grande sensibilité qui dépeint avec de belles nuances un large spectre d'émotions, alliant l'esthétisme à l'expressivité.

L'on peut aisément sentir que du chemin a été parcouru depuis 1996 : moins de prévisibilité pour plus d'inspiration et de créativité, le tout sans trahir la direction musicale empruntée par le groupe. La qualité de l'enregistrement est bien meilleure que sur "Paradise Belongs To You", ce qui permet aux mélodies de mieux se distinguer de la masse formée par les riffs. Les arrangements ont également mûri : ils gagnent quelque peu en diversité et en maîtrise, annonçant le "Veronika Decides To Die" à venir. Le chant a lui aussi évolué, proposant un nouveau type de voix criée moins gutturale dont le timbre mêle au désespoir une forme de révolte, de ressentiment vis-à-vis des déceptions et injustices de l'existence humaine. C'est donc fort mieux outillé qu'auparavant que SATURNUS a pu entreprendre la création de "Martyre", et cela se ressent dans le résultat.

L'ambiance qui se dégage des chansons est cependant restée globalement la même que sur l'opus précédent : le groupe a su conserver sa personnalité singulière et sa patte si aisément reconnaissable. Le lien de filiation avec MY DYING BRIDE reste évident, mais l'identité des Danois n'est pas ici à questionner : ils savent développer leur propre univers, plus lumineux, plus mélodique, imprégné de l'imagerie du sacré. S'il fallait résumer ce que SATURNUS semble vouloir transmettre à l'auditeur, ce serait la douleur de la perte. Les textes tendent invariablement vers une lamentation face à la mort, à la disparition de l'être cher, à l'inexorabilité de la fin des choses et à l'impuissance de l'Homme face à l'évanescence de ce qui a été et ne sera bientôt plus.

Cette ambiance si réussie est pourtant gâchée à deux reprises : une sur la quatrième chanson et une sur la neuvième. Ce sont des détails, mais ils ont leur importance de par le mauvais goût dont ils sont la preuve, ce qui est surprenant venant d'un groupe d'ordinaire si bon. Sérieusement, ce "Nevertheless I'm Gone" répété d'une voix lancinante inarticulée sur "Noir"… Il ne donne pas une impression de tristesse, il incarne tout bonnement l'ennui sur un titre pourtant intense. Et cette dernière reprise du refrain boostée à l'Auto-Tune sur "Lost My Way" : personne n'a demandé à Colonel Reyel de venir pousser la chansonnette avec Thomas Jensen, le résultat n'a aucune crédibilité. À se demander comment un tel choix artistique a bien pu être pris…

Enfin, hormis ces deux éléments qui ont le don de me taper sur les nerfs – j'espère que ce n'est pas le cas pour tout le monde, que certains parviennent à pleinement profiter de "Martyre" sans en être incommodés –, tout le reste est bon sur ce disque. "Drown My Sorrow" est magnifique, "Thus My Heart Weepeth For Thee" est porteuse d'une beauté dramatique, "Inflame My Heart" s'illumine grâce à son solo délicat et mélodieux… Rien à jeter. Ce n'est pas encore "Veronika Decides To Die", mais il faut bien reconnaître qu'il y a là de quoi satisfaire même les doomeux les plus exigeants. Du grand art.

A lire aussi en DOOM METAL par LYRR :


ENSHINE
Origin (2013)
Evasion cosmique




LOSS
Horizonless (2017)
Vanitas vanitatum, omnia vanitas...


Marquez et partagez




 
   LYRR

 
  N/A



- Thomas Ag Jensen (chant)
- Kim Larsen (guitare)
- Peter Poulsen (guitare)
- Brian Hansen (basse, chœurs)
- Anders Ro Nielsen (claviers)
- Jesper Saltoft (batterie)


1. 7
2. Inflame Thy Heart
3. Empty Handed
4. Noir
5. A Poem (written In Moonlight)
6. Softly On The Path You Fade
7. Thou Art Free
8. Drown My Sorrow
9. Lost My Way
10. Loss (in Memoriam)
11. Thus My Heart Weepeth For Thee
12. In Your Shining Eyes



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod