Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Whitesnake, Deep Purple
- Membre : Primal Fear, Pink Cream 69, Silent Force, Sinner, Mat Sinner
 

 Site Officiel (485)
 Myspace (255)

VOODOO CIRCLE - Whisky Fingers (2015)
Par GEGERS le 3 Janvier 2016          Consultée 2153 fois

En fait, les mecs de chez PRIMAL FEAR sont semble-t-il plus inspirés lorsqu'ils ne travaillent pas pour leur groupe principal. Mat SINNER et son groupe du même nom, le projet FREEFALL de Magnus Karlsson, ou encore le VOODOO CIRCLE d'Alex Beyrodt offrent, dans des styles différents, des réalisations résolument inspirées et convaincantes, là où le mastodonte du Heavy allemand tente en vain de retrouver les éléments-clés de sa grandeur passée.

L'album n° 4 du guitariste de la bande à Ralf Scheepers n'est pas pour autant un chef-d’œuvre sans faille. Pondre un tel album n'a par ailleurs semble-t-il jamais été dans les projets d'Alex Beyrodt, qui semble le mec le plus heureux du monde lorsqu'il use ces doigts sur le Hard Rock bluesy, mêlant influences 70's et 80's, qu'il pratique depuis la fin des années 2000. "Whisky Fingers", nommé ainsi en hommage à ces blues- men fondateurs, qui ont du écumer tout ce que les États-Unis compte en bouges crasseux pour faire parler et circuler leur musique, est "juste" un album gonflé de feeling et d'une ambiance chaleureuse qui doit autant au talent du maître à penser du combo que de la voix, chaude et puissante, de l'excellent chanteur David READMAN.

Deux ans après le recommandable "More Than One Way Home", le line-up du groupe a quelque peu évolué, puisque nous retrouvons désormais le mercenaire Alessandro DEL VECCHIO aux claviers, et Francesco JOVINO (ex-U.D.O. et nouveau membre de... PRIMAL FEAR !) à la batterie. La musique, elle, est restée la même. "Whisky Fingers" et l'album qu'auraient pu (ou plutôt dû) pondre David Coverdale et son WHITESNAKE à la place de son album-hommage à DEEP PURPLE à moitié raté. Le Hard Rock ici présenté ne joue pas la carte de la flamboyance, mais plutôt celle de l'authenticité, qu'il saupoudre d'une bonne dose de savoir-faire et d'un sens inné de la mélodie. Si les titres les plus énergiques, dont l'introductif "Trapped In Paradise", percutant avec son riff dantesque, ou "Devil Takes Me Down", dont le rythme rapide et le riff d'intro rappellent le "Burn" de qui vous savez, permettent d'exprimer l'envie d'en découdre éprouvée par Alex Beyrodt et sa bande, c'est bien lorsqu'il prend son temps, souffle sur ses titres mid-tempos un feeling résolument blues, que le groupe convainc sans forcer. Ainsi, "Watch And Wait" et son introduction contemplative, agrémentée d'un banjo surprenant, est un moment de bravoure qui illumine l'album, au même titre que le long (près de 7 minutes) "The Rhythm Of My Heart", que l'on imagine sans forcer illustrer nous accompagner lors d'une fin de soirée au fond d'un bar enfumé. La ballade "The Day The Walls Came Down" apporte un surplus d'émotion bienvenu, mêlant piano ostentatoire sur les couplets et refrain "puissant", d'une beauté déconcertante. Le morceau final, "Been Said And Done", que l'on aurait bien vu interprété par un UFO des grands jours, conclut en beauté un album qui ne souffre d'aucun défaut si ce n'est le sentiment que quelqu'un est déjà passé par là.

Beyrodt, qui indique lui-même en interview être heureux de reprendre les choses là où WHITESNAKE les a stoppées, propose avec ce "Whisky Fingers" un album qui, en plus d'assumer ses influences, parvient à proposer une musique sans faille, à la fois festive et évocatrice d'un passé qui vit encore entre les mains du guitariste. Un album riche de ses influences, qui retranscrit avec réussite des ambiances 80's tout en conférant à ses compositions un son moderne et une classe éblouissante. Sans aucun doute le meilleur album à ce jour de VOODOO CIRCLE.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


HIGHWAY
Iv (2017)
La réussite sans se presser




SHYLOCK
Rockbuster (2010)
À deux doigts de la promotion


Marquez et partagez







 
   GEGERS

 
  N/A



- Alex Beyrodt (guitares)
- Alessandro Del Vecchio (claviers)
- David Readman (chant)
- Francesco Jovino (batterie)
- Mat Sinner (basse)


1. Trapped In Paradise
2. Heartbreaking Woman
3. Watch And Wait (i Got My Eye On You)
4. Medicine Man
5. The Day The Walls Came Down
6. Heart Of Stone
7. Straight Shooter
8. The Rhythm Of My Heart
9. Devil Takes Me Down
10. 5 O’clock
11. Been Said And Done



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod